back to top

31 endroits à travers le monde où vous devriez manger avant de mourir

Parcourez le monde à travers vos papilles.

Publié le

Nous avons demandé à des personnes qui travaillent et voyagent à travers le monde de nous parler de leurs restaurants préférés. Des trous dans le mur aux festins couronnés d'étoiles Michelin, voici quelques-uns des endroits qu'ils nous ont recommandés, classés sans ordre particulier.

Nadj Village, Riyad, Arabie Saoudite

Un restaurant saoudien traditionnel à Riyad. Chaque fois que j'ai un invité étranger je l'emmène là-bas! Les plats sont extraordinaires et le contrôle de la qualité s'améliore de jour en jour. Nadj Village, At Takhassusi St, Al Olaya, Riyad 12331, Arabie Saoudite.

— Mazroua Al-Mazroua, entrepreneur

Umm Hagar's, Le Caire, Égypte

L'endroit auquel je pense immédiatement est un minuscule restaurant de rue situé dans une allée du centre du Caire qui n'a pas vraiment de nom. Il est tenu par une femme connue sous le nom d'Umm Hagar, ce qui veut dire «la mère de Hagar», et elle vous donne ce qu'elle a envie de faire ce jour-là. Vous arrivez, vous vous asseyez à la seule table qui est à l'extérieur de sa cuisine en rez-de-chaussée, et vous attendez pour voir ce qu'elle fait. Suivent ensuite une ribambelle de friandises —une soupe peut-être, puis une salade, suivie par du pain, du riz, et des chips, et ensuite peut-être une sorte de pot-au-feu de légumes. Elle clôt habituellement le repas par un poulet rôti, mais elle m'a surpris une ou deux fois. Vous devez avoir vraiment faim quand vous y allez, parce qu'Umm Hagar n'arrêtera pas de vous apporter à manger. Cela dit, il y a beaucoup de chats qui rôdent dans le coin— donc ils mangeront ce que vous ne pouvez pas.

— Patrick Kingsley, journaliste

Honacha, Patan, Népal

Honacha, un restaurant existant depuis 60 ans dans la ville ancienne de Patan, à moins de 15 minutes à l'extérieur de Katmandou, est spécialisé dans la cuisine newar locale. C'est sombre, c'est miteux, et il y a de fortes chances pour que vous ne trouviez jamais de place où vous asseoir. Mais vous pouvez y manger debout. La demi-douzaine de sortes de viande de bison cuites avec du gingembre et de l'ail dans l'huile de moutarde vous donneront envie d'y revenir. Les meilleurs plats sont ceux avec des abats. Vous êtes végétarien? Alors vous devez goûter leurs pommes de terre bouillies couvertes de sauce épicée et leurs crêpes frites faites à base de lentilles noires. J'insiste pour que vous goûtiez la goutte locale, communément appelée par la communauté newar locale «aila» il n'y a rien qu'une mesure ou quatre de «aila» ne puisse arranger après une dure journée. Je pense que nulle part ailleurs au monde vous n'aurez ce genre de délicieuse nourriture authentique pour quelques euros seulement. Honacha, Mamary Galli derrière le Temple de Krishna, Patan 44700, Népal

— Anup Kaphle, journaliste

KIKU Steak & Wine, Chisinau, Moldavie

À KIKU, la bonne viande et le bon vin sont inséparables. Vous y trouverez les meilleurs vins de Moldavie et des dizaines de plats différents à base de viande. Le restaurant porte le nom de son fondateur, un chef moldave célèbre. Le restaurant respecte les traditions moldaves, mais sert aussi des spécialités que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Je le recommande vivement à quiconque visite la Moldavie. KIKU, Bulevardul Decebal 72/2, Chișinău, Moldavie

— Andrei Fornea, chef de projet

Kieliszki, Varsovie, Pologne


Kieliszki est situé dans une rue de Varsovie, dont une partie se trouve à l'intérieur de l'ancien ghetto juif et une autre tout à côté. La moitié de la rue présente encore des bâtiments aux briques apparentes; le théâtre yiddish est juste à côté. Le restaurant lui-même essaie d'allier l'ancien et le nouveau Varsovie: le menu offre du boudin noir, de la soupe au chou, des oreilles de cochon, et d'autres plats de base de la nourriture de l'Europe centrale et de l'Europe de l'est. Mais son espace d'inspiration industrielle, avec une composition qui semble être faite de centaines de verres à vin à l'envers, lui donne aussi une impression remarquable de nouveauté. Kieliszki, Próżna 12, 00-801 Varsovie, Pologne

— Emma Hogan, journaliste

Murat Karadeniz Pide Salonu, Istanbul, Turquie

Ne soyez pas dupés par les meubles modestes de Murat Karadeniz Pide Salonu et ses serveurs qui vous mettent la pression pour que vous vous dépêchiez. C'est l'endroit parfait pour un déjeuner rapide et surtout pour goûter l'un des chefs-d'œuvre de la cuisine turque: le pide, basé sur la recette originale venant de la région de la mer Noire. Je recommande tout particulièrement «l'opti». Murat Karadeniz Pide Salonu, Hasircilar Cad. No:63 Tahtakale, Fatih, Istanbul, Turquie

— Marta Ottaviani, journaliste

Habesha, Nairobi, Kenya

Habesha à Kilimani, un quatier de Nairobi, est l'un de mes préférés. On y trouve la nourriture éthiopienne la plus fantastique au monde. Tout est bon, mais leur «shiro» (une sorte de pot-au-feu de pois chiches) est de loin la chose la plus extraordinaire à manger. C'est ma nourriture réconfortante de correspondante étrangère. Habesha, Hendred Rd, Nairobi, Kenya

— Jina Moore, journaliste

Ama Laxei, Athènes, Grèce

Mon restaurant préféré est Ama Laxei à Exarchia, Athènes. La nourriture est incroyable –grecque traditionnelle avec une touche de modernité, beaucoup de salades et d'assiettes à partager. Le service est assez horrible, et c'est devenu une plaisanterie récurrente qu'ils oublient une partie de la commande à chaque fois, mais quand vous êtes assis dans une cour athénienne à minuit à boire du vin et à rire avec des amis, est-ce important?
Ama Laxei, Kallidromiou 69, Athènes 11472, Grèce

— Jess Brammar, journaliste

Chaayos, Delhi et Bombay, Inde

Chaayos, basé sur le concept ancien d'un salon de thé, est l'endroit idéal pour un thé indien traditionnel (chai) et des en-cas de Bombay.

— Rahul Mediratta, étudiant

Nartaa, Sukhumi, Abkhazie (Géorgie)

Nartaa est un endroit en plein air face à la mer dans la capitale de l'État dissident d'Abkhazie. Ils font peu de plats ici, mais qu'est-ce qu'ils sont bons. «Fasol» haricots rouges en ragoût avec une touche d'épices, et un pain en forme de bateau honteusement délicieux, dégoulinant de fromage et avec un œuf sur le dessus. (C'est une version du «khachapuri» géorgien, mais mieux vaut ne pas dire ça là-bas). Le tout accompagné d'un café préparé au-dessus du sable chaud et d'une promenade le long du bord de mer —parfait. Nartaa, Naberezhnaya Makhadzhirov, 54, Sukhumi, Géorgie

— Shaun Walker, journaliste

Principe do Calhariz, Lisbonne, Portugal

Calamar et poulpe dans du vin blanc. Ce restaurant est un petit bijou dans l'un des quartiers les plus charmants et rustiques de Lisbonne. Des fruits de mer avec une bonne bouteille de vin sont à moins de 70€. Príncipe do Calhariz, Calçada do Combro 28, 1200-012 Lisbonne, Portugal

— Nicole Nunes, coordinatrice de projets

Yummy Korean, Toronto, Canada

Yummy Korean est une cuisine ouverte avec une grand-mère qui cuisine dans un wok. Des assiettes en plastique dépareillées et des tables en lino. Le meilleur riz frit au kimchi, en plus ils apportent de magnifiques petites cacahuètes, pommes de terre et autres accompagnements. Endroit parfait pour se raconter des potins entre copines. C'est aussi un super remède contre la gueule de bois. Et c'est pas cher du tout! Yummy Korean, 620 Bloor St W, Toronto, ON M6G 1K7, Canada

— Elaisha Stokes, réalisatrice

Hiddo Dhawr, Hargeisa, Somaliland —la partie autoproclamée indépendante (mais non reconnue) au nord de la Somalie

Hiddo Dhawr est tenu par Sahra Halgan, une musicienne franco-somalienne extrêmement populaire. Ils vous servent des pots-au-feu de chameau tout simplement merveilleux avec du pain mou un peu comme l'injera pendant que vous regardez de la musique traditionnelle somalienne. Toute l'assemblée est constituée de Somaliens branchés —principalement des gens qui ont habité en Occident et qui portent les accoutrements les plus incroyablement chers: des hijabs Calvin Klein, etc. Les jeudis et vendredis soirs, et le week-end, ils peuvent fuir la folie de leur pays.

— Daniel Knowles, journaliste

The Clove Club, Londres, Royaume-Uni


J'ai emmené des dizaines d'invités à The Clove Club depuis son ouverture en 2013 et leur réaction a toujours été euphorique. C'est un résumé de la cuisine britannique moderne: des plats innovants, une salle dépouillée, une cuisine ouverte, une adresse dans l'East End, et rien qu'un menu dégustation, ce qui veut dire que vous vous reposez sur un génie (Isaac McHale, le chef cuisinier) et que vous vous débarrassez du choix. Il mélange du madère centenaire avec un consommé de canard –et ce n'est qu'une douceur entre les plats. Les «en-cas» d'ouverture à eux-seuls justifient l'étoile Michelin du restaurant et la politique rigoureuse concernant les réservations. The Clove Club, Shoreditch Town Hall, 380 Old St, Londres

— Janan Ganesh, chroniqueur

Armand's, Phnom Penh, Cambodge

L'une de mes perles culinaires est l'excentrique Armand's, un petit bistrot caché derrière un lambris en bois foncé dans une petite rue derrière le quartier bruyant et toujours très animé du bord du fleuve de Phnom Penh. Son propriétaire qui est à moitié Français et à moitié Khmer sert de délicieuses assiettes de charcuterie et certains des meilleurs steaks de la ville, y compris un filet Rossini décadent avec du foie gras fondu. L'excellente sélection de vins se marie avec la nourriture de grande qualité et le service théâtral. Un paradis pour carnivores. Armand's, Preah Sangreach Tep Vong St, Krong Siem Reap, Cambodge

— Nina Lamparski, journaliste

Vijay's, Londres, Royaume-Uni

J'ai passé une bonne partie des dix dernières années en Afghanistan, Russie, et en Californie, mais mon restaurant préféré doit être Vijay's sur Willesden Lane dans le nord-est de Londres. C'est mon restaurant indien de quartier depuis que je suis petite et il vise juste à chaque fois. Plat préféré: curry vert de mangues et crevettes. Détail préféré: le mini-bar en velours frappé dans le style des années 80 qu'on trouve à l'arrière. Vijay's, 49 Willesden Ln, Londres

— Amie Ferris-Rotman, journaliste

Ca's Patro March, Deià, Espagne

Quand vous dites aux gens que vous allez souvent en vacances à Majorque, ils lèvent les yeux au ciel —surtout s'ils sont Anglais. La première chose qui leur vient en tête est Magaluf, l'une des capitales des vacances entre mecs en Europe, scène de toutes sortes de débauches, qui a tendance à éclipser la beauté de l'autre côté de l'île et de son grand héritage culturel, comme le moment que Chopin a passé à Valldemossa ou la vie de Robert Graves à Deià. Beaucoup des villages de la côte de Majorque ont une «cala», ou crique, où l'on peut bronzer et se baigner, et Deià n'est pas différent. Le restaurant de poissons Ca's Patro March est construit dans la roche à côté de Cala Deià, surplombant la mer. Il est modeste, relativement bon marché, et sert de délicieux fruits de mer frais, et il y a peu de meilleurs endroits pour observer le coucher du soleil de ce côté de la Méditerranée. Ca's Patro March, Carrer Sa Cala, 16, 07179 Deià, Iles Baléares, Espagne

— James Horncastle, reporter sportif

Barney Greengrass, New York, États-Unis

Il y a une scène dans mon film Disney préféré, Ratatouille, où le critique gastronomique français snobe fond manifestement en sentant la ratatouille posée devant lui, qui lui rappelle des odeurs culinaires joyeuses de son enfance. Quelque chose de similaire m'arrive quand je rentre dans Barney Greengrass [à Manhattan], avec son arôme puissant de poisson fumé, de fromages forts, et de bagels frais. Et je ne suis même pas un New-Yorkais! Le centenaire «Sturgeon King» est mon idée du paradis pour les brunchs du week-end, aussi bien pour son atmosphère agitée du vieux New York que pour ses délicieux knishes et sa salade de poissons à chair blanche. Barney Greengrass, 541 Amsterdam Ave, New York, NY 10024, États-Unis

— Peter Spiegel, journaliste

Prime and Toast, Koweït

Prime and Toast a le meilleur petit-déjeuner. Leurs œufs Bénédicte ou leurs pancakes avec du mascarpone et du caramel, ou ceux à la ricotta et aux fruits rouges, font partie des choses que je dois manger à chaque fois que je passe en ville. Ce qui est particulier est que ce n'est pas une chaîne mondiale. Un jeune Koweïtien a décidé d'étudier la cuisine et a ouvert cet endroit génial. Je ne suis jamais déçue. Prime and Toast, Jibla, Koweït, Koweït

— Dahlia Kholaif, journaliste

Le marché aux poissons de Dar es Salam, Tanzanie


Afp / AFP / Getty Images

Choisissez les produits de la mer que vous voulez manger. Payez-les. Apportez-les derrière le marché aux poissons et donnez-les à cuire à un mec. Payez. Attendez. Mangez. Répétez l'opération. En gros, le marché est énorme, et derrière il y a l'immense cuisine couverte pleine d'énormes chaudrons d'huile bouillante où les cuisiniers préparent vos produits de la mer frais et les font frire. Les spécialités sont les crevettes, les crabes à carapace molle, et les poulpes. Tous sont servis avec une espèce de sauce pili pili que vous achetez le long de la route, avec peut-être un mélange d'épices massala ajouté avec. De la haute cuisine? Non. Mais on y trouve les produits de la mer les plus frais cuisinés aussi simplement et de la façon la plus spectaculaire possible. S'il y avait une cuisine de l'enfer, là, avec la suie et la fumée et la chair luisante du poulpe frit, on y est —c'est mon restaurant n°1 au monde. Marché aux poissons Kivukoni, Dar es Salam, Tanzanie

— Jason Patinkin, journaliste

Onyx, Budapest, Hongrie

Onyx a un menu dégustation délicieux, et les accords entre les plats et les vins font une bonne introduction pour les vins hongrois. Onyx, Budapest, Vörösmarty tér 7, 1051 Hongrie

— Timothy Kaldas, analyste politique

Broccoletti, Rome, Italie


Sous les vignes qui se cramponnent aux murs du plus vieux quartier de Rome, Broccoletti se démarque par son service et sa nourriture toujours de grande qualité. Le petit restaurant de la cité éternelle sert une grande variété de plats à base de poissons, viandes, et de pâtes —telles que les délicieuses orecchiette de la région des Pouilles, au sud— notés sur un tableau noir à côté d'une bonne liste de vins. Broccoletti, Via Urbana, 104, 00184 Rome, Italie

— Rosie Scammell, journaliste

Contre-Temps, Bruxelles, Belgique

Contre-Temps c'est L'ENDROIT, une perle rare et cachée, trop à l'écart du reste pour les touristes ou les bureaucrates de Bruxelles. Ce restaurant, petit et caché dans une rue ordinaire, a une équipe, composée d'une femme et de son mari, qui cuisine et sert de la nourriture fraîche et fantastique selon un menu du marché. Les délicieuses odeurs et la nourriture sortent d'une cuisine amicale, dans laquelle on utilise brillamment les bouillons, légèrement relevés. S'il est disponible, le fois gras fait maison est vraiment exceptionnel. Faites-le descendre avec quelque chose d'un peu différent, une bouteille de Perle de Wallonie, un vin mousseux belge, ou un savennières «Schistes». Les fleurs de courgettes farcies sont l'un de mes autres plats saisonniers préférés, que je déguste toujours avec un vacqueyras blanc vieilles vignes. L'eau me vient à la bouche lorsque je me remémore les dîners avec mon père, à manger des joues de porc braisées accompagnées de varennes du grand clos de Charles Joguet, le roi de Chinon. Contre-Temps est incontestablement le meilleur. Contre-Temps, Avenue de la Couronne 375, 1050, Bruxelles

— Bruno Waterfield, journaliste

Perfida Bistro, Mexico, Mexique

Un joyau caché. En semaine leur menu del dia (menu du jour) est composé des meilleurs produits de saisons frais et locaux, utilisés et arrangés avec imagination. Différent chaque jour et à chaque saison, environ 100 pesos (5€) vous permettront de vous payer quatre plats et le jus fraîchement pressé de la journée. Vous le trouverez dans le quartier de Colonia Condesa, au milieu d'une magnifique architecture art déco et de rues bordées d'arbres, au 149 Tamaulipas. Si vous avez de la chance, le jour où vous y allez ils auront peut-être même un concert de jazz live. Vous voulez essayer quelque chose du menu principal à la place? Prenez une salade, suivie d'un gâteau à la carotte, si vous avez de la chance et que vous pouvez vous assoir! Perfida Bistro, Tamaulipas 149, Hipódromo Condesa, 06170 Mexico, D.F., Mexique

— Glynn Pegler, entrepreneur social

Café Einstein, Berlin, Allemagne

Café Einstein respire le charme de la vieille Europe. Il y a quelques Café Einstein à Berlin (bien aussi) mais celui de Kurfürstenstraße est l'endroit où aller pour très bien manger et avoir l'impression d'être en Mitteleuropa. Je vous recommande de prendre un verre au bar, peut-être un gin tonic (ils ont des gins peu communs) ou quelque chose de pétillant. Si vous le pouvez, asseyez-vous dans le salon, une bibliothèque lambrissée avec un faible éclairage qui est très douillet les soirs d'hiver. Les gens avec qui j'ai mangé ont noté le Wiener Schnitzel et le Tafelspitz (du veau avec des pommes et du raifort —un autre plat traditionnel autrichien). J'ai mangé de merveilleux raviolis végétariens et poissons. Comme c'est en Allemagne, le pain est excellent et il y a beaucoup de bons Riesling (et d'autres vins aussi, si l'envie vous prend). Cafe Einstein, Kurfürstenstraße 58, 10785 Berlin, Allemagne

— Jennifer Rankin, journaliste

Don Alfonso 1890, Naples, Italie


Don Alfonso 1890 est un rêve gourmand avec deux étoiles Michelin, qui fait preuve de la gentillesse de votre restaurant de quartier. Il se situe en haut d'une colline surplombant les côtes d'Amalfi et de Sorrento. Ses légumes et huiles d'olives exceptionnelles viennent de leur propre ferme, qui surplombe Capri. Essayez le zeppole de homard, l'œuf frit avec de la truffe et de la burrata, et le filet de bœuf en pâte feuilletée avec de la mozzarella di bufala. Et ne manquez pas de visiter leur magnifique cave! Don Alfonso 1890, Corso Sant'Agata, 11/13, 80064 Sant'Agata sui Due Golfi, Massa Lubrense NA, Italie

— Ferdinando Giugliano, journaliste

Restaurant Abucci, Bole, Addis-Abeba, Éthiopie

Nourriture merveilleuse, super service, et atmosphère agréable. Abucci, Atlas Road, Addis-Abeba, Éthiopie

— Amity Weiss, directeur marketing

Locanda a la Granda, Jbeil, Liban


Je n'ai jamais été plus loin que le mezzé et les entrées mais ce sont les meilleurs que j'ai mangé. De la présentation au goût, tout ce qui touche à ces plats est de l'art pur. Le pain croustillant fatouche était fourré avec du sumac et des oignons, et était à tomber par terre. Les feuilles de vignes farcies sont servies en rouleaux comme des sushis et sont teeeeellement bonnes!
Locanda alla Granda, Pepe Abed Street, Byblos, Liban

— Dahlia Kholaif, journaliste

Tea Time, Doha, Qatar

Tea Time est un stand de «karak» («masala chai»), mais ils ont également un stand de nems frits. Deux gars de Kerala font les meilleurs nems frits épicés, servis avec du fromage fondu. Ce sont les nems préférés des ouvriers du bâtiment –et les meilleurs de la ville.
Tea Time, Markhiya Petrol Station, Arab League St, Doha, Qatar

— Amr Hussein, ingénieur

Seychelles, Athènes, Grèce

Cela fait cinq ans que je vais dans ce restaurant, et il ne m'a jamais déçu. La nourriture est grecque, mais elle est accompagnée d'une touche inventive et vraiment satisfaisante, et la qualité est incroyable: des côtelettes d'agneau juteuses au thym, des saucisses crétoises rôties et croustillantes, des champignons fondants avec du porc grillé, des tas de super légumes du jardin à la vapeur, les meilleurs légumes grillés servis avec une sauce à la figue parfaite, des betteraves grillées avec de l'ail et des miettes de fromage de chèvre, une variété stupéfiante de fromages dont vous n'avez probablement jamais entendu parler, de la charcuterie odorante venant de l'île... Aucun plat ne coûte plus de 7€, et ça ne s'arrête jamais. The Seychelles Restaurant, Keramikou 49, Athina 104 36, Grèce

— Jon Henley, journaliste

La Grotta, Santa Maria La Scala, Italie


Situé en Sicile, dans un village de pêche du nom de Santa Maria La Scala, ce petit restaurant est spécialisé dans le poisson. Ce nom est lié à une grotte naturelle formée par la lave du volcan actif qu'est l'Etna. Le restaurant se trouve dans la grotte.

Chaque jour, les pêcheurs du village y apportent du poisson frais. Le menu dépend de l'activité et de la chance des pêcheurs. Vous aurez besoin de réserver car l'endroit est très petit et très populaire dans la région. Lorsque je m'y rends, je commence mon déjeuner ou dîner avec du poisson cru frais (des sardines, des crevettes, des «occhi di bue», des oursins de mer), puis je commande des pâtes (des spaghettis «allo scoglio», généralement). La suite est généralement un poisson de la région entier cuit dans du sel de mer. Le restaurant a une bonne sélection de vins. À la fin du repas, il y a du gâteau fait maison; celui au citron est assez incroyable. Je finis mon déjeuner par un expresso, suivi d'un «amaro» appelé «ammazza caffe» («tue le café») ou un limoncello. Trattoria La Grotta, Via Scalo Grande, 46, Acreale CT, Italie

— Francesca Marchese, journaliste