go to content

18 secrets que les astronautes ne vous révèleront jamais

«La seule chose que vous voulez faire lorsque vous atterrissez, c'est vomir.»

posté le
Alex Kasprak / BuzzFeed / NASA / Soyeon Yi

BuzzFeed Science a interviewé cinq anciens astronautes sur leur séjour dans l'espace: le Canadien Chris Hadfield, les Américains Jerry Linenger, Bob Curbeam, et Scott Parazynski, mais aussi Soyeon Yi, le premier astronaute coréen. Ils nous ont confié quelques secrets sur la vie dans l'espace.

Chris Hadfield nous a expliqué que tout le monde vomissait et que ce n'était pas grave car, soyons francs, être dans l'espace est une chance. Il est également un grand fan des sacs à vomi de la NASA. «Ils contiennent de grandes serviettes intégrées au sac, de telle sorte que lorsque vous avez fini de vomir, vous pouvez vous essuyer tout le visage, retirer le vomi de votre nez et fourrer le tout dans le sac.»

2. Les navettes spatiales sentaient assez mauvais.

NASA / Via nasa.gov

Chris Hadfield nous a aussi dit que les navettes spatiales sentaient assez mauvais. «Les toilettes sont juste là, en plein milieu. Il y a jusqu'à sept personnes, et c'est une toute petite navette. C'est comme si vous aviez sept personnes dans un camping-car avec des toilettes portables, et aucune possibilité de sortir.»

3. Mais la Station Spatiale Internationale sent bon.

NASA / Via nasa.gov

«En cinq mois dans la Station, je n'ai jamais senti la moindre trace d'un autre être humain», dit Hadfield. Selon lui, c'est grâce à la taille réduite des équipes et un meilleur système de ventilation.

4. La vieille station spatiale russe Mir sent «comme une cave de grand-mère.»

NASA / Via nasa.gov

Cela sentait comme «une cave de grand-mère... moisie, humide, et plutôt sombre», nous a dit Jerry Linenger.

5. Les entraînements en piscine ne vous apprennent pas vraiment à vous déplacer dans l'espace.

NASA / Via rummet.dk

Se déplacer dans une piscine vous donne l'impression d'être en apesanteur, selon Bob Curbeam, mais en termes de déplacement dans un environnement sans gravité, c'est à l'opposé de ce que vous vivez dans l'espace. «Dans l'espace, il est plus facile de démarrer, mais plus difficile de s'arrêter que dans l'eau», a-t-il dit.

6. Les astronautes rôdés appellent les nouveaux qui apprennent à se déplacer dans l'espace des «éléphants dans un magasin de porcelaine».

NASA / Via youtube.com

«Ils poussent avec beaucoup de vélocité et se cognent la tête, se prennent dans des câbles et des trucs de ce genre, c'est donc une grande source de divertissement» selon Scott Parazynski.

7. Si vous faites une erreur, elle vous poursuivra sans doute pendant longtemps.

Dave Einsel / Getty Images

Bob Curbeam dit que les astronautes ne ratent aucune occasion de rendre la vie difficile à quelqu'un. Tout le monde cherche la moindre chose dont il est possible de se moquer, selon Scott Parazynski.

8. Deux erreurs classiques sont le fait de casser la visière de son casque lors de l'entraînement en piscine, et d'emmêler son câble de sécurité.

CSA / Via youtube.com

Lorsque vous cassez une visière dans la piscine d'entraînement, «une grande cérémonie est organisée pendant notre réunion du lundi matin pour présenter la visière cassée au coupable» selon Parazynski.

9. Les membres de l'équipage de la navette spatiale se réveillent parfois avec de la musique choisie par leurs familles.

NASA / Via nasa.gov

Curbeam explique que les équipes de contrôle terrestre réveillaient souvent les astronautes en musique et que les chansons étaient souvent choisies par les familles. La fille de Curbeam a une fois choisi Queen, sachant qu'il en est fan. Parazynski a dit qu'une fois, son fils a choisi le générique de Star Wars avant sa grande sortie dans l'espace lors de son dernier vol. «Le nom de mon fils est Luke, et je suis un skywalker, donc tout s'est bien passé» nous a-t-il dit.

10. Beaucoup d'astronautes ont un surnom, choisi par leurs pairs. L'astuce est de faire semblant que n'importe quel surnom vous plaît.

Curbeam estime avoir été chanceux en obtenant le nom «Beamer». Parazynski, quant à lui, est devenu «Doogie Howser». «J'avais l'air d'avoir 12 ans. Je venais juste de sortir de fac de médecine. Je détestais ce nom, et je l'ai fait savoir aux autres, c'est pourquoi il est resté» explique-t-il.

11. Il y a certaines choses que les astronautes ne peuvent pas contrôler, et cela peut terrifier même les plus coriaces d'entre eux.

NASA / Via en.wikipedia.org

Chris Hadfield dit qu'une des choses les plus effrayantes pour lui était de voir une étoile filante en étant dans l'espace. «Si vous souhaitez parler de peur pure, regarder une étoile filante de l'autre côté du ciel est une chose qui rend humble, car ce n'est plus une jolie étincelle comme un feu d'artifice dans le ciel.» A la place, selon lui, c'est quelque chose que vous ne pouvez pas contrôler et qui peut vous tuer ou détruire votre vaisseau à tout moment.

12. Des courses de relais et d'autres jeux ont parfois lieu dans la Station spatiale internationale.

NASA / Via spaceflight.nasa.gov

Soyeon Yi dit qu'elle a participé à un relai avec ses collègues astronautes au sein de la SSI. Ils formaient deux équipes, et chacun devait voler d'une extrémité à l'autre de la station spatiale avant que le participant suivant ne parte.

13. Il est vraiment très facile de se faufiler sournoisement derrière les gens pour leur faire peur dans l'espace.

NASA / Via spaceflight.nasa.gov

Jerry Linenger aimait se servir de l'apesanteur pour flotter secrètement jusqu'aux membres de l'équipage pour leur poser des questions. Ses victimes faisaient toujours semblant de ne pas être effrayées, malgré leur regard terrifié. «Je restais impassible et j'allais dans l'autre module puis je riais en pensant à l'effroi du mec», dit-il.

14. Le corps a du mal à s'adapter à la gravité lors du retour.

Bill Ingalls / NASA / Getty Images

Après une mission de navette relativement courte, selon Hadfield, «vous êtes un petit peu dans les vapes et ... vos muscles ne sont pas aussi toniques, mais vous allez bien.»

15. Votre corps a VRAIMENT du mal après de longues périodes dans l'espace.

Stephane Corvaja / ESA / Getty Images

Passer la moitié d'une année dans l'espace est une chose différente. Hadfield dit que faire de l'exercice constamment durant sa plus longue mission lui a permis de rester fort, mais les astronautes ne tiennent plus en équilibre à leur retour. «La seule chose que vous voulez faire lorsque vous atterrissez, c'est vomir», dit-il.

16. Votre corps peut grandir dans l'espace, et ça fait un mal de chien.

AGU / Via blogs.agu.org

Soyeon Yi dit que l'on grandit lors d'un séjour spatial, et que le corps rétrécit ensuite pour retrouver sa taille normale à cause de la gravité. Les deux expériences furent très douloureuses pour Soyeon, qui a dit qu'elle avait gagné 2,54 cm dans l'espace en trois heures, et qu'elle avait rétréci à son retour en aussi peu de temps. «Mon mal de dos était atroce» a-t-elle dit.

17. Revenir sur Terre peut aussi être émotionnellement douloureux pour de nombreux astronautes.

Lee Jin-Man / AFP / Getty Images

Hadfield dit que de nombreux astronautes (même si ce n'était pas le cas pour lui) s'adaptent difficilement aux «bruits de foules et aux distractions». Soyeon a dit qu'elle avait eu des difficultés pour s'adapter à la célébrité liée au fait d'être la première coréenne dans l'espace à son retour. Avant son premier vol, personne ne la connaissait. Après ce vol, tout le monde la reconnaissait, où qu'elle aille.

18. Et, finalement, ça peut changer votre vision du monde.

NASA/NOAA / Via nasa.gov

Linenger dit que la couleur verte l'a vraiment interpellé quand il est revenu sur Terre. «La couleur verte est une couleur si belle, si apaisante que je pouvais juste m'asseoir dans mon jardin et regarder les arbres et le vent et être complètement heureux.»

Vivre dans «l'écosystème fermé» de la station spatiale lui a également permis de s'interroger sur la fragilité de notre planète. «Vous regardez la Terre et vous voyez la même chose -vous êtes un écosystème fermé», dit-il. «Ce changement de perspective est probablement le meilleur cadeau que j'ai reçu de mon voyage dans l'espace. Et cela est arrivé dans l'espace, à une échelle très large, et je le porte toujours en moi de retour sur Terre.»

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss