back to top

Cette photographe illustre la façon dont les musulmans prient en public

«Les gens nous abordaient et nous demandaient ce que nous faisions. Ils étaient... curieux d'en savoir plus parce qu'ils ne savaient pas grand-chose sur les musulmans et l'islam, à part ce qu'ils en avaient vu à la télévision.»

Publié le

Places You'll Pray est une série de photos montrant les différents endroits où les musulmans américains pratiquent leurs cinq prières quotidiennes, quand ils ne sont ni à la mosquée ni chez eux.

instagram.com

Dans un mail adressé à BuzzFeed, la photographe, Sana Ullah, raconte qu'elle a eu l'idée de cette série lorsque sa famille se trouvait dans un centre commercial à l'heure de la prière et avait prié dans un vestiaire.

Elle explique que son but n'est pas de «faire l'étalage de la piété ou de la prière», mais de démontrer la facilité avec laquelle les musulmans prient, et de décrire un aspect de la vie musulmane rarement représenté dans les médias. «La majorité des musulmans ne sont pas des monstres qui font du mal à notre monde et à ses habitants, mais au contraire, on leur apprend constamment à l'aimer sincèrement et à trouver leur paix intérieure cinq fois par jour», explique-t-elle.

Sana Ullah demande généralement à ses modèles de l'emmener à un endroit où ils se souviennent d'avoir prié dans le passé, et elle les photographie là.

Sana Ullah Photography

Elle dit qu'elle accompagne souvent ses modèles dans les prières de groupe, puis elle les photographie durant leur prière sunna individuelle.

Publicité

Elle les interroge sur les circonstances dans lesquelles ils se sont retrouvés à prier à cet endroit.

Sana Ullah Photography

Ci-dessus, sur un terrain de basket en Floride, le jeune homme lui a dit: «La première fois que j'ai prié ici, c'était quand j'étais en 5e, avec environ quinze autres frères. Au début, ça faisait bizarre de prier sur les terrains, mais au bout d'un moment, c'était comme n'importe quelle autre salât à la mosquée.»

Même si sa série de photos a été faite aux États-Unis, elle publie également des clichés d'autres personnes sur son compte Instagram.

Instagram: @placesyoullpray
Publicité

«Il n'y a pas de meilleur narrateur que soi-même, dit-elle. Vous vous connaissez vous-même mieux que personne, et c'est vous qui êtes le/la mieux placé-e pour raconter votre histoire.»

Sana Ullah Photography

Vous pouvez soumettre vos photos à Places to Pray ou voir d'autres photos sur son site.