go to content

Comment appeler correctement Caitlyn Jenner

Depuis la première apparition publique de l’ancienne championne olympique en une de Vanity Fair, beaucoup n'ont pas su utiliser le bon vocabulaire pour parler d'elle. Explications.

posté le

Anciennement connue sous le nom de Bruce Jenner, elle explique sa démarche sur son compte Twitter:

I'm so happy after such a long struggle to be living my true self. Welcome to the world Caitlyn. Can't wait for you to get to know her/me.

«Après un si long combat, je suis heureuse de pouvoir vivre en harmonie avec mon moi profond. Bienvenue au monde Caitlyn. J’ai hâte que vous fassiez sa/ma connaissance», explique-t-elle, sur son compte ouvert le jour même. Elle bat au passage le record du monde de Barack Obama en obtenant un million d'abonnés en quatre heures.

Très vite, les internautes ont réagi sur cette couverture. Certains se sont demandés comment nommer l'ex-sportive américaine.

Faut dire il ou elle maintenant pour Bruce ou Caitlyn Jenner ?? 😶

En anglais, le bot @she_not_he («elle, pas lui») se charge de rectifier les maladresses des internautes.

.@RockaByKai Booooop! It's she, not he.

«À faire: parler d'elle avec le nom Caitlyn Jenner. Ne pas mentionner son ancien nom. Elle l'a changé, donc on devrait lui accorder le même respect que tous ceux qui ont changé de nom.

Comme Caitlyn a autrefois été connue avec son ancien prénom, il peut être nécessaire de le mentionner une première fois. Exemple: "Caitlyn Jenner, autrefois connue sous le nom de Bruce Jenner". Cependant une fois que c'est dit, il ne faut pas le répéter.

À faire: Utilisez les pronoms féminins (elle, la sienne, sa) en parlant de Caitlyn Jenner.

Évitez les pronoms masculins, même quand sont évoqués les anciens exploits de Caitlyn Jenner. Par exemple: "Avant sa transition, Caitlyn Jenner avait remporté la médaille d'or lors de la compétition masculine de décathlon aux JO de Montréal en 1976."»

Par maladresse ou par manque d'information, les journalistes emploient ou reprennent des termes approximatifs, inexacts voire dépréciatifs ou injurieux pour les personnes dont il est question. Or les mots sont, concernant ces sujets, particulièrement importants. Pourquoi ne pas choisir d'utiliser, pour une information plus efficace, des mots précis, clairs et positifs ?

Sur Twitter, elle a d'ailleurs relevé de nombreuses approximations sur le traitement médiatique autour de Caitlyn Jenner.

@AlexandreLn_ @LouisLazare @ParisMatch et ce n'est pas parcs qu'elle est opérée qu'elle n'est femme que maintenant. Elle a choisi son pronom

Ce qui n'a pas empêché plusieurs sites français de commettre des erreurs dans leurs articles.

L'@ajlgbt je crois qu'on a une gagnante. Tout ce qu'il fallait pas dire/faire by @Madamefigaro http://t.co/MsEieXOir3

Non @20Minutes Bruce #Jenner ne fera pas la couv "en femme". Elle EST une femme. #lesmotsjustes

🔥🔥🔥 Bruce Jenner en femme pour la première fois en Une de Vanity Fair, classe absolue http://t.co/X5EHebkHCN

La dépêche était titrée : «Bruce Jenner apparaît publiquement pour la première fois comme femme transgenre pour la couverture "va-va-voom" de juin de Vanity Fair». Elle a, depuis, été supprimée.

Une erreur qui va à l'encontre de la propre charte interne d'Associated Press.

Elle précise au sujet des personnes transgenres depuis 2012, qu'il faut utiliser «le pronom préféré par les individus qui ont acquis les caractéristiques physiques du sexe opposé ou se présentent d'une façon qui ne correspond pas à leur sexe de naissance».

Assma Maad est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Assma Maad at assma.maad@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.