back to top

Le Youtubeur Squeezie teste un jeu où le but est d’agresser sexuellement des étudiantes

On le voit se marrer en jouant à «Naked Run» où on s'exhibe nu devant des lycéennes –Mise à jour: Squeezie a «tenu à s'excuser» dans une nouvelle vidéo.

Posted on

Squeezie est une star de l'internet qui fait partie avec Norman et Cyprien des Youtubeurs les plus suivis en France. Sa chaîne est suivie par plus de 5,2 millions de personnes.

Sur sa dernière vidéo mise en ligne le 13 janvier, il joue à Naked Run. Un jeu japonais où le joueur est un homme nu qui doit montrer voire frotter son sexe à des étudiantes sans se faire arrêter.

«L'heure est grave, le Japon a encore frappé. Il a encore développé l'un de ces jeux très étrange et nous allons y jouer parce qu'on adore ça. Bon déjà l'image est hyper intrigante ça vous donne envie je sais bien. (...) Le principe du jeu est extrêmement simple, il faut réussir à montrer son pénis à des filles sans se faire arrêter par la police. La police qui t'arrête quand même à coups de talon dans les boules, ils blaguent pas», dit Squeezie avant de commencer à jouer.

Selon le site Übergizmo, le jeu a été «développé par un amateur répondant au pseudonyme de Pball4». Sur son compte Twitter, on voit effectivement de nombreuses photos de son jeu comme sur son blog où il indique que le jeu est distribué gratuitement.

Pendant plus de 5mn, Squeezie se met dans la peau de cet exhibitionniste. La vidéo intitulée «UN JEU JAPONAIS DOUTEUX» est interdite aux moins de 18 ans sur Youtube.

«On est un Japonais à poil et on doit terroriser les femmes en esquivant la vilaine policière qui veut bien évidemment nous péter le steak», dit le Youtubeur en jouant en direct.

«On va les avoir à l'usure, un petit coup par-là on montre par-ci on montre par-là et ça passe. On montre juste une demi-seconde, elles sont toutes évanouies.»

«Ah mais j'ai besoin de le montrer, c'est plus fort que moi», dit-il, avant d'ajouter: «Je suis très mal à l'aise en jouant à ce jeu». Il reprend ensuite le cours de son jeu: «La liberté est à nous, on peut montrer notre gros...On est le plus gros montreur de zizi de tous les temps!»

https://www.youtube.com/watch?v=KLy4fRkpD_o&oref=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DKLy4fRkpD_o&has_verified=1
https://www.youtube.com/watch?v=KLy4fRkpD_o&oref=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DKLy4fRkpD_o&has_verified=1

Et le jeu s'achève lorsque l'agresseur sexuel se fait arrêter par des policières vêtues de jupes très courtes.

La vidéo qui a été vue plus de 1,2 millions de fois depuis sa mise en ligne a mis en colère de nombreuses personnes. Dans les commentaires, certaines accusent Squeezie de rire du harcèlement sexuel.

Selon la loi française l'exhibition est en effet une agression sexuelle.

«L'exhibition sexuelle imposée à la vue d'autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende», indique le Code Pénal.

D'autres en revanche estiment qu'il n'y a pas de problème:

«Beaucoup de gens sont indignés pour pas grand chose! C'est assez fatiguant», a répondu Squeezie sous sa vidéo.

Il s'est également défendu sur Facebook quand une internaute s'est indignée de voir un Youtubeur aussi influent rire du harcèlement, notamment vu celui que subissent les femmes dans les transports. «Ça se moque de ces pratiques honteuses», a-t-il écrit.

Selon un rapport du Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes (HCEfh) en avril 2015, toutes les utilisatrices de transports en commun interrogées ont vécu au moins une situation de harcèlement sexiste ou d’agression sexuelle.

MISE À JOUR. Dans une vidéo postée ce vendredi, Squeezie a présenté ses excuses.

«Sachez que moi-même, j'ai des proches qui ont vécu ça et que je me bats chaque jour sans en parler devant ma caméra pour que le monde qui m'entoure soit un peu meilleur. Je m'excuse à nouveau», ajoute-t-il.

Assma Maad est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Assma Maad at assma.maad@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.