back to top

8 nouvelles séries qu'on attend avec impatience

Pour ceux qui n'ont pas pu assister au festival Séries Mania... Voici les nouvelles séries qui nous ont le plus emballé.

Publié le

1. Wayward Pines

Voir cette vidéo sur YouTube

youtube.com

Rappelant dès ses premières minutes des séries comme Twin Peaks, Under the dome ou encore Lost, Wayward Pines est une nouvelle série fantastique créée par M. Night Shyamalan, dont Séries Mania a diffusé le pilote en avant-première mondiale.

On y découvre un agent du FBI qui se réveille dans une ville étrange et inconnue –Wayward Pines, donc– et se rend rapidement compte qu'il ne peut plus en sortir. Le concept de base est alléchant, et le pilote démarre sur les chapeaux de roues, révélant déjà beaucoup de choses sur l'intrigue. Espérons que le reste parviendra à suivre le rythme.

Diffusion en France: sur Canal + à partir du 14 mai.

2. Empire

Voir cette vidéo sur YouTube

youtube.com

Ok, ok, il est possible que vous connaissiez déjà Empire par cœur, vu que la série est diffusée depuis janvier aux États-Unis et que... *hum hum* internet existe *hum hum*. Mais pour ceux qui ne l'auraient pas encore vue, sachez que la série, prochainement diffusée sur M6, est une vraie pépite –et un véritable phénomène dans le paysage audiovisuel américain.

Créée par Lee Daniels, réalisateur des films oscarisables Precious et Le Majordome, la série se focalise sur une riche famille noire américaine qui règne sur un empire bien particulier –un label de musique. Son succès est sans précédent outre-Atlantique: le dernier épisode a attiré plus de 17 millions de téléspectateurs, et plus d'un tiers des familles afro-américaines ont regardé la première saison. En plus de sa géniale bande originale, la série traite de questions propres à la communauté afro-américaine, tout en épousant à bras ouverts les codes du soap opera et ses rebondissements plus dramatiques les uns que les autres. Si vous aimez le soap, la musique et les costumes extravagants, cette série est pour vous.

Diffusion en France: prochainement sur M6.

3. Deutschland 83

RTL Television

Après The Americans, sur deux agents du KGB infiltrés aux États-Unis, voici Deutschland 83, l'histoire d'un soldat d'Allemagne de l'Est qui s'infiltre à l'Ouest... et découvre les joies de la démocratie, Eurythmics, le café et les bananes. Si The Americans est avant tout une étude réaliste et nuancée de la société américaine durant la guerre froide, cette série allemande très efficace s'attache moins au réalisme et mise sur des séquences d'action à la fois drôles et haletantes. Points bonus pour la BO qui enchaîne les classiques des années 1980, et pour le générique sur fond de New Order.

Diffusion en France: inconnue pour l'instant.

Publicité

4. False Flag

Channel 2

On commence à le savoir, les Israéliens sont très forts en séries - après tout, ce sont eux qui nous ont donné Hatufim, qui a ensuite inspiré la version US Homeland. Et ils ont encore frappé avec False Flag, dont le pilote fait partie des plus efficaces et les plus haletants qu'il nous ait été donné de voir depuis bien longtemps. Le pitch? Cinq citoyens israéliens lambda se retrouvent en une de tous les JT, accusés d'être des agents du Mossad et d'avoir enlevé un politicien iranien. On pense au début qu'il s'agit d'une erreur malencontreuse, mais plus l'histoire avance, plus leur comportement paraît louche.

Ultra-rythmé, le pilote ne relâche jamais la tension, si bien qu'au bout des 40 (trop courtes) minutes, on est déjà complètement accro. Et on n'est visiblement pas les seuls, puisque la Fox a déjà mis la main dessus pour en faire un remake américain.

Diffusion en France: inconnue pour l'instant.

5. The Principal

SBS One

À première vue, cette nouvelle minisérie australienne évoque par bien des points le film palmé de Laurent Cantet et François Bégaudeau, Entre les murs: elle se focalise sur un jeune proviseur qui débarque dans un lycée pour garçons mal famé, et tente de changer les mentalités. Optimiste, charismatique, ce nouveau proviseur a aussi un petit côté Coach Taylor qui plaira aux fans de Friday Night Lights. Mais comme si tout ça ne suffisait pas, un élève est tué dans le premier épisode, et à l'aspect social de la série vient se superposer une enquête policière.

S'il fallait encore vous convaincre, sachez aussi que le rôle principal est incarné par Alex Dimitriades, que l'on connaît surtout en France pour avoir incarné Nick Poulos dans la série Hartley cœurs à vif, et que son interprétation nuancée arrivera même à vous faire oublier le filtre vert un peu moche.

Diffusion en France: inconnue pour l'instant.

6. Occupied

TV2 Norway

Le premier atout de cette série norvégienne est qu'elle ne ressemble à aucune autre. Voyez plutôt le synopsis, basé sur une idée originale de l'auteur de romans policiers Jo Nesbo: dans un futur proche, la Norvège se retrouve envahie par la Russie pour ses réserves de pétrole. Face à l'occupation, tous nos personnages, qu'ils soient journalistes, juges, politiciens ou policiers, se retrouvent confrontés à un même dilemme: collaborer avec les Russes, ou résister. Ces concepts paraîtront familiers à n'importe quel Français, mais le fait qu'ils se retrouvent ici transposés dans un contexte géopolitique inédit rajoute une dimension inattendue à l'histoire.

On est scotché dès les premières minutes de ce thriller politique inquiétant, et l'on adopte rapidement ses personnages vifs et attachants, notamment celui du flic Djupvik — dont le nom est répété environ 3 fois par minute, et qui se retrouve rapidement forcé à collaborer avec l'ennemi. En plus, ça se passe en Norvège, donc tout le monde est beau.

Diffusion en France: prochainement sur Arte.

7. Transparent

Voir cette vidéo sur YouTube

youtube.com

On vous en avait déjà parlé fin 2014 (et vous l'avez peut-être regardée depuis): Transparent est une série américaine pleine de grâce et d'humanité qui nous a profondément touché.

Créée et réalisée par Jill Solloway, cette histoire en partie autobiographique suit le coming out de Mort/Maura (Jeffrey Tambor), femme trans et père de trois enfants. C'est une série sur l'identité de genre, bien-sûr, mais aussi sur des choses toutes bêtes et universelles comme l'amour, la sexualité, la famille et l'amitié. Portée par un casting incroyablement juste et touchant, Transparent nous a fait réfléchir, rire, pleurer, et souvent les trois à la fois. Une sorte de Brothers & Sisters queer, à ne manquer sous aucun prétexte.

Diffusion en France: sur OCS à partir du 8 mai.

8. Bonus: Le Bureau des légendes

On n'a même pas eu le temps de l'attendre, puisque cette nouvelle série française est diffusée sur Canal + depuis le 27 avril. Mais ce n'est pas une raison pour ne pas la regarder.

Le Bureau des légendes met en scène des agents de la DGSE chargés de retrouver l'un des leurs, porté disparu, tout en gérant leurs propres craintes personnelles. Parmi eux, «Malotru» (Mathieu Kassovitz), un agent qui rentre de Damas mais peine à abandonner la fausse identité qu'il s'y était créé.

De façon remarquable, la série parvient à maintenir une tension constante, sans avoir recours à aucune véritable scène d'action (si vous attendez des flingues ou des courses-poursuites, vous serez déçus). Et contrairement à beaucoup de séries françaises, Le Bureau des légendes brille par ses dialogues fluides et naturels, ainsi que par son humour –mention spéciale au duo de rigolos qui surveillent «Malotru», qui ne sont pas sans rappeler les frères Max et Virgil dans Homeland. Quant à Mathieu Kassovitz, discret mais bouleversant, il y trouve son meilleur rôle depuis bien longtemps.

Diffusion en France: le lundi sur Canal +.

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss