back to top

19 idées pour prendre soin de vous si vous n'avez pas fait votre coming out

Parce qu'il est encore plus important de prendre soin de vous si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas faire votre coming out.

Publié le

La vie peut être difficile si vous ne pouvez pas parler de votre sexualité ou de votre identité de genre aux personnes qui vous entourent, et trouver des façons simples de prendre soin de vous peut donc aider à vous rendre la vie un peu plus facile.

Certaines personnes n'ont jamais rien dit à qui que ce soit; parfois, certaines personnes sont au courant et pas d'autres; et dans de nombreux cas, il faut faire son coming out encore et encore, pour une raison ou pour une autre, tout au long de sa vie. Nous avons demandé aux membres de la communauté BuzzFeed de nous dire comment ils prenaient soin d'eux en tant que personnes LGBT qui n'avaient pas fait leur coming out. Voici quelques choses simples que vous pouvez faire lorsque vous trouvez la situation vraiment trop pesante.

1. Plongez-vous dans de la fiction qui met en scène des personnages LGBT.

First Line Features

«La fiction c'était tout pour moi. Lire des livres qui mettaient en scène des personnages gay, écrire des histoires (sur des idées originales ou de la fanfiction) sur des thèmes LGBT et imaginer comment seraient les choses une fois que j'aurai le courage de faire mon coming out, en particulier l'idée d'aller à l'université et de rencontrer des gens comme moi.»

—Jaimie Schock, Facebook

Si vous voulez des idées, on a compilé ici des listes de livres ou de films qui mettent en scène des personnages LGBT.

2. Portez des choses qui représentent ~discrètement~votre identité queer. Quelque chose que les gens comme vous reconnaîtront, mais que les autres gens ne remarqueront probablement pas.

hodderdesigns / Via etsy.com

«Si vous pouvez vous en tirer avec ça, c'est super amusant de porter/afficher des "choses queer" que les hétéros ne remarquent pas, mais qui peuvent être reconnues par d'autres, ce qui vous apportera une connexion touchante, bien que silencieuse, tout au long de la journée. Par exemple, je suis à la recherche de boucles d'oreilles avec le drapeau trans que je pourrais porter au travail. Ça m'aide vraiment d'afficher ma fierté d'une façon simple comme celle-ci.»

tssa3

3. Dites-le vous à voix haute lorsque vous savez que personne d'autre ne peut vous entendre.

youtube.com / Via mtvstyle.tumblr.com

«Parfois, lorsque je suis chez moi ou à un repas de de famille, je murmure pour moi-même "je suis homo" lorsque je sais que personne ne peut m'entendre. Ça m'aide à me libérer d'un peu de stress car ça me donne L'IMPRESSION de faire mon coming out, même si ça n'est pas le cas, pour éviter le danger et que seul reste le sentiment de liberté que j'éprouve à être moi-même.»

gxlinda

4. Faites-vous faire un tatouage que vous serez le/la seul-e à voir ou à comprendre.

instagram.com

«À chaque fois que je le regarde, je me sens plus confiante. Je me rappelle que mon identité a sa place et est une part de moi.»

—Marie Denise Schreiber, Facebook

5. Si vous le pouvez, allez à des groupes de soutien pour les homos.

Netflix

«Lorsque je n'arrivais vraiment pas à faire mon coming out, je savais que je voulais trouver une communauté, mais rien que l'idée d'aller à l'alliance homo-hétéro de mon école était très intimidante, au cas où des gens auraient pensé que j'étais gay parce que j'y étais. J'ai fini par rassembler quelques-uns des mes amis hétéros pour qu'ils viennent avec moi lors de la première rencontre. Nous nous sommes tous présentés. Être entouré d'autres personnes homos, même si elles ne savaient pas que j'étais l'un d'eux, m'a donné un sentiment inestimable de communauté et de sécurité.»

«Ceci étant dit, assurez-vous de faire ça uniquement avec des groupes ouverts! Si vous allez dans des endroits queer en prétendant être hétéro, les gens penseront que vous êtes hétéro! Vous devez être respectueux et ne pas mettre les gens mal à l'aise.»

— Anonyme, envoyé par mail

6. Limitez le temps passé avec des gens qui ne soutiennent pas la communauté LGBT.

instagram.com / Via Twitter: @GreysThetalk

«J'essaie d'éviter les membres de ma famille qui sont indifférents, et je sors de ma vie les gens qui ne soutiennent pas la communauté LGBT+ afin de préserver mon bien-être. En m'entourant de personnes positives qui savent qui je suis, il est plus facile d'avoir confiance en moi lorsque je suis avec des membres de la famille qui ne sont pas au courant.»

zoeuno101

7. Mettez tout sur papier.

youtube.com

«Écrivez les réponses aux questions que vous voudriez vraiment donner, et les déclarations que vous aimeriez vraiment faire, vos rêves et vos espoirs, toutes les choses sombres et tordues, les coups de foudre et les horreurs et les baisers secrets. Tout. Trouvez un cahier qui peut être votre ami/membre de la famille de substitution et racontez-lui tout jusqu'à ce que vous trouviez quelqu'un en chair et en os à qui vous confier

—Erika Drewke, Facebook

8. «Faites votre coming out» dans des situations sûres pour essayer de réduire la pression que vous ressentez.

Will Varner for BuzzFeed Comics / Via Facebook: BuzzFeedLGBT

«Dites à votre chien que vous êtes gay. Laissez un Post-it dans des toilettes publiques. Partagez votre secret avec quelqu'un d'autre, n'importe qui.»

—Mackenzie Rose Hawk, Facebook

9. Trouvez un thérapeute qui comprend les problèmes LGBT.

giphy.com

«J'ai trouvé un thérapeute à mon école qui m'a vraiment aidée, et dont l'identité était proche de la mienne de plus de façons que je ne l'imaginais. Bien qu'il ne soit pas la raison pour laquelle j'ai fait mon coming out —je l'ai fait parce que j'étais en couple avec une fille fantastique— il m'a aidée plus que je ne pouvais l'imaginer ou que je n'aurais pu le faire moi-même à ce moment de ma vie.»

—Yasmine Montes De Oca, Facebook

10. Soyez honnête avec vous-même en ce qui concerne vos pensées et vos sentiments, même si vous ne pouvez les partager avec personne d'autre.

youtube.com

«La chose la plus importante pour moi a été de ne pas me laisser étouffer par la richesse de mon monde intérieur. Essayer de me convaincre de ne pas tomber amoureuse de femmes et de ne pas remarquer les femmes sexy a été quelque chose de destructeur. À chaque fois que ça se produisait, je me le reprochais et ça me faisait déprimer. Ça m'a vraiment libérée de comprendre que personne n'a besoin de savoir ce qui se passe dans ma tête; les télépathes n'existent pas. Tant que je ne reluquais pas visiblement les fesses des femmes, je pouvais accepter intérieurement ma bisexualité et m'autoriser la liberté de reconnaître intérieurement mes attirances sans avoir à faire mon coming out.»

NerdCafe

11. Écoutez de la musique entraînante qui vous fait vous sentir bien.

FOX / Via funpic.us

«La musique améliorait tout pour moi. Écouter des paroles positives et/ou de la musique entraînante est ce qui m'a le plus aidé.»

johnb4150f72ee

13. Mettez en valeur d'autres choses qui vous définissent afin que vous ne parliez pas par accident de ce que vous gardez secret.

giphy.com

«Je me rappelais à moi-même qu'être homo n'était pas ma seule caractéristique. Le genre et l'orientation sexuelle ne vous définissent pas. Vous pourriez être une personne intellectuelle et amusante qui adore lire et écrire, et qui se trouve être une personne qui aime les personnes de même sexe. Ne vous laissez pas définir par cette part de vous qui vous fait peur parce qu'elle pourrait devenir la seule préoccupation des gens: vous êtes plus que ça.»

amf102

14. Vous devriez avoir une conversation de groupe (SMS/tchat) avec vos amis LGBT dans laquelle vous pouvez râler et délirer en privé.

ABC / Via sararamirez.co.vu

«Je m'assure de passer autant de temps que possible —même si ça n'est pas long à cause du travail et d'autres obligations— avec mes amis homos et trans auprès de qui j'ai fait mon coming out. Nous avons aussi une conversation de groupe dans laquelle nous pouvons évacuer n'importe quel problème homophobe/transphobe auquel nous sommes confrontés, ça aide et ça soulage.»

tssa3

15. Prévoyez du temps seul-e pour vous détendre et vous retrouver.

@hrh_prince_indy / Via instagram.com

«J'ai passé beaucoup de temps assis dans ma chambre à réfléchir à la vie et à passer du temps avec mon chien. Peut-être que rester assis dans votre maison n'est pas une bonne solution pour vous, mais vous devriez quand même essayer de prévoir du temps où vous pouvez être seul-e dans un environnement sûr et calme, qui vous est familier, et où vous pouvez réfléchir. Je recommande les parcs et les bibliothèques parce que ce sont des endroits calmes. Sincèrement, mon conseil pour s'en sortir est de se détendre, de se trouver, et de partir de là

DrDoctorson

16. Exprimez vos sentiments d'une façon créative qui puisse exprimer ce que vous ne pouvez pas dire.

FOX / Via sytycd-gifs.tumblr.com

«Écrire des chansons, même si elles sont pourries, m'aide beaucoup. Si j'aime une fille et que je ne peux pas en parler avec une personne importante à mes yeux, je peux au moins exprimer mes sentiments en écrivant une chanson. Je m'assure d'aimer l'air et que les paroles soient sincères. Puis je l'enregistre, et lorsque je l'écoute, je me dis: "C'est vrai, c'est valable, c'est magnifique." Ça simplifie énormément l'acceptation de ma sexualité.»

rachelj412c43020

«Je me suis mise à la danse classique. Oui, mon coming out s'est bien passé, mais j'étais terrifiée à l'idée de ne pas être acceptée, alors j'ai dansé comme une folle.»

—Rebekah Marie Byrd, Facebook

17. Si ça aide, concentrez-vous sur ce qu'il y a de positif à ne pas avoir fait son coming out.

maxwellbarrett.tumblr.com

«Parfois, ne pas avoir fait son coming out peut être réconfortant. Oui, vous pouvez avoir l'impression de garder un lourd secret, mais il est bien gardé. Les gens continuent de vous regarder de la même façon jour après jour, et ils ne pensent pas à vous en mieux ou en pire. Profitez-en tant que vous y êtes, certaines personnes ne vous accepteront plus une fois que vous aurez fait votre coming out.»

forevermeraki

18. Prenez votre temps, ne soyez pas trop dur-e avec vous-même, et souvenez-vous que votre santé, votre sécurité et votre bonheur sont plus importants.

instagram.com

«Pensez-y, mais ça ne doit pas prendre le contrôle de votre vie. L'acceptation de soi est cruciale. Ne vous souciez pas de faire votre coming out.»

marissar43ce002c8

Pour des raisons de longueur et/ou de clarté, les réponses ont été modifiées.

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss