back to top

Lol voilà ce que le reste du monde appelle de la bouffe «bretonne»

Les Bretons ne sont pas respectés.

Publié le

1. Ce beurre DOUX qui est une offense faite à tous les Bretons.

Carrefour / Via mymarket.ma

2. Ça suffit.

Carrefour / Via proxilivre.fr

3. ASSEZ.

Auchan / Via prixing.fr

4. Ces gâteaux canadiens aux canneberges dont on ne comprend pas ce qu'ils ont de «breton».

Ok, c'est le nom de la marque. Mais quel rapport?
Dare / Via i5.walmartimages.ca

Ok, c'est le nom de la marque. Mais quel rapport?

5. Cette vaste plaisanterie d'origine américaine.

6. Ces biscottes dont on a du mal à comprendre le rapport avec la Bretagne.

¯\_(ツ)_/¯
Heudebert / Via amazon.fr

¯\_(ツ)_/¯

7. Cette honte internationale.

8. Ce cidre américain vendu dans une espèce de bidon d'essence.

Vous allez vous calmer tout de suite, les Américains.
White House / Via amazon.com

Vous allez vous calmer tout de suite, les Américains.

9. Cette galette avec un œuf... à passer au micro-ondes??

Suspect. Très suspect.
Picard / Via demandware.edgesuite.net

Suspect. Très suspect.

10. Ces crêpes bretonnes aux «fraises de Plougastel».

Calmez-vous les gars, ça reste des crêpes industrielles.
Paysan Breton / Via amazon.fr

Calmez-vous les gars, ça reste des crêpes industrielles.

11. Cette pâte à crêpes qu'on ne sent pas du tout.

Alamarra / Via amazon.com

12. Ces mini fars bretons chinois qui ne sont pas tout à fait au point.

13. Ces «crêpes saintes» de Taiwan au chocolat blanc qu'on comprend même pas ce que c'est.

Holy Crêpe / Via efooddepot.com

14. Et enfin, ces chips à... l'huître???

Dire que ceci est fabriqué en Bretagne 😮
Bret's / Via media.meltyfood.fr

Dire que ceci est fabriqué en Bretagne 😮

15. Et ces chips au caramel 😷

Si on ne peut même plus faire confiance aux vrais Bretons...
Bret's / Via lsa-conso.fr

Si on ne peut même plus faire confiance aux vrais Bretons...

BONUS - Cette lessive «côtes bretonnes».

Bon d'accord, ça ne se mange pas. Mais le marketing breton va clairement BEAUCOUP TROP LOIN.
St Marc / Via d2c1ruin5n6xeg.cloudfront.net

Bon d'accord, ça ne se mange pas. Mais le marketing breton va clairement BEAUCOUP TROP LOIN.