go to content

Game of Thrones S4E7 : le recap en GIFs et en images

« Call me Petyr. »

posté le

OK, je crois qu'on peut le dire : cet épisode est, pour l'instant, le meilleur de la saison.

L'épisode du mariage a certes offert un démarrage explosif à la saison 4, et les vingt dernières minutes de l'épisode 6, consacrées au procès de Tyrion, étaient parfaites.

Mais « Mockingbird, » qui réussit à jongler entre presque tous les personnages principaux, est sans doute le premier épisode de la saison auquel on ne retirerait pas une minute.

Contrairement aux derniers épisodes, déjà, celui-ci était bourré d'humour - même lors des moments les plus sombres.

HBO

Après quelques détours bien déprimants chez Ramsay Snow le découpeur de parties génitales et Karl le sérial violeur de Craster's Keep, les blagues étaient les bienvenues cette semaine.

On a même vu DEUX PERSONNAGES SOURIRE. (Des vrais sourires je veux dire, pas des sourires pervers ou machiavéliques.)

Et Tyrion apprend que Jaime ne se battra pas pour lui lors du procès par combat.

HBO

N'ayant plus qu'une main gauche pour se défendre, le Kingslayer sait qu'il n'a de toute façon aucune chance. Surtout contre l'adversaire que Cersei a choisi...

ET BIM.

HBO

Je sais que les élans de violence d'Arya devraient m'inquiéter, voire m'horrifier (après tout, elle n'a que 14 ans), mais avec tout ce qu'elle et sa famille ont vécu, je ne peux pas m'empêcher de me réjouir à chaque fois qu'elle tue quelqu'un.

5. Pendant ce temps-là dans son cachot, Tyrion subit sa seconde déception de la semaine.

HBO

Bronn, qui lui avait jusqu'à présent été loyal, préfère accepter les pots-de-vin de Cersei - une femme et un château, en l'occurrence - plutôt que de combattre pour Tyrion.

6. Blagounette de la semaine

HBO

Je ne sais pas pourquoi, mais je trouve Melisandre de plus en plus fascinante. Elle a été introduite dans la série comme une fanatique religieuse sans nuances, mais son discours de cette semaine me fait penser qu'elle est peut-être parfaitement consciente du ridicule de ce qu'elle prêche. Peut-être qu'elle est plus proche qu'on ne le croit de personnages comme Varys ou Littlefinger, servant ses propres intérêts avant tout. Dans tous les cas, je suis désormais impatiente de voir quel rôle elle jouera dans les futures saisons - ce qui n'était pas le cas auparavant.

8. Heureuse rencontre de la semaine

HBO

Sur la route, Brienne et Podrick (en charge de retrouver Sansa) s'accordent une pause « tarte au foie », et font la connaissance de ce charmant garçon, que je n'ai pas immédiatement su replacer.

EN FAIT, il s'agissait du pote boulanger d'Arya.

HBO

Qui confirme donc à Brienne que la jeune Stark est vivante. Et Podrick, qui connaît les différentes familles de Westeros comme sa poche, devine qu'Arya est en route vers les Eyrié, pour rejoindre sa tante Lysa - et que Sansa s'y trouve peut-être aussi.

9. Champion de la semaine

HBO

Oberyn Martell, notre dieu à tou(te)s, rend visite à Tyrion. Et tout en essayant de ne pas s'emballer (OBERYN <3), on comprend très vite qu'il a décidé d'être son champion.

Il explique à Tyrion que sa sœur a tenté de l'amadouer.

HBO

Il lui raconte également, lors d'une séquence très émouvante, que quand il était petit, il a rencontré Tyrion - alors bébé. Et déjà à l'époque, Cersei souhaitait qu'il meure.

11. NONONONON OH MON DIEU NON de la semaine

HBO

Le titre de cet épisode, « Mockingbird, » fait référence au blason de Littlefinger. Dès le départ, il était donc clair que l'on aurait droit à un acte machiavélique / traumatisant / hautement répréhensible de sa part.

Allez, quelques dernières remarques et questions avant de se quitter.

HBO

- Cette saison, les créateurs de la série ont à plusieurs reprises fortement accentué l'aspect diabolique de certains personnages, n'hésitant pas à les transformer en caricatures - Joffrey, Karl le buveur de crânes, et désormais, Lysa. À chaque fois, ce procédé s'est soldé par la mort brutale des méchants en question. Bien-sûr, ces trois morts étaient entièrement satisfaisantes, mais prévisibles - justement à cause de l'écriture parfois grotesque des personnages.

- S'ils tuent Oberyn ET Tyrion, je vais très, très mal le prendre.

- Je ne sais pas s'il faut plus s'en prendre aux scénaristes ou à l'actrice, mais toutes les apparitions de Daenerys depuis sa conquête de Meereen ressemblent à du sur-place : « l'esclavage, c'est MAL », « mais tuer des innocents aussi c'est mal », « je vais tuer tous les maîtres » « en fait NON, je ne vais pas les tuer », « mais quand même l'esclavage c'est VRAIMENT mal ! »

- Comment Robin va-t-il réagir en apprenant que sa mère vient de « s'envoler » ? J'en tremble déjà.

- Tyrion va-t-il survivre ? Oberyn est censé être un excellent guerrier, non ? Pour être sûrs, vous me ferez tous cinq Notre Père ce soir, au cas où.

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss