back to top

15 choses que vous ne saviez peut-être pas à propos de la «bataille des bâtards»

25 jours de tournage, 500 figurants, 80 chevaux.

Publié le

La production de Game of Thrones a révélé dans une vidéo les coulisses de la «bataille des bâtards», l'affrontement entre Jon Snow et Ramsay Bolton qui a lieu pendant l'épisode 9 de la sixième saison de la série.

Voir cette vidéo sur YouTube

youtube.com

Et on y apprend tout un tas de trucs hyper intéressants.

Publicité

1. Un mur de cavalerie a réellement chargé Kit Harington (Jon Snow), il ne s'agissait pas d'images de synthèse.

HBO

Pour les besoins de cette scène, la production a eu recours à 40 chevaux qui ont chargé directement vers Kit Harington avant de s'arrêter au dernier moment. «C'est un peu rageant parce que tout le monde va croire qu'il s'agit d'effets spéciaux», a précisé l'acteur. «Or, ça n'est pas le cas.»

2. Camilla Naprous, la dresseuse, a confié qu'elle n'avait jamais eu autant de chevaux sous sa responsabilité.

HBO / Via youtube.com

Depuis pas mal de temps, elle demandait aux producteurs de la série de lui donner plus de responsabilités, puisque les scènes impliquant des chevaux se limitaient lors des dernières saisons à des personnages «trottant ici et là». Son vœu a pleinement été exaucé avec cet épisode puisque pas moins de 80 chevaux étaient sur le plateau.

3. Pendant l'affrontement final, on voit même de vrais acteurs sur leur monture passer devant Jon Snow en chargeant.

Pour la première vague d'assaut de la cavalerie, la production a filmé une douzaine de chevaux chargeant les uns vers les autres avant de s'arrêter au dernier moment, afin que le combat ait l'air aussi réaliste que possible. Le reste de la scène a été complété par des images de synthèse.

4. Un dispositif de «bras russe» (une caméra contrôlée à distance accrochée au bout d'un long bras fixé sur un véhicule roulant) a été utilisé pour filmer la charge de Jon Snow venant porter secours à Rickon.

HBO / Via youtube.com

Le dispositif était fixé sur une Land Rover, parce que le terrain est rapidement devenu boueux et irrégulier.

5. Les costumiers ont dû orner les faux corps de chaque homme et de chaque monture des armoiries correspondant à leurs maisons respectives.

HBO / Via youtube.com

Deborah Riley, la chef décoratrice, explique que chacun des mannequins était habillé aux couleurs de la maison à laquelle il appartenait avant d'être ajouté au monticule de corps. D'après elle, la vue de ces corps empilés et la précision dans les détails auraient suscité «beaucoup d'émotion» sur le plateau, et ce bien que l'on sache que les corps étaient des faux.

Publicité

6. L'idée de ces monticules de corps est inspirée de faits historiques.

HBO

David Benioff, producteur exécutif de la série, explique que cette scène s'inspire notamment de récits de conflits antiques au cours desquels des corps auraient été empilés à une hauteur telle qu'ils «constituaient des obstacles sur le champ de bataille».

7. La bataille d'Azincourt a été l'une de celles dont la production s'est inspirée pour la «bataille des bâtards» en matière de stratégie et de scénographie.

commons.wikimedia.org

Dans une interview à Entertainment Weekly, le réalisateur, Miguel Sapochnik, a mentionné la bataille d'Azincourt et la bataille de Cannes (qui voit s'affronter les Romains et Hannibal) comme sources d'inspiration pour la scénographie de la «bataille des bâtards». Ran, le film d'Akira Kurosawa, a également inspiré la charge de la grosse cavalerie.

8. Iwan Rheon, qui joue le rôle de Ramsay, a déclaré qu'il «avait toujours voulu faire une scène» avec Jon Snow, rôle pour lequel il avait auditionné.

HBO

Avant d'obtenir le rôle de Ramsay Bolton, l'acteur britannique avait d'abord auditionné sans succès pour les rôles de Viserys Targaryen et Jon Snow.

9. Il aura fallu dix heures pour filmer la scène du visage tuméfié par les coups.

HBO / Via youtube.com

Miguel Sapachnik, le réalisateur, voulait filmer cette scène sous tous les angles possibles. Il a donc demandé à Kit Harington de donner des coups pendant des heures et des heures.

10. Quant à la scène finale, Sophie Turner explique qu'il s'agit de sa scène préférée impliquant son personnage.

HBO / Via youtube.com

L'actrice qui joue Sansa explique qu'elle a adoré voir son personnage affronter l'homme qui l'a torturée et lui dire qu'il ne lui nuira plus. Et en ce qui nous concerne, ça fait pas de mal de voir Ramsay se faire bouffer par des chiens affamés.

Publicité

11. Il a fallu s'y reprendre «douze à treize fois» pour filmer la scène où Sansa s'éloigne triomphalement de Ramsay.

HBO

D.B. Weiss, le co-créateur de la série, explique que l'esquisse de sourire de Sophie Turner à la toute fin de l'épisode est le truc qu'il préfère chez Sansa de toute la série. Il voulait que le rendu soit parfait.

12. David Benioff et D. B. Weiss ont fait croire à Iwan Rheon que son personnage allait monter sur le trône de fer... juste avant de lui annoncer sa mort.

sky.com

L'acteur explique cette histoire à Entertainment Weekly: «Ils ont dit en plaisantant: "Ce serait génial de faire monter Ramsay sur le trône de fer, non?" À peine avaient-ils terminé leur phrase que j'ai ajouté: "Il va mourir, c'est ça?"»

13. Le mur de boucliers n'était pas prévu dans le scénario original. Il a été rajouté pour gagner du temps et économiser de l'argent.

HBO

Miguel Sapochnik a indiqué qu'à l'origine, l'armée de Bolton devait effectuer un mouvement en tenaille avec des chevaux. Mais le champ de bataille étant trop largement visible derrière les chevaux, il aurait fallu plus de figurants et de décors. La production a donc opté pour un mur de boucliers qui obstruerait entièrement la vue.

14. Cette horrible scène de piétinement a été ajoutée au scénario à la dernière minute à cause de contraintes de temps.

HBO

À l'origine, la production avait prévu une toute autre fin pour cette bataille, mais vues les conditions de tournage sur le plateau (il avait plu pendant des heures, ce qui avait transformé le sol en une boue marécageuse), une solution de rechange a du être trouvée. Le résultat: ces plans serrés à la limite de la claustrophobie où Jon lutte pour ne pas mourir d'asphyxie.

15. En tout, le tournage a duré 25 jours et a nécessité 500 figurants, 80 chevaux, 65 cascadeurs et quatre équipes de tournage différentes.

HBO

Miguel Sapochnik estime qu'en moyenne, l'équipe était constituée d'environ 600 personnes.

Sponsorisé

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss