back to top

Voilà pourquoi vous bandez toujours au mauvais moment

Conseil de pro: portez des baggy.

Publié le

Si vous êtes à l'âge de ce ~petit truc~ appelé la puberté, vous avez peut-être remarqué que vous aviez un nombre incroyable d'érections.

Touchstone Pictures / Via giphy.com

Bienvenue dans l'âge adulte! Ne vous inquiétez pas, vous n'allez pas avoir la tringle aussi souvent tout le restant de votre vie, c'est promis.

Mais pour le moment, voici ce que vous devez savoir au sujet de ces érections imprévisibles.

À la puberté, les érections qui arrivent sans crier gare sont parfaitement normales.

Gaumont / Via giphy.com

Elles ne devraient donc pas vous inquiéter. Sérieusement, elles font juste partie de votre développement et sont l'un des signes les plus évidents que votre corps fonctionne comme il faut. Mais comme elles se produisent probablement à des moments très peu pratiques —par exemple, en classe, quand vous jouez à des jeux vidéo ou quand vous êtes chez les parents d'un ami— c'est quand même mieux de comprendre pourquoi ça vous arrive.

BuzzFeed a demandé à deux urologues, le Dr Peter Stahl, chef du service de médecine sexuelle et de reproduction masculine du New York Presbyterian Hospital, et le Dr Seth Cohen du centre médical de l'université de New York, d'expliquer pourquoi votre corps vous harcèle avec ces érections, même quand vous ne pensez pas au sexe. Voici leurs explications.

Tout est de la faute de la fluctuation de vos niveaux de testostérone.

PolyGram Pictures / Via imgflip.com

La testostérone est une hormone synthétisée dans les testicules et responsable de plein de trucs qui se passent pendant la puberté —comme la voix plus grave, le développement de la pomme d'Adam, la pilosité faciale et votre dernière poussée de croissance. Elle est aussi impliquée dans le fonctionnement sexuel, dit Peter Stahl, car elle contribue à faire durcir votre pénis. Et durant la puberté, elle circule à travers vous comme le venin qui donne à Bane la force de combattre Batman.

Votre niveau de testostérone varie pendant la puberté, et selon Seth Cohen, quand ce niveau s'élève, les sentiments d'excitation montent aussi, ce qui entraîne une érection.

Mais les érections surprises peuvent aussi se produire quand quelque chose vous excite spontanément au cours de la journée, même si vous ne vous en rendez pas compte.

Par exemple, quand vous êtes dans une voiture ou dans un bus.

Scholastic Entertainment / Via giphy.com

«S'il y a en permanence une vibration qui se transmet à travers votre jambe dans votre jean ou votre pantalon jusqu'à votre verge, je pense que ça pourrait constituer pour certains une situation érotique qui pourrait entraîner l'apparition d'une érection», explique le docteur Seth Cohen.

Eh ouais, même si vous êtes dans le bus en train de penser à votre contrôle de maths, cette seule stimulation peut suffire à vous donner la gaule. Ceci arrive principalement parce que ces vibrations titillent les nerfs de votre périnée, dit Peter Stahl. Ceux-ci vont activer le pénis et les testicules et alors, vous connaissez la suite.

Ça peut aussi arriver si votre gland touche quelque chose, dit Peter Stahl.

giphy.com

Peut-être avez-vous de nouveaux sous-vêtements TRÈS DOUX, ou peut-être vos pantalons sont-ils un peu trop serrés. «Il suffit de très peu de stimulation pour entraîner une érection», particulièrement lors d'un pic de testostérone, explique Seth Cohen.

En passant: ce frottement est aussi l'une des causes de la trique matinale. L'autre raison, selon Seth Cohen, étant l'existence de pics de testostérone «super hauts» tôt le matin.

La joie, la détente ou l'enthousiasme peuvent aussi entraîner chez vous une érection.

Epitome Pictures / Via giphy.com

Bien qu'être super relax n'entraîne pas forcément d'érection, il est plus facile d'en avoir une quand on est calme que quand on est en situation de stress, ajoute Peter Stahl.

Même chose quand vous vous réjouissez vraiment de quelque chose, comme par exemple un bon petit plat sortant du four, au restaurant par exemple. Peter Stahl dit que l'odeur de la nourriture peut à elle seule déclencher la sécrétion d'endorphines dans votre cerveau.

Ceci étant dit, comment gérer cette érection surprise quand elle ~fait irruption~?

Faire un peu d'exercice, ça aide.

youtube.com / Via tumblr.forgifs.com

Faire du sport ou n'importe quel exercice physique va entraîner la libération d'hormones de stress comme le cortisol ou la noradrénaline, dit Seth Cohen. Vous pouvez les considérer en quelque sorte comme des hormones anti-érection. Quand le corps n'a plus d'énergie à gaspiller, comme quand vous faites du sport, il a besoin de rediriger le sang des zones du corps les moins importantes vers les zones qui vont l'aider à survivre, comme le cœur, le cerveau et les muscles.

Donc si vous n'arrêtez pas d'avoir des érections «tout au long de la journée et que c'est frustrant, un peu d'exercice vous aidera à en diminuer la fréquence», explique Seth Cohen. Bien sûr, si vous êtes en classe ou dans n'importe quel endroit où il est impossible de vous lever pour sauter sur place, alors...

Vous pouvez essayer de la dissimuler.

giphy.com

En la mettant entre votre ventre et votre ceinture, par exemple. (Veillez juste à ce que votre chemise la couvre aussi.) Vous pouvez essayer aussi de porter des baggy et des slips au lieu de caleçons.

Faites autant preuve de créativité que vous le voulez; mais «ne pliez pas, ne tordez pas et ne cassez pas l'érection en forçant dessus pour l'obliger à s'affaisser», dit Seth Cohen. Cela pourrait endommager de façon permanente vos capacités érectiles, et c'est aussi super douloureux, cela va sans dire.

Mais, finalement, vous ne pouvez pas vraiment contrôler tout ça.

giphy.com

Peter Stahl explique que les érections sont contrôlées par le système nerveux autonome, qui fait aussi battre notre cœur et fonctionner notre appareil digestif. Il contrôle en fait tous les processus corporels dont nous n'avons pas à nous soucier, et c'est pourquoi nous ne pouvons pas tellement contrôler ce qui se passe.

Donc, désolé de vous dire ça, mais vous allez juste devoir «survivre à ces moments délicats quand vous êtes en classe» explique Seth Cohen, et apprendre à accepter le fait que des choses dingues (mais normales) se passent dans votre corps.

Ça finira par s'améliorer, ayez confiance.

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss