back to top

Cet homme a aidé un SDF à rentrer chez sa famille en Algérie

De quoi retrouver foi en l'humanité.

Publié le

Massinissa Dahmane a lancé en février un appel sur Facebook pour retrouver la famille d'Abdel Aziz Cheikh, un sans-abri de 81 ans. Dans un post publié le 9 avril, le jeune homme nous apprend qu'Abdel Aziz Cheikh a rejoint sa famille en Algérie.

facebook.com

Massinissa Dahmane, 24 ans, travaille dans le 2e arrondissement de Paris et croisait régulièrement Abdel Aziz Chira dans la rue, comme l'expliquait Metronews. Il s'est pris d'affection pour l'octogénaire et a même décidé de l'héberger, le temps de retrouver des traces de sa famille.

Dans ce statut très émouvant, Massinissa Dahmane raconte comment c'était douloureux pour lui de se séparer de «papi», avec qui il vivait depuis deux mois.

Je me suis séparé de papi... On a beau s'y préparer, wouaah ça fait très mal. Je l'ai confié à sa famille, en qui j'ai toute confiance. Des gens bien, pieux et droits. Il y sera bien, c'est certain.
Il faudra bien sûr du temps, mais tout est réuni pour que tout se passe bien. La séparation fut difficile, je vous laisse imaginer l'émotion. Je reste en contact avec la famille pour le suivi. J'ai promis à papi de venir le voir aussi souvent que possible.
Aller lui rendre visite, aller le voir, comme j'irais voir mon grand père.
Je ne vous cache pas que la douleur est immense.. Mais je me réconforte d'avoir été au bout de la mission. Encore une fois, sans votre aide, votre soutien, papi serait encore seul, dans la rue de la capitale française. Il est aujourd'hui entouré de sa famille, sous un toit.

Il remercie aussi la communauté juive du quartier du Sentier à Paris pour s'être occupée de «papi» pendant plus de 20 ans: «Grâce à vous, il a pu se nourrir, faire le marché, prendre son café le matin, un plat chaud le midi, le soir, dire "bonjour".»

«On tente de nous diviser. Restons tous humains, qu'importent nos différences, nous pouvons nous entraider en tant qu'humains. Nous pouvons partager un sourire, même si nous ne partageons pas les mêmes croyances», ajoute Massinissa Dahmane.

Le post a été liké 12.000 fois et a particulièrement ému les internautes dans les commentaires.

Grâce à la mobilisation des internautes, Abdel Aziz Cheikh a donc pu retrouver sa famille. Tout était parti de cet appel à l'aide de Massinissa posté sur la page Facebook «Recherche la famille de Cheikh Abdel Aziz» le 26 février.

facebook.com

Sur cette page Facebook, on voit que plusieurs vidéos et photos de Abdel Aziz Cheikh dans l'appartement de Massinissa Dahmane ont été postées, montrant ainsi comment il a repris goût à la vie.

En mars, sa nièce, qui vit à Lyon, l'a reconnu et a contacté la famille en Algérie avant de prendre contact avec Massinissa, selon Metronews. Il avait annoncé la nouvelle dans cette vidéo datée du 1er mars.

Facebook: video.php

C'est avec joie que je vous annonce que nous avons trouvé la famille d'Abdel Aziz:

Sa soeur, Rbiha Cheikh (nom de jeune fille) est à Constantine.
Son petit frère, Rachid Cheikh, décédé l'année dernière, allah y rahmo, (a laissé des neveux).

Ils viennent de la petit ville de Medjana wilaya de Bourredj Bou Arrerij.

Une cagnotte en ligne sur le site Leetchi a aussi été lancée pour «qu'Abdel Aziz puisse vivre convenablement et confortablement en Algérie». Plus de 9000 euros ont été collectés.

Puis, le 5 avril, «papi» s'est rendu en Algérie avec Massinassa pour retrouver sa famille. «Nous sommes encore ensemble, j'effectue la passation tranquillement. Tout se passe merveilleusement bien», a commenté le jeune homme.

facebook.com

Aujourd'hui, Abdel Aziz a donc rejoint sa famille en Algérie. Comme Massinassa l'a si bien écrit: «Si cette histoire devait avoir une morale, ça serait celle là: l'humanité.»

Longue vie à «papi» ❤️❤️❤️❤️

Assma Maad est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Assma Maad at assma.maad@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.