go to content

La candidature géniale d'Eva, 10 ans, à un programme de robotique

«Les rues de Paris sont tristes. Je veux construire un robot qui leur redonne le sourire.»

Publié le

Eva, 10 ans, habite à Viroflay (Île-de-France) et s'apprête à entrer en CM2.

Et cet été, avant la rentrée, elle travaillera avec une vingtaine d'ingénieurs, scientifiques et designers chevronnés dans un programme d'excellence pour embellir la ville de Paris.

Le Paris Summer Innovation Fellowship (Bourse d'innovation de l'été de la ville de Paris) est un programme destiné à des professionnels qui veulent bosser sur des projets pour améliorer les villes.

Sa candidature, où elle explique que «les rues de Paris sont tristes», qu'elle veut «construire un robot pour leur redonner le sourire», et où elle donne comme référence à contacter sa maîtresse d'école, a impressionné et touché Kat Borlongan, co-fondatrice de Five by five, qui organise le programme.

Voici le robot sur lequel Eva travaille, Thymio, en action.

Voir cette vidéo sur YouTube

youtube.com

«Je connais quelques bases de programmation», explique Eva à BuzzFeed News. «J'ai un projet pour que Thymio puisse dessiner des dessins à la craie sur des rues et des places, et vu que j'ai pas encore tout ce qu'il me faut, mon projet n'est pas terminé, là comme ça ils pourront m'aider.»

Eva a commencé à s'intéresser à la programmation et à la robotique à 9 ans, avec son papa, lui-même ingénieur généraliste qui fait «de l'informatique en hobby», nous a-t-il expliqué.

«Il n'était pas écrit sur le site internet que le programme était ouvert aux enfants de 10 ans mais —tu as dû le remarquer— il n'était pas écrit qu'il ne l'était pas», écrit Kat Borlongan dans son message.

«Tu nous as dit en toute franchise que tu avais du mal à faire fonctionner le robot toute seule et que tu avais besoin d'aide», écrit-elle. «C'était très courageux de ta part de l'admettre, et c'est ce qui nous a convaincus au final de retenir ton projet. L'humilité et la volonté d'apprendre pour dépasser ses limites sont au cœur et sont l'essence même de l'innovation.»

Kat Borlongan a été particulièrement émue que cette candidature vienne d'une petite fille, dans une époque où la programmation est toujours un monde très masculin:

«J'ai été choquée en voyant le nombre de partages. Je pense que personnellement ça m'a ému parce que quand j'étais petite, mes parents n'auraient jamais pris le temps de faire de la robotique avec moi. Je n'avais même pas le droit de faire du karaté parce que c'était pour les garçons. Et du coup je me dis en voyant ça que peut-être, dans une génération ou deux, ça sera normal que les filles fassent de la programmation. C'est un message fort d'espoir pour l'avenir.»

Si le projet actuel d'Eva porte sur un robot artistique capable de dessiner à la craie, elle explique s'intéresser à la robotique «parce que que je me dis qu'il faut savoir programmer. Avec tous les robots, il y aura sûrement la guerre des robots, et donc il vaut mieux savoir programmer pour essayer d'éviter la guerre.»

Cécile Dehesdin est la rédactrice en chef de BuzzFeed France et travaille depuis Paris.

Contact Cecile Dehesdin at cecile.dehesdin@buzzfeed.com.

Ishmael Daro is a social news editor for BuzzFeed and is based in Toronto.

Contact Ishmael N. Daro at ishmael.daro@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.