back to top

Attentat à Nice: attention aux rumeurs et fausses infos qui circulent

BuzzFeed News vous aide à éviter les intox et les hoax qui circulent depuis jeudi soir.

Publié le

De nombreuses informations ont été diffusées sur les réseaux. Mais attention, de nombreuses rumeurs et fausses informations circulent. BuzzFeed News vous aide à y voir plus clair.

La journaliste de Libé, Marie Piquemal, affirme après vérification que c'est faux. Contactée par BuzzFeed News, la caserne confirme en effet n'avoir «aucune information» sur le sujet.

Je viens de vérifier : cette information est fausse. Il n'y a pas d'enfants retrouvés à la caserne d'Auvare. https://t.co/gP2POkjGhx

2. L'aéroport de Nice a été évacué pendant 30 minutes en début d'après-midi, ce vendredi, à cause d'un bagage abandonné, un colis suspect. Il n'y a pas eu d'alerte à la bombe comme indiqué ici ou ici par exemple.

A luggage left in the #nice airport caused evacuation. Hundreds of passengers can't collect their luggage

Nice-Matin aurait identifié l'homme au volant du camion, mais aucune source officielle n'a encore confirmé son nom. Et pourtant, plusieurs photos tirées des comptes Facebook censés montrer le chauffeur du camion circulent sur Twitter. Et les photos montrent déjà quatre hommes différents.... Attention.

De nombreux tweets évoquaient jeudi soir une prise d'otage dans un restaurant Buffalo Grill et dans les hôtels Negresco et Le Méridien.

Le ministère de l'Intérieur a indiqué dans un tweet qu'il n'y avait eu aucune prise d'otage.

Le visage de cet homme apparaît de manière récurrente sur les réseaux sociaux lorsqu'un attentat survient. On l'a ainsi vu après le crash de l’avion EgyptAir ou lors de l'attentat à l’aéroport Atatürk d’Istanbul en juin dernier.

Comme l'a indiqué France 24, «plusieurs articles sur internet, notamment sur le site de la BBC, avaient à l’époque révélé la supercherie en démontrant que des "trolls" s’amusaient à diffuser des photos de fausses victimes de l’accident, "dans le but de berner les médias" selon les auteurs des articles».

Il s'agit en fait de Veerender Jubbal, un journaliste canadien dont la photo trafiquée (un iPad a été remplacé par un Coran sur Photoshop) a déjà circulé lors des attentats de Paris en novembre 2015.

Contrairement à ce que certains internautes ont avancé, il n'y a aucun lien entre l'attentat de Nice et le feu à Paris. La préfecture de police de Paris a tweeté vendredi après minuit ce message: Ne propagez pas de fausses rumeurs. Aucun incendie à la #TourEiffel. Un incendie accidentel de camion a eu lieu pont d'Iéna. Il est éteint.»

À l'heure on nous écrivons ces lignes, l'attentat n'a toujours pas été revendiqué. Pourtant, jeudi soir et dans la nuit de jeudi à vendredi, de nombreux internautes ont avancé que le groupe État islamique était derrière le carnage. C'est notamment le cas du directeur adjoint de Paris Match. Prudence, donc.

Cet article est régulièrement mis à jour au fil des événements. Continuez de nous envoyer vos messages, nous y répondrons dès que possible.

Assma Maad est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Assma Maad at assma.maad@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.