back to top

La colère d'une salariée d'Air France face à des dirigeants muets

Elle tente, en vain, d'interpeller des dirigeants impassibles dans une vidéo vue plus de 200.000 fois sur Facebook.

Publié le

Une vidéo postée lundi 5 octobre par l'internaute Naty BeyCdg sur Facebook a été vue plus de 200.000 fois et partagée plus de 10.000 fois en moins de 24 heures.

Facebook: video.php

La personne qui a publié la vidéo se présente comme membre d'Air France sur Facebook. Contactée par BuzzFeed France, elle n'a pas répondu à nos sollicitations pour l'heure.

La légende sous cette vidéo affirme qu'elle a été tournée dans la salle de négociations entre direction et représentants du personnel d'Air France. Lors de cette réunion, le groupe a confirmé la possible suppression de 2900 postes.

À l'écran, une femme interpelle des représentants de la compagnie: «On nous a demandé de faire des efforts, on les a faits. Ça fait 4 ans que nos salaires n'ont pas évolué, 4 ans qu'on travaille pour rien, nous on les a fait les efforts».

Elle ajoute ensuite qu'elle touche 1800 euros par mois. «C'est ça qui ruine Air France?», lance-t-elle aux dirigeants.

«On n'est pas venus chercher le conflit messieurs, on n'est pas venus pour être violents, on n'est pas venu pour vous manquer de respect, on est venu pour avoir des gens qui puissent nous apporter des réponses», demande-t-elle.

Les représentants de la compagnie, eux, détournent le regard et refusent de lui répondre: «Nous ne sommes pas habilités.»

L'auteur de cette vidéo estime qu'elle donne un autre regard sur la situation à Air France que l'image, lundi, de son DRH Xavier Broseta, évacué avec la chemise déchirée. Largement relayée, cette photo symbolisait pour certains la violence du conflit.

Kenzo Tribouillard / AFP / Getty Images

Interrogé par BuzzFeed France, Maxime Patula du service presse d'Air France reconnaît que la vidéo est forte «émotionnellement», mais estime «qu'il faut la remettre dans son contexte.»

Selon lui, les images ont été tournées «quelques minutes après l'agression» du DRH Xavier Broseta.

«Pierre-Olivier Bandet, directeur général adjoint de la compagnie s'est présenté dans la salle du comité central d'entreprise (CCE) suspendu, et non lors de négociations comme précisé dans le titre de la vidéo, afin de s'assurer de la sécurité et de l'état physique des personnes présentes», déclare-t-il.

«Il a ensuite dialogué pendant plus d'une heure avec les salariés présents. Cette discussion entre Pierre-Olivier Bandet et les salariés d'Air France n'apparaît malheureusement pas dans cette vidéo», ajoute Maxime Patula.

L'image du DRH sans chemise avait également suscité des réactions critiques à l'encontre du personnel d'Air France, notamment au sein de la classe politique:

L'agression du DRH de @airfrance indigne la classe politique >> http://t.co/kAjDFweV3m #replay

Le Premier ministre Manuel Valls a même évoqué des «agissements de voyous».

Assma Maad est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Assma Maad at assma.maad@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.