Game of Thrones S4E9 : le recap en GIFs et en images

Bottle episode !

posté le

Autant dire que pour cet épisode 9, les spectateurs n'étaient sans doute pas très confiants. Même si cette année, les créateurs - ces grands farceurs - nous avaient déjà servi le moment le plus traumatisant de la saison (/de la série) :

Malgré tout, l'épisode était remarquable, ne serait-ce que pour son unité de temps, de lieu et d'action, qui en font le premier vrai bottle episode de la série.

HBO

L'action de « Blackwater » (l'autre grande bataille de la série) se déroulait entièrement à King's Landing, et se focalisait principalement sur l'affrontement entre les armées de Stannis et de Tyrion - mais l'épisode contenait quand même de nombreux temps morts, notamment avec les scènes plus intimes de Cersei et Sansa.

Ici, la bataille était au cœur de chaque scène, et ne nous a offert quasiment aucun répit jusqu'à la fin. Par ailleurs, c'est la première fois que si peu de membres du casting principal sont présents : seulement 5 sur 26, un record. Là où « Game of Thrones » brille souvent par ses dialogues, sa gestion des multiples intrigues et ses machinations politiques élaborées, cet épisode était donc direct et efficace : des géants, des mammouths, de l'amour, et beaucoup de gore.

Surtout, en leur accordant tout son temps, l'épisode a su redonner de la profondeur à beaucoup de personnages un peu ennuyeux. Les scènes du Mur sont généralement les moins bonnes de chaque épisode ; or celui-ci était un des meilleurs de la saison.

Si on m'avait dit qu'un jour je devrais me taper un épisode 100% Jon Snow, j'aurais sans doute râlé. Je l'aime bien, hein, mais j'ai toujours trouvé son personnage beaucoup plus drôle et intéressant dans les livres, et à part ses scènes de flirt avec Ygritte, son côté « je boude dans la neige » m'a toujours légèrement saoûlée. Heureusement, cet épisode lui a enfin donné l'occasion de retrouver toute son importance. Et ce n'est qu'à la 45e minute que j'ai réalisé que l'on n'avait pas quitté le Mur de tout l'épisode. Congrats, Jon Snow. Tu es enfin intéressant !

1. Sex talk de la semaine

HBO

Comme un mauvais présage, l'épisode s'ouvre sur une allusion à Ygritte, lors d'une conversation intime entre Jon et Sam. Ce dernier veut en savoir plus sur Ygritte, montrant même un intérêt certain pour la taille de ses pieds...

3. MVP de la semaine

HBO

Comme je le disais au début, cet épisode a permis à beaucoup de personnages d'endosser un rôle héroïque - ce qui marque un fort contraste avec « Blackwater », où presque tout le monde s'était comporté comme un lâche à part Tyrion et Podrick (même Cersei flippait tellement qu'elle a failli se suicider). Ici, Sam a enfin l'occasion de faire ses preuves - et il n'a pas déçu.

5. Leader de la semaine

HBO

Alliser Thorne a toujours été un connard. Personne ne l'aime, et son attitude lors des derniers épisodes, lorsqu'il a refusé d'écouter les conseils de Jon, n'ont fait que renforcer le mépris de ses hommes - et le mien. Heureusement, cet épisode lui offre une sorte de rédemption, lui permettant de prouver qu'il est un bon leader : indifférent à l'opinion que les autres ont de lui, capable de se remettre en question et d'insuffler du courage à ses troupes lorsqu'elles ont besoin de lui.

6. Autre leader de la semaine - bin oui quand même

HBO

« Blackwater » nous avait permis de voir Tyrion sous un jour plus noble : en plus des sarcasmes qui le définissent désormais, il avait également pu démontrer tout son intelligence, et sauvé King's Landing grâce à un excellent stratagème.

L'épisode de cette semaine, lui, a permis de donner un second souffle au personnage de Jon Snow, embourbé dans sa neige et ses boucles depuis bien trop longtemps.

7. Effets spéciaux de la semaine

HBO

Aux commandes de cet épisode, Neil Marshall, auteur de l'excellent film d'horreur « The Descent », et qui avait déjà réalisé « Blackwater », l'autre grande bataille de la série. Dans une interview accordée à Vulture, le réalisateur explique que « The Watchers on the Wall » a nécessité près de quatre semaines de tournage, des centaines de figurants et de nombreux moyens techniques. Résultat : la mise en scène (notamment un travelling circulaire remarquable) ainsi que les effets spéciaux étaient spectaculaires.

Dans une saison où l'on a assisté successivement aux morts extrêmement choquantes de Joffrey, Lysa Arryn et Oberyn, celle d'Ygritte, en comparaison, paraît presque discrète.

HBO

Mais les histoires d'amour impossible sont toujours déchirantes, et sa relation compliquée avec Ygritte était sans doute l'aspect le plus intéressant du personnage de Jon. Ce dernier plan au ralenti, où la bataille continue en arrière-plan, est sublime.

11. Déception de la semaine

HBO

Après avoir prouvé qu'il pouvait être un véritable leader, et que son rôle à Castle Black est essentiel, Jon Snow décide de repartir bouder dans la neige. SANS arme. WTF.

Quelques questions et remarques avant de se quitter :

HBO

- Jon Snow va-t-il vraiment réussir à tuer Mance Rayder ?

- Comment les survivants de Castle Black vont-ils réussir à se défendre lors des prochaines attaques ?

- Peut-on vraiment repousser ses agresseurs avec une patte de mouton ?

- Les chouettes (?) présentes en haut du Mur m'ont rappelé les visions glauques de Bran (qui, lui, voyait plutôt des corbeaux). À votre avis, y a-t-il un lien entre les deux ?

- M. Scarification va me manquer.