go to content

#JeSuisCirconflexe, rassurez-vous: ^ ne va pas mourir

Contrairement à ce qu'on a pu lire ces derniers jours, l'accent circonflexe ne va pas disparaître à cause de la réforme de l'orthographe.

posté le

Cette réforme a été approuvée en 1990 par l'Académie française.

Son entrée dans les manuels scolaires va contribuer à la répandre des classes, mais elle ne sera pas obligatoire pour autant. Comme l'explique une circulaire de l'Éducation nationale de 2008:

«Les rectifications proposées en 1990 restent une référence mais ne sauraient être imposées. Certaines d'entre elles entrent progressivement dans les ouvrages de référence (dictionnaires, manuels, etc.). Dans l'enseignement aucune des deux graphies (ancienne ou nouvelle) ne peut être tenue pour fautive.»

Il faudra par exemple écrire désormais «ognon», «nénufar», ou encore «portemonnaie». Mais ce qui a le plus retenu l'attention, c'est la simplification de l'emploi de l'accent circonflexe. Et ça, c'est TRÈS MAL PASSÉ.

Le seul fait de lire le mot "ognon" suffira à nous faire pleurer maintenant. #JeSuisCirconflexe

Abandonner l'accent circonflexe, c'est renoncer à l'exigence de réflexion de notre langue. Le vrai début de l'anarchie. #JeSuisCirconflexe

Le hashtag #JeSuisCirconflexe est devenu l'un des plus utilisés sur Twitter en France mercredi et jeudi. Les internautes y dénoncent la «suppression» de l'accent.

N'y-a-t-il pas des tâches plus urgentes que la suppression de l'accent circonflexe, une future tache indélébile ? #Jesuiscirconflexe

Parce que nous avons tous l'âme de résistants, nous disons #JeSuisCirconflexe

A ceux qui ont décidé de la suppression de l'accent circonflexe, je leur dis chapeau ! 😄 😙 #JeSuisCirconflexe

Le vice-président du Front national Florian Philippot et l'ex-patronne du Medef Laurence Parisot se sont joints aux critiques.

Face à l'infâme et bête réforme, devant laquelle quelques démagogues se pâment, parce que le français est notre âme, #Jesuiscirconflexe

Attention à ne pas crier trop vite au scandale: l'accent circonflexe va survivre, comme l'a noté ce journaliste de francetv info sur Twitter.

Lisez ce que disait l'Académie en 1990, l'accent circonflexe ne disparaît pas

Et effectivement, quand on lit le rapport rédigé par l'Académie française, on trouve cette conclusion:

«Après avoir examiné cette question avec la plus grande rigueur et en même temps la plus grande prudence, il est apparu au Conseil supérieur qu'il convenait de conserver l'accent circonflexe sur la lettre a, e et o, mais qu'il ne serait plus obligatoire sur les lettres i et u, sauf dans les quelques cas où il est utile.»

Vous avez du mal à suivre? Prenons un exemple. «Un homme d'âge mûr dans un hôtel à Nîmes se demande: "Être ou ne pas être, un traître, telle est la question".»

- Âge conserve son accent parce qu'il est sur un a.

- Mûr conserve son accent pour faire la différence avec un mur.

- Hôtel conserve son accent car il est sur un o.

- Nîmes conserve son accent car c'est un nom propre.

- Être conserve son accent car il est sur le e.

- La réforme de l'orthographe recommande d'écrire traître «traitre» car l'accent est sur le i (mais on peut utiliser les deux).

Amoureux du circonflexe, pas de panique. L'Académie le dit haut et fort: «Aucun adulte, rappelons le, ne sera tenu de renoncer à l'utiliser.»

Assma Maad est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Assma Maad at assma.maad@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.