back to top

Cette pub chinoise pour de la lessive est complètement raciste

Dans cette pub chinoise pour une lessive, une femme met un homme noir dans une machine à laver, il en ressort chinois.

Publié le

Bon. Voici une pub pour une lessive chinoise appelée «Qiaobi», qui a été postée mercredi sur YouTube. Elle est raciste.

Voir cette vidéo sur YouTube

youtube.com

Pour l'instant, la vidéo –qui commence assez innocemment avec une Chinoise lavant ses vêtements– a été vue près d'1,5 million de fois.

Ensuite, cet homme noir, avec de la peinture sur le visage et sur son t-shirt, siffle la femme. Certains d'entre vous savent déjà comment ça va se terminer.

Après l'avoir invité à s'approcher, la femme fourre une capsule de lessive dans sa bouche et le plonge dans la machine à laver.

...

Ouais. C'est vraiment ce qui se passe. Elle a mis un homme noir dans la machine à laver et il en est sorti chinois.

Regardez-le. Tellement «propre». Tellement «blanc». Le parfait représentant de la magie de cette lessive.

Le produit est une nouvelle lessive en perles vendue par Qiaobi, une «marque célèbre développant un nouveau concept pour faire sa lessive de façon scientifique», selon un communiqué de presse publié sur le site d'information china.com.cn, dirigé par l'État.

Qiaobi

La marque, dont le slogan est «le changement commence avec Qiaobi», aurait été lancée à la fin de l'année dernière, mais «mène le marché et est difficile à trouver». Cependant, si vous consultez leur magasin en ligne sur Taobao, le plus grand site de vente en ligne de Chine, la marque a, à ce jour, vendu seulement 44 unités de sa lessive.

La pub a rapidement fait le tour des réseaux sociaux et généré plus de 7000 commentaires sur YouTube.

whaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa aaaaaaaaaaaaaat https://t.co/QACu7McZ3s

What a great, non-discriminative TV commercial. https://t.co/6B0gyxqMNX

Wow. China. Are you serious? https://t.co/wuXDPPQ9i5 https://t.co/DujpJYqios

Mais le phénomène ne semble pas encore avoir atteint ce niveau en Chine. Selon Shangaiist, la pub est apparue à la télé chinoise et, comme le montre cette affiche, dans les cinémas. Mais nous ne savons toujours pas clairement le nombre de personnes l'ayant vue.

Mais les personnes en Chine l'ayant vue ont vite compris que quelque chose n'allait pas avec cette pub, comme l'écrit un utilisateur: «Si nous étions en Amérique du Nord, [la société] serait attaquée en justice pour racisme.»

Un autre a dit: «OMG, c'est tellement honteux, avez-vous vu la pub raciste de Qiaobi?»
weibo.com

Un autre a dit: «OMG, c'est tellement honteux, avez-vous vu la pub raciste de Qiaobi?»

En matière de racisme contre les personnes noires, la Chine n'est pas toujours aussi extrême que cette pub, mais a de nombreux préjugés.

De nombreuses personnes noires ont dit avoir eu le sentiment d'être fixées bêtement ou de ne pas avoir été à l'aise lorsqu'elles étaient en Chine. Des membres de la communauté noire-américaine, comme l'auteur de cet article dans The Atlantic, ont fait face à des préjugés flagrants.Les minorités propres à la Chine (définies comme quiconque n'étant pas Han) sont presque toutes opprimées, et les gens ont de forts préjugés concernant les minorités comme les Ouïghours, qui pratiquent l'Islam. À Canton, une ville de Sud-Est, on retrouve le quartier de «Little Africa», rempli d'Africains à la recherche d'opportunités économiques, et beaucoup d'entre eux sont mariés à des Chinois. Mais il leur est difficile de devenir des résidents permanents légaux en raison de la politique d'immigration stricte de la Chine.
youtube.com

De nombreuses personnes noires ont dit avoir eu le sentiment d'être fixées bêtement ou de ne pas avoir été à l'aise lorsqu'elles étaient en Chine. Des membres de la communauté noire-américaine, comme l'auteur de cet article dans The Atlantic, ont fait face à des préjugés flagrants.

Les minorités propres à la Chine (définies comme quiconque n'étant pas Han) sont presque toutes opprimées, et les gens ont de forts préjugés concernant les minorités comme les Ouïghours, qui pratiquent l'Islam. À Canton, une ville de Sud-Est, on retrouve le quartier de «Little Africa», rempli d'Africains à la recherche d'opportunités économiques, et beaucoup d'entre eux sont mariés à des Chinois. Mais il leur est difficile de devenir des résidents permanents légaux en raison de la politique d'immigration stricte de la Chine.

Comme le note Shanghaiist, le concept de la pub ressemble beaucoup à cette pub italienne vieille de neuf ans pour de la lessive:

Voir cette vidéo sur YouTube

youtube.com

Et Hong Kong Free Press note que l'idée d'une lessive «rendant propres» des personnes de couleurs en les blanchissant date d'il y a encore plus longtemps. Comme cette affiche française de 1910 environ:

© Collection Kharbine-Tapabor / Via histoire-immigration.fr

BuzzFeed News a contacté Qiaobi à propos de sa pub.

Beimeng Fu is a BuzzFeed News World Reporter covering China and is based in New York.

Contact Beimeng Fu at beimeng.fu@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.