back to top

30 conseils incroyablement utiles que tous les voyageurs anxieux doivent connaître

Car votre anxiété ne prend pas des vacances simplement parce que vous en prenez.

Publié le

Nous avons demandé aux membres de la communauté BuzzFeed de nous dire comment ils gèrent leur anxiété quand ils voyagent. Voici leurs meilleurs conseils pour que vous puissiez quand même vous éclater.

Avant votre voyage :

Andrew Richard / Via BuzzFeed

1. Prenez des photos de toutes les choses que vous avez peur d'oublier de faire avant de partir.

«Les boutons du four, le thermostat, les verrous, PEU IMPORTE. Comme ça quand vous paniquez, vous avez la preuve que vous l'avez fait.» —alexw59
theberry.com

«Les boutons du four, le thermostat, les verrous, PEU IMPORTE. Comme ça quand vous paniquez, vous avez la preuve que vous l'avez fait.» —alexw59

2. Emportez dans votre valise le sweat-shirt le plus gros, ample et doux que vous ayez.

youtube.com

«Et vérifiez qu'il sent comme chez vous. Il peut facilement servir à garder les pieds sur terre, ainsi que comme sac de couchage/cachette durant les vols.» —Charlotte Hood, Facebook

3. Emportez quelques casse-croûtes avec vous.

Oxygen / Via whatshouldwecallcc.tumblr.com

«Je suis difficile donc je m'inquiète toujours par rapport à ce que je vais manger quand je voyage. Je m'assure toujours d'emporter des barres de céréales et d'autres casse-croûtes qui voyagent bien et peuvent remplacer un repas. Juste au cas où je ne trouve rien que j'aime manger. Ça élimine toujours une grande partie des risques qu'il y a à essayer de nouveaux plats ! Si vous n'aimez pas, vous pouvez toujours manger une barre de céréales à l'hôtel !» —mackenzieh4ddd795f1

4. Choisissez un emplacement pour tous vos objets importants pour avoir moins de risque de penser que vous les avez oubliés.

«Ayez un système pour savoir où tous vos objets importants (carte d'identité, cartes de débit/crédit, médicaments) vont. Par exemple, j'avais une poche dans un sac où ces objets étaient toujours, sauf quand je les utilisais à ce moment-là. Comme ça vous n'avez pas besoin de vous faire (autant) de soucis en vous demandant si vous avez perdu des objets essentiels ou pas.» —camit4ff2cda51
instagram.com

«Ayez un système pour savoir où tous vos objets importants (carte d'identité, cartes de débit/crédit, médicaments) vont. Par exemple, j'avais une poche dans un sac où ces objets étaient toujours, sauf quand je les utilisais à ce moment-là. Comme ça vous n'avez pas besoin de vous faire (autant) de soucis en vous demandant si vous avez perdu des objets essentiels ou pas.» —camit4ff2cda51

5. Planifiez votre voyage durant «l'intersaison», quand y a moins de monde.

«C'est à dire juste avant et après les pleines saisons de voyage. Comme ça, il fait encore beau, mais il n’y a pas foule. Les foules m'angoissent vraiment. La plupart des guides de voyages/sites d'informations vous diront quand leur intersaison a lieu.» —Terri Pous
unsplash.com

«C'est à dire juste avant et après les pleines saisons de voyage. Comme ça, il fait encore beau, mais il n’y a pas foule. Les foules m'angoissent vraiment. La plupart des guides de voyages/sites d'informations vous diront quand leur intersaison a lieu.» —Terri Pous

6. Faites des recherches super approfondies sur l'endroit où vous allez.

«Si possible, je vais lire deux ou trois livres sur l'endroit. Je vais aussi m'assurer d'apprendre quelques mots et phrases, de si possible m'habiller comme les gens du coin, d'apprendre les habitudes et de faire une liste des choses à éviter qui pourraient vexer les autres ou me faire remarquer et passer pour une touriste.» —Geneviève Touzin, Facebook
instagram.com

«Si possible, je vais lire deux ou trois livres sur l'endroit. Je vais aussi m'assurer d'apprendre quelques mots et phrases, de si possible m'habiller comme les gens du coin, d'apprendre les habitudes et de faire une liste des choses à éviter qui pourraient vexer les autres ou me faire remarquer et passer pour une touriste.» —Geneviève Touzin, Facebook

7. Conservez le tout dans un classeur que vous pouvez emporter avec vous, ainsi que les cartes, reçus, etc.

Warner Bros. / Via mashable.com

«J'ai un classeur rempli d'informations : les urgences (hôpitaux, police, contacts en cas d'urgence), les itinéraires à pied/en voiture pour tous les endroits où je veux aller, l'hôtel (adresse, téléphone, réservations), les activités (numéro de téléphone de l'endroit, adresse, prix, etc.), la nourriture.» —MysteriousNebula

8. Créez un itinéraire super détaillé.

Instagram: @anxioustraveler

«Mon anxiété prend définitivement racine dans ce qui est inconnu. Je crée des itinéraires DÉTAILLÉS et TOUS LES PARTICIPANTS au voyage ainsi qu'un membre de ma famille reçoivent une copie de ces itinéraires. TOUT ça, évidemment, est également sauvegardé sur Google Drive.» —Lauren Quijada, Facebook

9. Consultez la vue satellite sur Google Maps.

«J'aime connaître les chemins de base depuis l'endroit où se trouve mon hôtel/appartement jusqu'à là où je compte aller. Avoir des points de repère m'a aidé à de nombreuses reprises à ne pas me sentir perdue ou de mauvaise humeur dans la nouvelle ville. De plus, savoir à quoi les bâtiments ressemblent m'évite de tourner en rond en essayant de lire les panneaux pour comprendre où je suis.» —Kristen Scheffel, Facebook
Google Maps

«J'aime connaître les chemins de base depuis l'endroit où se trouve mon hôtel/appartement jusqu'à là où je compte aller. Avoir des points de repère m'a aidé à de nombreuses reprises à ne pas me sentir perdue ou de mauvaise humeur dans la nouvelle ville. De plus, savoir à quoi les bâtiments ressemblent m'évite de tourner en rond en essayant de lire les panneaux pour comprendre où je suis.» —Kristen Scheffel, Facebook

10. Faites une liste des choses à emporter, sérieusement.

instagram.com

«Je regarde la météo et prévois en conséquence. Ensuite j'étends les vêtements que je veux emmener, et je m'assure qu'ils sont tous 1) des trucs que je mettrai 2) fonctionnels 3) polyvalents par rapport aux autres choses dans mon sac. Ça m'aide à me préparer et m'évite de surcharger ma valise. Je fais la liste de tout ce que je veux emporter, même les bijoux et les appareils électroniques. Je garde la liste et l'emmène avec moi durant le voyage. Quand je fais mes valises pour rentrer, je peux la consulter et vérifier que je n'oublie rien.» —kaleyn

11. Emportez des vêtements qui vous donnent envie de conquérir le monde.

«Calme, à l'aise et sûr de moi — c'est la seule manière de voyager à mes yeux !» —ellioth3
instagram.com

«Calme, à l'aise et sûr de moi — c'est la seule manière de voyager à mes yeux !» —ellioth3

12. Ne remettez rien au matin ou au jour où vous partez.

Instagram: @cotton

«Environ une semaine avant, je fais une check-list de ce que j'accomplirai le soir du départ [en voyage]. Quand je me réveille, je suis censée avoir terminé la veille TOUT ce que j'avais à faire.» —Ariana Sigel, Facebook

13. Discutez avec votre médecin de prescriptions éventuelles.

«[J'emporte du] Xanax prescrit par mon médecin pour le cas où j'ai de l'anxiété ou une crise de panique. Je n'en prends qu'en cas d'absolue nécessité, mais quand je voyage c'est réconfortant de savoir que si je fais une crise d'angoisse, je peux me calmer en quelques minutes si besoin est.» —Flowerpower0813
Flickr / Creative Commons / Via Flickr: lookcatalog

«[J'emporte du] Xanax prescrit par mon médecin pour le cas où j'ai de l'anxiété ou une crise de panique. Je n'en prends qu'en cas d'absolue nécessité, mais quand je voyage c'est réconfortant de savoir que si je fais une crise d'angoisse, je peux me calmer en quelques minutes si besoin est.» —Flowerpower0813

L'aller-retour :

Andrew Richard / Via BuzzFeed

14. Organisez-vous à l'avance pour passer la sécurité aussi simplement que possible.

«Je ne veux pas être la personne qui bloque la queue parce qu'elle doit retirer ses bottes lacées fantaisistes ou autre. Portez des tongs, un T-shirt léger, retirez tous vos bijoux (même si on m'a informée que les bagues fines et les colliers sont admis), et vérifiez vos poches pour retirer les pièces et mouchoirs en boule qui pourraient faire sonner le scanner. Ne roulottez pas votre jean ou ne le plissez pas aux chevilles, car ça peut également engendrer une fouille supplémentaire. Laissez votre veste dans votre bagage cabine et reprenez-la après avoir passé la sécurité si nécessaire.» —Carli De La Cruz, Facebook
imgur.com

«Je ne veux pas être la personne qui bloque la queue parce qu'elle doit retirer ses bottes lacées fantaisistes ou autre. Portez des tongs, un T-shirt léger, retirez tous vos bijoux (même si on m'a informée que les bagues fines et les colliers sont admis), et vérifiez vos poches pour retirer les pièces et mouchoirs en boule qui pourraient faire sonner le scanner. Ne roulottez pas votre jean ou ne le plissez pas aux chevilles, car ça peut également engendrer une fouille supplémentaire. Laissez votre veste dans votre bagage cabine et reprenez-la après avoir passé la sécurité si nécessaire.» —Carli De La Cruz, Facebook

15. Faites des captures d'écran de tous les détails de vos vols, des itinéraires, des cartes, etc. pour le cas où vous n'ayez pas internet.

—nettia
instagram.com

—nettia

16. Assurez-vous d'avoir tous les éléments nécessaires dans votre bagage à main ou essayez de ne pas du tout avoir de valise en soute.

«Je passe pratiquement tout le vol à avoir peur d'apprendre qu'ils ont perdu ma valise. Pour aider, je m'assure que mon bagage cabine a assez d'éléments essentiels (deux ensembles de vêtements, des produits de toilette de base, ce genre de trucs), histoire de ne pas être dans la merde si ça se produit. Si je peux éviter, je n'emporte pas de valise en soute.» — Anaïs Francis
instagram.com

«Je passe pratiquement tout le vol à avoir peur d'apprendre qu'ils ont perdu ma valise. Pour aider, je m'assure que mon bagage cabine a assez d'éléments essentiels (deux ensembles de vêtements, des produits de toilette de base, ce genre de trucs), histoire de ne pas être dans la merde si ça se produit. Si je peux éviter, je n'emporte pas de valise en soute.» — Anaïs Francis

17. Si vous conduisez, prévoyez du temps supplémentaire pour vous arrêter en chemin si vous avez besoin de faire une pause.

«La route ne sera pas aussi fatigante, et vous pourrez voir plus d'attractions touristiques en chemin !» —jamielynn117

«La route ne sera pas aussi fatigante, et vous pourrez voir plus d'attractions touristiques en chemin !» —jamielynn117

18. Écoutez une liste de lecture relaxante durant l'embarquement et le décollage.

«Toutes mes chansons relaxantes préférées pour fermer les yeux et détendre mes muscles.» —Grace Lorette, Facebook
8tracks.com

«Toutes mes chansons relaxantes préférées pour fermer les yeux et détendre mes muscles.» —Grace Lorette, Facebook

19. Assurez-vous qu'aucun de vos podcasts ne fait référence à des catastrophes liées au voyage. Sérieusement.

«Je télécharge des podcasts qui ne parlent pas des événements récents et ne mentionneront pas les accidents d'avion (CE QUI APPARAÎT TRÈS SOUVENT DANS LES PODCASTS), comme Comedy Bang Bang et Here's The Thing.» —Terri Pous
MTV

«Je télécharge des podcasts qui ne parlent pas des événements récents et ne mentionneront pas les accidents d'avion (CE QUI APPARAÎT TRÈS SOUVENT DANS LES PODCASTS), comme Comedy Bang Bang et Here's The Thing.» —Terri Pous

20. Envisagez de passer en première classe si c'est possible.

Instagram: @peter_the_cavapoo

«Je sais, c'est méga cher. Je suis très anxieuse en avion... mais en première classe, vous avez la place pour respirer. Vous pouvez vous déplacer plus facilement, vous avez de la place pour dormir confortablement, etc. Mon anxiété était presque inexistante en première classe. Ça valait le coup.» —Kiran

Pendant votre voyage :

Andrew Richard / Via BuzzFeed

21. Ne partez pas du principe que votre anxiété va gêner ou gâcher votre expérience.

New Line Cinema / Via its-leviooosa.tumblr.com

«Je fais face quotidiennement à mon anxiété et à mes crises de panique, donc quand je suis partie à Cuba, j'ai automatiquement supposé que j'allais être super anxieuse et que je ne passerais pas un bon moment. Et j'ai été encore plus anxieuse à cause de ces pensées. Maintenant je n'ai plus peur de partir en vacances, car j'ai appris que si la panique doit arriver elle arrive, mais ce n'est pas obligatoire.» —Amanda K., Facebook

22. Préparez-vous à ce que votre programme tombe à l'eau.

«Ayez conscience et acceptez à l'avance que de nombreux aspects du voyage échappent à votre contrôle. Abordez la situation en étant préparé à l'idée que les choses ne vont pas se produire exactement comme vous l'avez imaginé.» —janayenicolel
instagram.com

«Ayez conscience et acceptez à l'avance que de nombreux aspects du voyage échappent à votre contrôle. Abordez la situation en étant préparé à l'idée que les choses ne vont pas se produire exactement comme vous l'avez imaginé.» —janayenicolel

23. Limitez-vous à une activité par jour si vous êtes submergé.

thesarahshow.com

«Essayer de faire trop de choses en un temps aussi limité peut être dur à supporter, donc je classe ce que je veux voir et faire par ordre de priorité, afin de m'accorder du temps pour récupérer.» —marleypirochta

24. Passez des moments de repos à l'écart des gens avec qui vous voyagez.

«J'ai appris que parfois ça vaut le coup de manquer un repas ou un événement pour simplement passer un moment seul dans la chambre, faire une sieste et récupérer. J'avais toujours l'impression de rater des trucs, mais maintenant je me rends compte que ça m'aide à me détendre et rend le reste des vacances plus agréable.» —m4b5ebb41e
instagram.com

«J'ai appris que parfois ça vaut le coup de manquer un repas ou un événement pour simplement passer un moment seul dans la chambre, faire une sieste et récupérer. J'avais toujours l'impression de rater des trucs, mais maintenant je me rends compte que ça m'aide à me détendre et rend le reste des vacances plus agréable.» —m4b5ebb41e

25. Arrêtez-vous pour faire des exercices de respiration quand vous êtes submergé.

Instagram: @holisticitilyfe

«Je trouve deux choses que je peux toucher, une que je peux entendre, et me focalise sur ces sensations pendant trois inspirations. Ça m'aider à me recentrer avant de continuer.» —Grace Lorette, Facebook

26. Faites ces visites guidées ringardes.

«Si une ville possède une de ces visites organisées dans un bus rouge à deux étages, faites-la ! Oui elles sont ringardes et vous aurez vraiment l'air d'un touriste. Mais vous êtes un touriste ! C'est un excellent moyen de tout voir, et vous pouvez monter et descendre à tout moment.» —jessicaj40cc0dce1
instagram.com

«Si une ville possède une de ces visites organisées dans un bus rouge à deux étages, faites-la ! Oui elles sont ringardes et vous aurez vraiment l'air d'un touriste. Mais vous êtes un touriste ! C'est un excellent moyen de tout voir, et vous pouvez monter et descendre à tout moment.» —jessicaj40cc0dce1

27. N'essayez pas de cacher le fait que vous êtes anxieux.

«Vous seriez surpris de voir combien dire à quelqu'un que vous êtes contrarié aidera. Je trouve que ça fait ressortir une grande bonté chez les gens, ce qui est exactement ce dont j'ai besoin quand je fais une crise de panique à l'étranger.» —katherine robinson
Zazzle / Via talenestummytroubles.tumblr.com

«Vous seriez surpris de voir combien dire à quelqu'un que vous êtes contrarié aidera. Je trouve que ça fait ressortir une grande bonté chez les gens, ce qui est exactement ce dont j'ai besoin quand je fais une crise de panique à l'étranger.» —katherine robinson

28. Tenez un journal durant les pauses.

«Ce n'est pas quelque chose que je fais à la maison, mais quand je voyage et que je dois exprimer mes pensées, les écrire m'aide beaucoup. Écrire les bonnes choses aide également. C'est agréable de pouvoir y revenir et de me souvenir de certains des moments que j'aurai pu oublier à cause de mon anxiété.» —LoisSanborn
instagram.com

«Ce n'est pas quelque chose que je fais à la maison, mais quand je voyage et que je dois exprimer mes pensées, les écrire m'aide beaucoup. Écrire les bonnes choses aide également. C'est agréable de pouvoir y revenir et de me souvenir de certains des moments que j'aurai pu oublier à cause de mon anxiété.» —LoisSanborn

29. Parlez aux gens chez vous si vous en avez besoin.

«Je consulte mon Facebook, ce qui est mon moyen principal pour contacter beaucoup de gens. Je le fais à chaque fois qu'on s'arrête, comme ça je peux me détendre et je sais que tout le monde va bien, parce que c'est ça qui me fait peur — ne pas savoir s'il est arrivé quelque chose à un de mes amis ou de mes proches.» —justinealid
instagram.com

«Je consulte mon Facebook, ce qui est mon moyen principal pour contacter beaucoup de gens. Je le fais à chaque fois qu'on s'arrête, comme ça je peux me détendre et je sais que tout le monde va bien, parce que c'est ça qui me fait peur — ne pas savoir s'il est arrivé quelque chose à un de mes amis ou de mes proches.» —justinealid

30. Soyez gentil avec vous-même et faites une pause pour prendre soin de vous quand vous en avez besoin.

«Accordez-vous un moment seul pour faire le point avec vous-même. Comment vous sentez-vous, pourquoi vous sentez-vous ainsi, y a-t-il quelque chose que vous pourriez faire pour aider ? Autorisez-vous à ressentir les choses, pleurez et soyez triste si vous en avez envie, ou tapez dans une pile de serviettes si nécessaire, tout ce dont vous avez besoin pour gérer vos émotions. N'ayez pas l'impression d'être égoïste parce que vous passez un moment loin des autres, c'est aussi important de prendre soin de vous.» —kaleyn
instagram.com / Via instagram.com

«Accordez-vous un moment seul pour faire le point avec vous-même. Comment vous sentez-vous, pourquoi vous sentez-vous ainsi, y a-t-il quelque chose que vous pourriez faire pour aider ? Autorisez-vous à ressentir les choses, pleurez et soyez triste si vous en avez envie, ou tapez dans une pile de serviettes si nécessaire, tout ce dont vous avez besoin pour gérer vos émotions. N'ayez pas l'impression d'être égoïste parce que vous passez un moment loin des autres, c'est aussi important de prendre soin de vous.» —kaleyn

Ce post a été traduit de l'anglais.