back to top

Google propose des emojis de femmes au travail

La proposition de l'équipe de Google vise à ajouter au moins 13 nouveaux emojis «soulignant la diversité des carrières des femmes».

Publié le

Des employés de Google ont développé une nouvelle collection d'emojis afin de mieux représenter les femmes —particulièrement sur leur lieu de travail. Et ils l'ont soumis mardi au Consortium Unicode, l'organisation technique située dans la Silicon Valley qui, parmi d'autres projets, supervise la création de nouveaux emojis.

Présentée à la réunion trimestrielle du Consortium Unicode, la proposition vise à ajouter au moins 13 nouveaux emojis à la collection de caractères déjà présents qui «soulignent la diversité des carrières des femmes».

«Nous pensons que cela valorisera les jeunes femmes (les plus grandes utilisatrices d'emojis), et reflétera d'une meilleure façon le rôle clé des femmes dans le monde», explique la proposition. Le projet est mené par quatre employés de Google —Rachel Been, Augustin Fonts, Nicole Bleuel et Mark Davis, qui est également le co-fondateur et le président du Consortium Unicode— qui espèrent que l'organisation «poursuivra la voie de standardisation de ces emojis» avant la fin 2016.

Depuis l'explosion des emojis en 2011, Unicode a fait face à de nombreuses critiques sur leur manque de diversité. L'année dernière, le consortium a officiellement incorporé un éventail plus large de couleurs de peau et a ajouté des familles homos.


Mais la révolution des emojis est loin d'être finie. Bien que les linguistes et même Unicode soient réticents à désigner les emojis comme un «langage», ils sont devenus un des moyens de communication numérique les plus populaires, et doivent donc évoluer avec leurs utilisateurs. Mais c'est un processus compliqué qui reflète l'aspect politique de la représentation des genres.

La proposition de l'équipe Google, par exemple, note que les emojis devraient inclure tous les individus, notamment ceux qui ne s'identifient à aucun genre en particulier. «Nous encourageons les autres membres d'Unicode à nous rejoindre dans la création d'un système d'emojis adapté à un éventail de genres plus large», suggère la proposition.

La proposition de l'équipe Google n'est qu'une étape parmi d'autres évolutions —et cette fois, l'accent est mis sur l'égalité de la représentation des genres dans le monde professionnel. Les catégories d'emojis proposées incluent le monde des affaires, la santé, la science, l'éducation, la technologie, l'industrie, l'agriculture, la restauration, et la musique. La proposition —sous sa forme actuelle— est orientée vers les représentations féminines, mais les 13 nouvelles catégories professionnelles sont aussi prévues pour les hommes, comme indiqué dans le tableau ci-dessous.

Ces propositions d'emojis sont faites de manière très réglementaire, car même le plus frivole des emojis exige une recherche détaillée et des explications soigneuses devant le Consortium avant de pouvoir être approuvé. Pour limiter les catégories professionnelles de cette proposition, l'équipe Google a passé au peigne fin les secteurs professionnels qui composent le PIB mondial. Voici comment l'équipe a décrit le processus:

«Pour faire notre sélection finale, nous avons regardé les secteurs primaires, secondaires et tertiaires qui composent le PIB mondial —l'agriculture, l'industrie et les services— et nous les avons ensuite fractionnés en catégories basées sur la popularité, la croissance et la représentation globale. Nous avons également tenu compte des campagnes de médias comme #likeagirl, des personnalités influentes, et du soutien continu pour promouvoir les femmes dans les secteurs scientifiques.»

Comme cette proposition en est aux toutes premières étapes, son avenir est encore incertain. Les emojis proposés pourraient être sévèrement altérés, d'autres pourraient être ajoutés ou supprimés, et la proposition pourrait être seulement partiellement acceptée ou jamais adoptée. Mais, avec le soutien du président de Google et d'Unicode, cette proposition d'emojis est de haut niveau.

Vous pouvez lire la proposition entière ici.

Charlie Warzel is a Senior Technology Writer for BuzzFeed News and is based in Missoula, Montana

Contact Charlie Warzel at charlie.warzel@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.