back to top

Ce type vit dans une cabane dans les arbres comme dans nos rêves d'enfants

C'est nous ou sa vie est juste parfaite?

Publié le

Mais ça n'a pas toujours été comme ça. Il a aussi vécu dans ce VAN, ce qui nous donne encore ~plus~ d'idées.

Il y a six ans, Foster travaillait dans la mode à New York. C'est à cette époque qu'il a commencé un blog, appelé The Burning House (La maison qui brûle), où les gens partageaient des photos des objets qu'ils sauveraient en premier si leur maison était en feu. HarperCollins a acheté les droits sur le blog pour en faire un livre, donnant à Foster les moyens de quitter son boulot et de partir à l'aventure.

Au début, il a passé son temps à surfer, faire du camping et travailler en freelance dans la photo et les réseaux sociaux pour des marques comme Patagonia.

Il fut l'un des premiers photographes de nature et de paysages à comprendre comment gagner de l'argent grâce à Instagram.

Mais après un certain temps sur la route, Foster a commencé à rencontrer et photographier d'autres voyageurs en van. Il a également commencé à partager ses photos sous le hashtag #vanlife.

«J'ai vraiment commencé à aimer vivre dans un van et voir d'autres gens faire pareil, voir comme ils s'amusaient, à quel point ce mode de voyage était positif pour eux», explique-t-il.

Publicité

Le hashtag, dit-il, était plus pour rire avec des amis, pour rigoler sur le fait que vivre dans un van est vraiment cool. Finalement, ça a plu.

Le hashtag et les followers de son propre Instagram se sont développés de façon continue. Après avoir rencontré de nombreux campeurs pendant ses voyages, Foster a utilisé Kickstarter pour financer le livre photo Home is Where You Park It , (Chez vous c'est là où vous vous garez), une collection de photos montrant tous les trucs intéressants qu'il avait observés sur ce mode de vie.

Après un an et demi dans un van, Foster est passé à un Toyota Tacoma avec quelques ajouts de camping-car personnalisés.

«Le van n'arrêtait pas d'avoir des problèmes», explique-t-il. «C'est une chose quand votre voiture tombe en panne. C'en est une autre quand c'est votre maison qui est en panne.» (on veut bien le croire).

Un an et demi encore après cet achat, Foster a décidé de se poser. C'est alors qu'il a construit sa cabane dans les arbres, TRANQUILOU.

La motivation était la même que quand il a emménagé dans son van: vivre ses rêves d'enfant.

Publicité

Et elle comporte également des rampes de skate et une cuve thermale chauffée au bois, parce que #YOLO.

La construction, située sur un terrain que la famille de Foster possède depuis 20 ans dans la Gorge du Columbia à Washington, a pris plus d'un an.

Vous pouvez en lire plus sur la construction de la cabane à deux étages et les projets liés (ce que Foster appelle le «Cinder Cone», le cône de scories) dans ce livre.

Lui et ses amis ont même construit un super mini camping-car.

instagram.com

«Mon ami Jay Nelson a construit quelques trucs géniaux, et voici l'une de ses créations», explique Foster. «On voit beaucoup ce genre de choses dans l'Asie du sud-est... ils peuvent aller n'importe où et ne consomment pas tant que ça.»

Peu importe où le vent le porte dans les prochaines années, il semble que Foster ait tapé dans le mille avec cette idée de mener une vie de rêve — et nous a donné une sacrée inspiration à nous tous, humbles mortels.