back to top

Cette ado atteinte de la maladie de Crohn nous parle de sa maladie invisible

«Il n'y a pas de quoi avoir honte et vous ne devriez pas être gênés à cause de votre maladie.»

Publié le

Voici Aimee Rouski, une adolescente de 19 ans de Liverpool, au Royaume-Uni, qui a la maladie de Crohn, une maladie inflammatoire chronique qui affecte le système digestif.

Aimee Rouski / Via facebook.com

La maladie de Crohn est une maladie incurable qui provoque une inflammation de n'importe quelle partie de la paroi de l'appareil gastro-intestinal. Elle peut causer des douleurs abdominales, des diarrhées graves, de la fatigue, une perte de poids et de la malnutrition, ce qui peut mettre la vie du malade en danger.

Beaucoup de gens souffrant de la maladie de Crohn subiront au moins une opération dans le cadre de leur traitement, soit pour élargir une partie de l'intestin, soit pour ôter des portions des intestins, du côlon ou encore du rectum.

Aimee Rouski a récemment posté quelques seflies montrant son sac de stomie et ses cicatrices dues aux opérations sur Facebook. Le post est depuis devenu viral.

Aimee Rouski / Via Facebook: aimee.rouski

«Je voulais faire ça depuis un moment parce que je vois toujours des posts pour montrer des corps différents d'un point du vue du poids, mais je n'en vois pas tellement sur les maladies ou les handicaps invisibles», écrit-elle.

«Pour commencer, j'ai la maladie de Crohn. C'est une maladie sérieuse et incurable qui m'a presque tuée, et non juste une douleur d'estomac comme la plupart des gens semblent le penser. Une personne atteinte de cette maladie passe par de nombreux traitements, dont de la chirurgie, et c'est de cela dont je veux parler.»

«Ma maladie de Chrohn m'a donné une iléostomie permanente, pas de gros intestin, de colon, de rectum, d'anus ou de muscles à l'intérieur des cuisses, puisqu'ils ont été utilisés pour de la chirurgie plastique sur mes cicatrices.»

«Je n'ai jamais eu de problème avec ce qui m'arrive, mais certains ont de réelles difficultés à accepter ces choses-là alors je voulais juste dire ça. Personne ne saura à moins que vous ne leur disiez. Les gens qui sont au courant vous aimeront toujours et vous trouveront toujours magnifique. Il n'y a pas de quoi avoir honte et vous ne devriez pas être gênés à cause de votre maladie.»

Publicité

Aimee a confié à BuzzFeed News qu'elle avait été diagnostiquée avec la maladie de Crohn en 2008, et depuis lors, elle a subi plusieurs opérations, notamment pour se faire retirer le gros intestin, le côlon, le rectum et l'anus.

Aimee Rouski / Via facebook.com

L'une des opérations les plus invasives consistait à lui ôter les muscles intérieurs des cuisses, qui ont servi à reconstruire les plaies graves sur son postérieur, dues à l'iléostomie.

Toutefois, Aimee reste incroyablement positive et affirme ne pas avoir trop de difficultés pour marcher, mis à part lorsqu'elle marche en pente descendante.

«Vous ne savez pas toujours ce qui se passe dans la vie des autres, alors ne les jugez pas trop vite et gardez toujours un esprit ouvert», dit-elle.

Aimee Rouski / Via facebook.com

«J'ai failli mourir à cause de la maladie de Crohn, mais j'entends encore des gens dire: "C'est juste un mal de ventre"», dit-elle.

Comme le montrent ses photos, en général, le sac de stomie qu'Aimee porte est impossible à voir.

Et même si les retours sur son post ont été positifs, Aimee dit que beaucoup de gens qui portent des sacs de stomie ont du mal à se sentir en confiance et à accepter leur corps.

Aimee Rouski / Via facebook.com

«Je sais que de nombreuses personnes n'arrivent pas à se faire à l'idée de leur maladie parce qu'ils réfléchissent trop et créent tous genres de scénarios dans leur tête, ils sont inquiets à propos de relations futures, ils ont peur que les autres voient leur sac, et ainsi de suite», explique Aimee à BuzzFeed News. Mais ce sont «des choses bêtes qui ne devraient pas compter», poursuit-elle.

Aimee Rouski espère pouvoir aider les autres qui ont du mal à s'assumer à réaliser qu'ils n'ont pas à avoir honte de quoi que ce soit.

Aimee Rouski / Via facebook.com

«Honnêtement, je veux juste que les gens sachent qu'ils n'ont pas à avoir honte de leur maladie, qu'il s'agisse de la maladie de Crohn ou non», confie-t-elle.


«Je veux juste que ces gens sachent que les autres les aimeront et les trouveront toujours parfaits, quoi qu'il arrive. Au bout du compte, c'est votre personnalité qui est importante.»

Pour avoir plus d'informations au sujet de la maladie de Crohn et de maladies similaires, consultez le site de l'Association François Aupetit.

Caroline Kee is a health writer for BuzzFeed News and is based in New York.

Contact Caroline Kee at caroline.kee@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.