go to content

Une mère philippine poste une photo de son bébé en laisse sur Facebook, les autorités lui retirent la garde

La mère avait posté des photos de son enfant nu en laisse, tenu comme un chien. Une militante irlandaise pour la protection de l'enfance l'a repérée et signalée aux autorités américaines, puis philippines.

posté le

Une série de photos choquantes montrant un enfant à quatre pattes tenu par une laisse au cou ont été publiées sur Facebook fin mai.

Sur le post Facebook, aujourd'hui supprimé, on voit plusieurs images d'un jeune enfant nu, à quatre pattes. Tenu en laisse, il mange au sol dans un bol similaire à celui d'un chien.

Selon CNN Philippines, la légende de l’album photo indiquait: «Mon nouveau chien ha ha. Mon enfant est tellement bizarre, c’est tellement un faible. Ça me fait beaucoup rire.»

Les clichés ont entre autres attiré l’attention de Lurleen Hilliard sur sa page Nolonger Victims, qui lutte pour la protection des enfants. Le 26 mai 2015, elle a posté ce message pour tenter de retrouver l'enfant sur la photo:

Facebook: NolongerVictimsandTheRunningWellFoundation

«Personne n'a le droit de mettre un collier et une laisse autour du cou d'un enfant. Il n'a même pas de vêtements, même pas une couche. Elle le nourrit comme si le bébé était un chien, en le faisant manger dans un bol. Quelqu'un a besoin de savoir où est cet enfant et d'informer les autorités. Il est clairement victime de maltraitance. (...) Nolonger Victims est prêt à faire tout ce qu'il pourra pour trouver ce bébé et faire en sorte qu'il soit en sécurité.»

Lurleen Hilliard dit alors avoir alerté les autorités américaines, qui sont entrées en contact avec leur homologues philippins et lui ont fait savoir que l'enfant avait été placé.

Aux Philippines, le ministère des Affaires sociales a pris l'affaire en main.

Dans un communiqué publié le 26 mai et relayé par CNN Philippines, la ministre Corazon Juliano-Soliman a indiqué qu'il s'agissait bien d'un cas de maltraitance infantile et que la mère avait été localisée.

Le 27 mai 2015, Unicef Philippines, a également réagi à cette histoire.

Here's our official statement on the recent viral photo of a child put on a leash: http://t.co/fz7OePbyIX

«Nous condamnons fortement cet incident qui a clairement violé les droits d'un jeune enfant, son bien-être et sa dignité. Les enfants ont le droit à la protection en vertu des lois nationales et internationales. Il incombe aux parents, aux adultes, à l'état et tous les autres intervenants d'assurer la protection des enfants contre les abus, la violence et la négligence», a déclaré l'une des représentante d'Unicef Philippines, Lotta Sylwander.

Dans le communiqué, l’association mondiale de protection des enfants confirme que la mère a été retrouvée et que son enfant lui a été temporairement retiré.

«L'Unicef se félicite des mesures immédiates et de l'enquête lancée par le ministère et ses assistants sociaux qui ont retiré la garde temporaire de l'enfant à sa mère qui habite à Orani, dans le province de Bataan au Nord des Philippines», ajoute Lotta Sylwander.

L'enfant est actuellement dans un centre d'hébergement pour enfants, a précisé l’Unicef.

Assma Maad est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Assma Maad at assma.maad@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.