back to top

« AHS Freak Show » : les moments les plus WTF de l'épisode 12

Abracadabra !

Publié le

Pour savoir si un épisode d'« American Horror Story » est bon, il suffit de compter le nombre de cris poussés pendant le visionnage.

FX

Or, quand on crie assez fort pour alarmer nos voisins, et que même les personnages font cette tête là...

FX

...c'est que c'est un très bon épisode.

12. On commence soft, avec le retour de Gepetto*, l'amant italien d'Elsa qui lui a construit ses jambes de bois.

FX

*ceci n'est pas son vrai nom. Mais ça lui va bien, non ?

Degré de what-the-fuckitude : 18%. Jessica Lange et Danny Huston sont tellement parfaits ensemble <3

11. Autre réunion romantique de la semaine : Dandy rend une petite visite à Bette et Dot, et il est plutôt mal accueilli.

FX

CASSE TOI DANDY ON A TROUVÉ UN PSYCHOPATHE VACHEMENT MIEUX QUE TOI ET LUI AU MOINS IL A UN PANTIN.

Degré de what-the-fuckitude : 20%.

10. Dans un flashback, Chester massacre sa femme et la maîtresse de sa femme.

FX

Bon OK, on s'en doutait un peu. Mais les bruits d'asticots écrabouillés vont nous hanter encore longtemps.

Degré de what-the-fuckitude : 30%.

9. Les Freaks, qui ont enfin découvert l'imposture de Stanley, lui offrent la tête de la meuf du musée dans un bocal.

FX

Et là, tout le monde se dit « Oh-oh ».

Degré de what-the-fuckitude : 39%.

8. Puis Elsa lance des couteaux sur Stanley, et les Freaks décident de se venger de lui.

FX

Jusqu'à la fin de l'épisode, on ne sait pas ce qu'il lui arrive... Mais nous y reviendrons.

Degré de what-the-fuckitude : 43%

7. Ce moment.

FX

HAHAHA. L'intrigue d'« American Horror Story » est tellement ridicule que les brefs moments où la série prend un peu de recul et admet sa propre incongruité sont toujours précieux.

Degré de what-the-fuckitude : 52%.

6. Marjorie le pantin continue à mater Chester et les siamoises pendant l'acte.

FX

Quel cauchemar cette poupée.

Degré de what-the-fuckitude : 60%.

5. Les Freaks décident de tuer Elsa.

FX

Bon en même temps après toutes ses crises de nerfs, ses tentatives de se débarrasser des siamoises, et le meurtre d'Ethel... Il fallait s'y attendre.

Degré de what-the-fuckitude : 63%.

4. Desi invoque l'esprit d'Ethel...

FX

...et l'espace d'un instant, on a cru assister au retour de Marie Laveau.

Degré de what-the-fuckitude : 75%.

3. Dans un autre flashback, on apprend que Gepetto s'est fait électrocuter les couilles par un nazi.

FX

Tirée de son contexte, cette phrase fait un peu peur. Dans son contexte aussi, en fait.

Degré de what-the-fuckitude : 103%

2. On découvre brièvement ce que les Freaks ont fait de Stanley...

FX

ILS LUI ONT COUPÉ LES MEMBRES ET L'ONT TRANSFORMÉ EN MEEP.

Degré de what-the-fuckitude : 1.000.000%.

1. Et enfin, l'un des moments les plus WTF de toute la série : le tour de magie de Chester.

FX

Qui décide de menotter les pieds de Maggie, avant de la scier en deux.

FX

...

FX

Et là, tout le monde se dit que c'est peut-être du bluff (ce ne serait pas la première fois cette saison). Est-ce qu'il est VRAIMENT en train de scier un personnage en deux, comme ça, là, en plein après-midi ????

Abracadabra !!

FX

Degré de what-the-fuckitude : 3.000.000%.

Même Angela Bassett est sur le cul.

FX

Bonus : un moment pas vraiment WTF, mais émouvant - ce que la série parvient rarement à faire, mais a très bien maîtrisé pendant cette saison :

FX

Jimmy, qui s'était fait amputer des deux mains, a la chance d'avoir des mains en bois toutes neuves grâce à Gepetto, le menuisier-fabricant de prothèses. Mais au lieu d'en profiter pour avoir des doigts normaux, Jimmy choisit de récupérer la malformation avec laquelle il était né. Un très joli moment dans une série qui met surtout l'accent sur le gore, l'outrance et le WTF.

La semaine prochaine, dernier épisode !

FX

À ce stade-là, une seule question subsiste : qu'y a-t-il entre les jambes de Stanley ?