back to top

On a mis au point le road trip optimal pour visiter la France

On a utilisé un algorithme pour arriver au parcours optimal. Parfait pour les vacances!

Publié le

Parce que les road trips ne sont pas réservés qu'aux immenses routes désertes américaines, on a voulu créer le trajet en voiture optimal pour faire le tour de la France.

Pour y parvenir, on s'est tournés vers Randy Olson, un chercheur à l'université de Pennsylvanie, spécialisé dans l'intelligence artificielle. Quand il n'est pas en train d'appliquer des algorithmes d'apprentissage automatique à des problèmes biomédicaux, Randy Olson aime bien jouer à mettre au point des road trips idéaux.

En mars dernier, il a ainsi mis au point le road trip optimal autour des États-Unis en partenariat avec Discovery.

Sur son blog, il propose aussi un road trip en Amérique du Sud, ou encore la visite à pied la plus optimisée de New York et Philadelphie.

Et pour la France alors? BuzzFeed a contacté Randy Olson et lui a fourni les différentes étapes, à partir desquelles il a travaillé. Et voilà le résultat!

Ces 32 étapes représentent 5365km de route, qui pourraient se faire en «2,67 jours de conduite si vous ne vous arrêtiez absolument pas et n'aviez pas d'embouteillage», selon Randy Olson.

Voici nos critères pour mettre au point cette liste:

1. Au moins une étape par région de France métropolitaine (nous n'avons pas inclu les régions d'Outre-mer parce que ce road trip est entièrement et uniquement réalisable en voiture –direction donc le ferry pour aller en Corse).

2. Une étape dans chacune des 10 plus grandes villes de France –et donc deux étapes par région pour les régions de ces villes. Pour les villes, on a opté pour des endroits conseillés par des gens du coin.

3. Les étapes des régions sont des lieux classés au patrimoine mondial de l'Unesco, classés grands sites de France, des musées nationaux ou des parcs nationaux.

  • Neuf-Brisach fortifications (Alsace)

  • Grotte de Lascaux (Aquitaine)

  • Parc naturel régional des volcans d’Auvergne

  • Le Mont saint Michel (Basse-Normandie)

  • Vignoble des côtes de Nuits et de Beaune (Bourgogne)

  • Carnac (Bretagne)

  • Cathédrale de Chartres (Centre)

  • Cathédrale notre dame de reims (Champagne-Ardenne)

  • Golfe de Porto (Corse)

  • Saline royale d'Arc-et-Senans (Franche-Comté)

  • Falaise d’Etretat (Haute-Normandie)

  • Forêt de Fontainebleau (Ile-de-France)

  • Carcassonne (Languedoc-Roussillon)

  • Vallée des Peintres (Limousin)

  • Place Stanislas (Lorraine)

  • Parc National des Midi-Pyrénées

  • Centre historique minier Lewarde (Nord-Pas-de-Calais)

  • Marais Salants de Guérande (Pays de la Loire)

  • Cathédrale d’Amiens (Picardie)

  • Abbaye de Saint-Savin-Sur-Gartempe (Poitou-Charentes)

  • Parc National des Ecrins (Provence-Alpes-Côte d'Azur)

  • Massif du Mont Blanc (Rhône-Alpes)

  • Paris: la Tour Eiffel

  • Lyon: site historique de Lyon

  • Marseille: la presqu’île de Malmousque

  • Toulouse: la place du capitole

  • Nice: la promenade des Anglais

  • Nantes: les Machines de l’île

  • Strasbourg: la grande île

  • Montpellier: la promenade du Peyrou

  • Bordeaux: la place de la Bourse et le miroir d’eau

  • Lille: le Vieux-Lille

Randy Olson a ensuite entré tout ça dans Google Maps pour trouver le trajet en voiture le plus court entre tous les arrêts. «Ça me donne des centaines –parfois des milliers– de trajets que l'algorithme trie pour arriver au trajet le plus court permettant de visiter chaque arrêt».

C'est là qu'il se sert d'un algorithme génétique:

«Cet algorithme essaye en gros de créer un itinéraire pour qu'on sache dans quel ordre s'arrêter à chaque étape. Plus la distance totale de l'itinéraire est courte, "mieux" c'est pour l'algorithme».

Ça donne parfois des résultats étonnants: dans une première version du road trip, nous avions donné comme seule indication «bassin minier» pour l'étape du Nord-pas-de-Calais. Avec cette indication entrée dans Google Maps, l'algorithme de Randy Olson en venait à faire une étrange boucle passant par Lille.

«Apparemment, faire cette boucle était un peu plus rapide. Je n'aurais pas deviné que ça puisse vous faire gagner du temps de conduite, mais c'est ça qui est intéressant dans le fait d'avoir un voyage optimisé par des algorithmes: les algorithmes n'ont pas de biais préconçus sur ce qu'un road trip optimal "devrait"être, donc ils se reposent uniquement sur les données de Google Maps. Cela permet aux algorithmes de trouver de meilleurs itinéraires que ce que l'on pourrait trouver en le faisant à la main».

Pour ceux qui préfèreraient visiter l'Europe, Randy Olson propose aussi un road trip européen optimal:

Quant à la France, on se retrouve en janvier 2016 pour le road trip optimal avec la nouvelle carte des régions!

Suivez-nous sur Facebook et Twitter!

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss