back to top

19 choses que vous devriez savoir avant de perdre votre virginité

Non, toutes les femmes ne saignent pas lors de leur premier rapport ¯\_(ツ)_/¯

Publié le

Nous recevons beaucoup de questions très pertinentes sur la «première fois». Alors nous avons mis au point un guide d'introduction pour les gens curieux, perdus, ou qui se demandent à quoi s'attendre. Les conseils qui vont suivre peuvent s'appliquer à toutes les personnes cisgenres et transgenres, peu importe votre âge, votre orientation sexuelle, ou votre identité de genre. Ceci dit, toutes ces astuces ne valent peut-être pas pour tout le monde. Si vous avez d'autres conseils à partager, n'hésitez pas à nous les écrire dans les commentaires.

1. Le dépucelage ne se résume pas à la pénétration.

giphy.com

«Il n'y a pas de consensus sur les comportements qui définissent un rapport sexuel», explique à BuzzFeed Kristen Mark, doctorante et experte en relations humaines et sexuelles.

Sans parler du fait que la notion de «virginité» est très axée sur l'hétérosexualité. Elle exclut vraiment un grand nombre de personnes qui se considèrent comme étant dépucelées, mais pour elles le dépucelage aura une définition toute différente.»

Perdre votre virginité peut effectivement passer par la pénétration, mais elle peut aussi passer par des rapports buccaux ou anaux, par la masturbation, ou l'utilisation de godemichés, entre autres. Aucune règle n'existe spécifiant que la première fois doit se conformer à un ensemble de critères bien spécifiques.

2. Le saignement obligatoire lors du premier rapport est en grande partie un mythe.

Warner Bros / Via changchens.tumblr.com

Lors du premier rapport, toutes les femmes ne saignent pas forcément beaucoup. «Certaines personnes n'ont aucune perte de sang, mais il est vrai que d'autres saignent beaucoup», explique Debby Herbenick, chercheuse doctorante en sexologie et auteure du livre Because it Feels Good (Parce que ça fait du bien, ndlr).

C'est dû à la rupture de l'hymen, qui est en gros une membrane qui se situe à l'intérieur du vagin. Toutes les femmes ont un hymen différent et dans certains cas (qui restent rares), certaines naissent même sans. Il n'y a donc vraiment aucun moyen de prédire la quantité du saignement.»

3. On ne peut donc pas déterminer la virginité d'une femme en examinant l'hymen.

Encore une fois, l'hymen varie d'une personne à l'autre, et certains sont plus fins, usés, ou contiennent moins de vaisseaux sanguins que d'autres. De plus, la déchirure de la membrane peut survenir pour des raisons multiples. Elle peut être due à une activité physique, à la masturbation, ou à l'insertion de doigts, selon Debby Herbenick. Se baser là-dessus pour déterminer si une personne a déjà eu des rapports ou non, ça n'a aucun sens...
Netflix / Via youtube.com

Encore une fois, l'hymen varie d'une personne à l'autre, et certains sont plus fins, usés, ou contiennent moins de vaisseaux sanguins que d'autres. De plus, la déchirure de la membrane peut survenir pour des raisons multiples. Elle peut être due à une activité physique, à la masturbation, ou à l'insertion de doigts, selon Debby Herbenick. Se baser là-dessus pour déterminer si une personne a déjà eu des rapports ou non, ça n'a aucun sens...

4. On n'a pas forcément mal la première fois.

Fox / Via reactiongif.org

Si votre première fois implique une pénétration, vous pouvez vous attendre à ressentir une légère douleur ou une sorte de pression. Ceci dit, dans l'ensemble, l'expérience devrait vous procurer du plaisir, et non pas vous faire souffrir. Si ça fait très mal, arrêtez tout simplement. C'est peut-être le signe que vous avez besoin de plus de préliminaires ou d'une plus grande lubrification, explique Kristen Mark.

5. Il est indispensable de bien s'échauffer.

giphy.com

Lorsqu'on sait qu'on va enfin passer à l'acte, la plupart des gens sautent l'entrée pour aller directement au plat de résistance. Ne faites pas ça. Si votre but est le sexe anal ou vaginal, assurez-vous d'inclure quelques autres activités avant de passer à l'action. En gros, ne sacrifiez pas les préliminaires. Des études montrent que plus il y a de préliminaires, plus il est facile d'atteindre l'orgasme pendant un rapport, aussi bien pour les femmes que pour les hommes.

Et si vous avez un vagin, l'expérience sera bien plus confortable. «Une fois que vous êtes excité-e, il se produit quelque chose qu'on appelle "l'élargissement vaginal" ou "l'expansion vaginale", le vagin est alors élargi pour une meilleure pénétration», explique Kristen Mark. «Sans excitation avant la pénétration, ça peut être douloureux.» Aussi, passer du temps sur les préliminaires peut aider un homme à avoir une érection plus forte, alors tout le monde y gagne vraiment.

6. Le lubrifiant est votre meilleur ami.

Les experts ne le diront jamais assez. Le lubrifiant, ce n'est pas que pour les personnes plus âgées qui ne peuvent pas mouiller tout seules. Avec une légère dose d'huile en plus, tout sera plus doux et agréable, peu importe ce qui va dans quoi. Et surtout, si vous ressentez une douleur quelconque lors de votre première pénétration, UTILISEZ DU LUBRIFIANT.Toutefois, vous devriez garder à l'esprit que les lubrifiants à base d'huile peuvent fragiliser les préservatifs en latex et les rendre moins efficaces. Le mieux est donc de trouver un lubrifiant à base d'eau ou de silicone.
Columbia Pictures / Via fanpop.com

Les experts ne le diront jamais assez. Le lubrifiant, ce n'est pas que pour les personnes plus âgées qui ne peuvent pas mouiller tout seules. Avec une légère dose d'huile en plus, tout sera plus doux et agréable, peu importe ce qui va dans quoi. Et surtout, si vous ressentez une douleur quelconque lors de votre première pénétration, UTILISEZ DU LUBRIFIANT.

Toutefois, vous devriez garder à l'esprit que les lubrifiants à base d'huile peuvent fragiliser les préservatifs en latex et les rendre moins efficaces. Le mieux est donc de trouver un lubrifiant à base d'eau ou de silicone.

7. L'orgasme n'est pas forcément un but en soi.

Fox Searchlight Pictures / Via handleunknown.tumblr.com

Oui, avoir un orgasme c'est fantastique. Mais ne faites pas une obsession dessus. «Apprendre à connaître son corps et celui de votre partenaire fait tout autant partie de l'expérience sexuelle que l'orgasme, selon Kristen Mark. Avoir l'occasion de découvrir ce que l'autre aime ou n'aime pas fait partie du jeu.» Certaines personnes mettent parfois des années avant de découvrir comment atteindre l'orgasme, alors ne vous attendez pas à ce que cela arrive dès la première fois !

8. Si vous avez un vagin, vous n'aurez probablement pas d'orgasme la première fois.

ABC / Via replygif.net

On vous a menti dans Cinquante nuances de Grey. Malheureusement, les études montrent que les femmes sont tout simplement moins susceptibles d'atteindre l'orgasme pendant l'acte que les hommes. Ceci dit, il y a certaines choses que vous pouvez faire pour augmenter vos chances, comme coucher avec quelqu'un que vous connaissez bien, passer du temps sur les préliminaires, et ne pas vous concentrer seulement sur la pénétration, conseille Debby Herbenick. Et n'oubliez pas que certaines personnes peuvent mettre des ANNÉES avant de découvrir découvrir comment jouir pendant un rapport. Alors soyez patient-e et ne perdez pas espoir.

9. Vous êtes plus susceptible d'avoir un orgasme si vous connaissez bien votre partenaire physiquement et émotionnellement.

Paramount Pictures / Via liketotallyclueless.tumblr.com

Des études montrent qu'on est plus susceptible de jouir dans une relation amoureuse que lors d'un coup d'un soir. Et c'est notamment le cas lorsque vous perdez votre virginité avec la «bonne personne», car cela peut faire toute la différence.

«Pour savoir si vous allez regretter votre rapport ou si tout va bien se passer, il faut faire attention à la personne avec laquelle vous couchez et vous demander si vous être vraiment proche d'elle», explique Kristen Mark. Ça ne veut pas dire que vous devez forcément être en couple depuis longtemps, ou être en couple tout court, mais c'est toujours mieux d'avoir un rapport de confiance et de vous sentir à l'aise avec votre partenaire.

10. Si vous avez un pénis, il est possible que vous jouissiez très, très vite.

Universal Pictures / Via imgur.com

Et ce n'est pas un problème. C'est la première fois qu'il va aller à l'intérieur d'un vagin, d'une bouche ou d'un anus, c'est forcément très excitant. Mais n'essayez pas de retarder un orgasme à tout prix. Concentrez-vous sur le moment présent et sur les besoins de votre partenaire, et ne vous inquiétez pas de savoir quand vous allez éjaculer, rassure Kristen Mark. Même si vous éjaculez extrêmement vite, ne paniquez pas, vous pouvez alors vous occuper de votre partenaire et de son plaisir.

11. Les troubles de l'érection ne sont pas qu'une question d'âge, alors ne flippez pas si ça vous arrive.

Fox / Via mtv.com

Si votre pénis ne veut pas coopérer, ça ne veut pas dire que vous êtes «cassé-e» ou que vous êtes nul-le au lit. Ce qu'il faut savoir, c'est qu'à partir du moment où vous avez un pénis, vous pouvez avoir des problèmes. Et quel que soit votre âge. D'autant que la pression et le stress peuvent vraiment avoir un impact, selon Kristen Mark. Si vous êtes avec quelqu'un en qui vous avez confiance et avec qui vous vous sentez à l'aise, il y a des chances que vous arriviez à gommer une partie de cette anxiété. Si vous rencontrez des difficultés, respirez profondément, rappelez-vous que tout est normal, puis essayez de vous focaliser sur tout ce que le moment présent vous offre.

12. Vous pouvez vraiment tomber enceinte lors de votre premier rapport sexuel.

Ted Ed / Via teded.tumblr.com

Ce n'est pas parce que c'est votre première fois que vous n'allez pas tomber enceinte. À partir du moment où un pénis éjacule à l'intérieur d'un vagin, le risque existe, rappelle Debby Herbenick. Alors avant de vous faire dépuceler, réfléchissez à la méthode de contraception que vous allez utiliser pour éviter une grossesse, et discutez-en avec votre partenaire... de préférence avant de vous déshabiller.

13. Vous devez absolument utiliser un préservatif.

giphy.com

Si vous ne souhaitez pas tomber enceinte, utilisez un préservatif. Mais sachez que la capote protège aussi contre les maladies sexuellement transmissibles (MST) et infections sexuellement transmissibles (IST). Et c'est également valable si les deux partenaires sont vierges, rappelle Debby Herbenick. Pourquoi ? Parce que les gens mentent. Il y a toujours le risque que quelqu'un mente sur son passif sexuel. De plus, chacun a sa propre définition du sexe et les MST/IST peuvent se propager via les rapports génitaux, buccaux, anaux, et parfois même par un simple contact de peau à peau. Alors même si quelqu'un pense avoir pris ses précautions dans le passé, il n'est pas exclu qu'il se trompe.

Et si lors de votre dépucelage, vous pratiquez des rapports buccaux et vaginaux ou buccaux et anaux, vous devriez envisager l'utilisation d'une digue dentaire. N'oubliez pas que ces méthodes de protection dites «barrières» ne vous protègent que partiellement contre les MST/IST, mais elles sont votre meilleur moyen de vous défendre.

14. N'essayez pas de reproduire ce que vous voyez dans les films porno.

Screen Gems / Via meghanfizzy.tumblr.com

Dans la vraie vie, tout le monde n'apprécie pas forcément tous ces bourrages violents et ces positions acrobatiques, surtout pour une première fois. «Il faut du temps avant de trouver comment le faire tout en se faisant du bien», explique Debby Herbenick. Acceptez le fait que vous êtes novice et que vous êtes encore en phase d'exploration, et amusez-vous déjà comme ça !

15. Arrêtez de croire que vous serez lié-e pour toujours avec votre première fois.

Fox / Via gleeandthejanoskians.tumblr.com

Vous repenserez peut-être à la personne avec affection (ou pas) quand vous en parlerez à vos amis dans 20 ans, mais vous ne serez pas forcément lié-e à elle pour toujours si vous ne le souhaitez pas, explique Debby Herbenick. Ce mythe vient sans doute du fait que beaucoup de gens ressentent vraiment une sorte de connexion avec la personne avec qui ils se sont dépucelés, mais il s'agit davantage de constructivisme social que d'un fait établi.

16. Envisagez la masturbation comme un entraînement avant de passer au concret.

Logo / Via logotv.tumblr.com

Ce serait assez hypocrite de s'attendre à ce que quelqu'un sache exactement ce qui vous fait du bien, alors que vous l'ignorez. «Ça aide, pour les femmes surtout, d'avoir un orgasme en se masturbant avant d'avoir des relations sexuelles», explique Kristen Mark. Certaines personnes vont mettre du temps avant de savoir ce qu'elles aiment, ce qu'elles n'aiment pas, et ce qui les fait jouir. Mais découvrir tout ça avant de vous retrouver au lit avec quelqu'un d'autre peut contribuer à rendre la première fois moins intimidante.

17. Votre première fois ne déterminera pas le reste de votre vie sexuelle.

3 Arts Entertainment / Via sempeternal.tumblr.com

Que votre première fois se soit bien passée, mal passée, ou sans plus, vous n'avez pas d'inquiétude à avoir. Elle ne présage rien de ce à quoi ressemblera le sexe pour vous. C'est particulièrement vrai si votre première expérience sexuelle s'accompagnait d'une forme d'abus, d'attaque ou de contrainte. La façon dont vous avez été dépucelé-e ne vous définit pas. Et souvenez-vous, vous seul-e décidez de ce que «perdre votre virginité» veut vraiment dire. Il peut s'agir de la première fois où vous avez eu des rapports sexuels consentis, ou de la première fois où vous avez vraiment pris du plaisir.

18. Il n'y a pas de «bon moment» pour avoir des rapports.

giphy.com

Le moment et la façon dont vous décidez de le faire ne regarde que vous. La perte de votre virginité ne fait pas de vous quelqu'un de «facile» et le fait de vouloir attendre ne fait pas de vous un-e coincé-e. Ce qui compte vraiment, c'est de le faire pour les bonnes raisons et dans un contexte dans lequel vous vous sentez à l'aise et lorsque vous êtes consentant-e. «Faites-le parce que vous en avez envie, pas parce que vous vous sentez obligé-e par votre partenaire ou parce que tous vos amis le font, explique Kristen Mark. Quand une personne perd sa virginité pour "de mauvaises raisons", il y a plus de chances qu'elle finisse par le regretter.»

19. Tout le monde ressent la même pression que vous.

Détendez-vous, respirez, allez-y lentement, et souvenez-vous qu'il est tout à fait normal d'avoir un peu la pression.
A&M Films / Via sincerelyyours-thebreakfastclub.tumblr.com

Détendez-vous, respirez, allez-y lentement, et souvenez-vous qu'il est tout à fait normal d'avoir un peu la pression.

Ce post a été traduit de l'anglais.