back to top

18 moments pendant le sexe que toutes les personnes enceintes ont déjà vécus

Tout ça est très agréable, jusqu'à ce que quelqu'un lâche une caisse.

Publié le

1. Gerber sur votre partenaire pendant une fellation... ou juste avant, rien que d'y penser. Ce réflexe nauséeux pendant la grossesse est vraiment relou.

2. Vous sentir excité-e comme une véritable bête de sexe avec un appétit insatiable, et vous satisfaire comme vous pouvez. Il peut même vous arriver de grogner.

3. La difficulté de trouver une position qui pourra enfin le faire. Cet énorme ventre est peut-être magnifique et tout et tout, mais il est surtout très gênant à ce moment précis.

4. Vous résigner à prendre votre très cher coussin de grossesse pour l'utiliser comme coussin de sexe... «T'as été promu, félicitations!»

5. Et cette toute petite terreur irrationnelle que votre partenaire fasse mal au bébé. Oui, parce qu'il est vraiment monté comme un cheval (en tout cas, c'est ce qu'il vous dit).

6. Ces fantasmes délicieusement inspirés et vraiment chelous sur à peu près tout le monde. Votre ex, votre vieux con de voisin, ce beau jeune homme qui vend des DVD pirates au lave-auto... il n'y a pas de limites, vous êtes tout le temps excité-e.

7. Utiliser ces fantasmes pendant... comment dire... vos «petits moments à vous». Et vous masturber de façon toujours plus créative, parce qu'il faut bien que ça soit fait.

8. Ou, à l'inverse, un manque total de libido. Quand votre partenaire a désespérément envie de le faire et que vous êtes plutôt genre: «T'avise pas de me toucher, je regarde L'Amour est dans le pré».

9. Faire pipi pendant l'amour. Oui, l'ouverture totale de vos écluses au moment le plus bizarre. Si vous avez de la chance, ça pourrait exciter quelqu'un. Sinon, oups.

10. Ou avoir le vagin aussi sec que le Sahara. Ne vous tracassez pas, vous pourrez toujours utiliser du lubrifiant.

11. Enfin, si vous ne vous endormez pas avant. Sérieusement, aucune quantité de câlin ne peut lutter contre la fatigue qu'on ressent QUAND ON CRÉE UN HUMAIN À L'INTÉRIEUR DE SOI! Accordez-vous une pause... enfin, quand vous vous réveillez.

12. Pleurer sans retenue parce que vous êtes très émotif-ve, tout le temps.

13. Dire à votre partenaire de tout votre sérieux de ne pas souffler dans votre vagin et réaliser à quel point c'est bizarre de s'entendre dire ça.

14. Péter. Et pas des petits pets délicats... non, de gigantesques pets, tonitruants, façon «Mais qu'est-ce que t'as mangé ce midi?» S'il/elle peut continuer après ça, c'est le bon/la bonne.

14. Saigner pendant ou après et partir en panique totale.

15. Lorsque du lait fuite de vos seins sur votre partenaire, comme un toit défectueux.

16. Ou lorsque vos seins sont tellement gonflés et douloureux qu'il est impossible de les toucher, de les regarder, d'y penser... non sérieusement, la douleur est totale.

17. Sentir votre bébé donner des coups pendant le sexe à cause de toute cette excitation. Ne vous inquiétez pas, pour ce que le bébé en sait, vous faites de la gym.

18. Et enfin, ces orgasmes telluriques, fracassants, super puissants, qui sont tellement bons que vous en oubliez tout le reste.

Ce post a été traduit de l'anglais.