back to top

Ces douloureuses photos montrent pourquoi il ne faut pas associer soleil et huiles essentielles

«C'était entièrement de ma faute. Mais tous ceux à qui j'en ai parlé et qui pratiquent le yoga ne savaient absolument pas que cela pouvait se produire.»

Publié le

Voici Elise Nguyen. Elle vient de l'état Wisconsin aux États-Unis et elle a une annonce à faire à tous ceux qui aiment les huiles essentielles et le soleil.

Elise Nguyen

Le post qu'elle a publié à ce sujet sur Facebook a été partagé plus de 139.000 fois depuis sa date de publication le 16 avril.

Voici ce qui est arrivé à son cou et à ses poignets après y avoir appliqué de l'huile essentielle doTerra orange sauvage un jour où elle s'est aussi exposée au soleil pour bronzer.

facebook.com

«J'ai mis un tout petit peu d'huile doTerra à l'orange pour me calmer, juste avant mon cours de [yoga], raconte Elise Nguyen à BuzzFeed. Puis, après mon cours, honnêtement, je n'y ai plus pensé et je suis allée bronzer parce que j'avais un mariage en Jamaïque.»

Environ 24 heures plus tard, elle a remarqué des trucs qui ressemblaient à des plaques d'urticaire. Pensant d'abord à une allergie à une nouvelle lessive qu'ils venaient d'acheter, son mari est allé retourner le produit en magasin.

Mais la réaction a empiré tout au long de la journée, et le lendemain, Elise Nguyen avait des cloques. Un ami lui a dit que sa réaction ressemblait à une brûlure chimique causée par des huiles, et c'est à ce moment-là qu'Elise a fait le rapprochement.

La jeune femme est allée voir son médecin traitant qui a confirmé qu'il s'agissait vraisemblablement d'une brûlure chimique.

Ce type de brûlure se produit parfois quand l'huile de certaines plantes réagit aux rayons UV, qu'ils proviennent du soleil ou d'une cabine de bronzage.

facebook.com

On appelle cette réaction une phytophotodermatose, et elle est souvent causée par les huiles provenant d'agrumes, même si d'autres plantes peuvent aussi en être à l'origine.

«Il n'est pas nécessaire qu'elles proviennent d'huiles essentielles, précise Diane Madfes, professeure adjointe au Mount Sinai Hospital de New York, à BuzzFeed. Il peut s'agir d'agrumes classiques comme des citrons, des citrons verts ou des oranges.»

Si vous buvez une boisson à base d'agrumes ou mangez des agrumes aux soleil, vous pouvez avoir une réaction similaire. C'est pourquoi cette réaction est parfois surnommée «dermatite margarita», comme le cocktail.

ADVERTISEMENT

Et la transpiration suite au cours de yoga n'a sans doute pas aidé, précise le Dr. Madfes.

facebook.com

Normalement, quand on transpire, on produit de petites gouttes salées qui finissent par s'évaporer. «Quand on applique des huiles essentielles par-dessus, un joint étanche se forme, poursuit le Dr. Madfes. Cela peut aussi créer des irritations cutanées.»

«Il se trouve qu'il y a une mise en garde sur l'huile essentielle qui précise qu'il faut "éviter de vous exposer à la lumière du soleil ou aux rayons UV dans les 12 heures suivant son application", ou quelque chose comme ça», écrit Elise Nguyen sur son post Facebook.

instagram.com

«Je ne fais aucun reproche à l'entreprise, c'était entièrement de ma faute. Mais tous ceux à qui j'en ai parlé et qui pratiquent le yoga ne savaient absolument pas que cela pouvait se produire.»

Donc si vous avez prévu de prendre le soleil, évitez les huiles essentielles (ou appliquez-les le soir).

instagram.com

Et si c'est trop tard et que vous remarquez une réaction, le Dr. Madfes conseille de tremper une feuille de papier absorbant dans un bol de lait entier avec des glaçons, puis appliquez-la sur la zone à traiter pendant cinq à dix minutes. D'après le Dr. Madfes, «la protéine qui s'y trouve est très apaisante et atténue les rougeurs.»

Allez ensuite montrer cela à votre médecin, à votre dermatologue ou aux services d'urgences les plus proches. Il se peut qu'on vous recommande de l'aspirine pour l'inflammation, une crème antibiotique ou un médicament anti-brûlure sur ordonnance.

Le temps de guérison diverge selon les parties du corps concernées, a précisé le Dr. Madfes: il faut attendre en général environ une semaine pour le visage, sept à dix jours pour le cou et deux semaines pour les bras et les jambes. La réaction laisse en général des tâches foncées sur la peau (hyperpigmentation) qui peuvent ne pas disparaître avant trois à six mois. Pensez donc à mettre beaucoup de crème solaire sur la zone touchée, conclut le Dr. Madfes. Mais pas de panique, tout finira par rentrer dans l'ordre.

«Je veux juste que les gens soient au courant, explique Elise Nguyen. Je ne veux pas qu'ils vivent cela parce que la douleur était vraiment atroce. C'était absolument horrible.»

facebook.com

«Certaines nuits, je restais allongée sur le lit, en tremblant, tellement ça faisait mal.»

C'est heureusement en train de guérir, a indiqué Elise Nguyen.

Elise Nguyen a déclaré à BuzzFeed qu'à aucun moment, elle ne pensait que ce post prendrait autant d'ampleur.

«Je l'ai publié au départ pour que mes amis puissent voir ça, et l'un de mes amis m'a dit: "Pourrais-tu rendre ton post public pour que je puisse le partager avec d'autres amis?"»

À ce jour, il a été partagé plus de 139.000 fois.

Ce post a été traduit de l'anglais.

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss