back to top

21 musulmans qui ont changé la donne en 2014

En cette année remplie de mauvaises nouvelles, ces musulmans se sont battus et se sont fait un nom.

Publié le

1. Malala Yousafzai, qui a reçu le Prix Nobel de la Paix à seulement 17 ans, faisant d'elle la plus jeune lauréate à ce jour.

Christopher Furlong / Via Getty Images

Qui elle est : Une militante pour l'éducation originaire du Pakistan qui a survécu à une fusillade des talibans alors qu'elle avait 15 ans.

Comment elle a changé la donne en 2014 : Son altruisme a inspiré des personnes de toutes confessions religieuses. Parallèlement, ses discours montrent que l'Islam est son inspiration pour éduquer les femmes et pour continuer son travail au nom des enfants dans le monde entier.

2. Ibtihaj Muhammad, qui a tout déchiré en tant qu'escrimeuse d'envergure mondiale ET comme styliste de mode.

instagram.com

Qui elle est : La première femme musulmane à représenter les États-Unis à l'échelle internationale.

Comment elle a changé la donne en 2014 : Elle a remporté la première médaille d'or en escrime des États-Unis à l'épreuve de sabre par équipes aux Championnats du monde d'escrime 2014, a tout déchiré sur Instagram avec ses incroyables créations de mode, ET elle a participé à la vidéo Mipsterz 2013.

3. Reza Aslan, qui a critiqué l'islamophobie de Bill Maher et a nuancé la couverture de l'Islam par les médias.

Courtesy of CNN

Qui il est : Un auteur, professeur de création littéraire à l'université de Californie à Riverside, et un érudit de la religion.

Comment il a changé la donne en 2014 : Il a apporté une critique nuancée de la position anti-Islam de Bill Maher sur CNN, en déclarant que l'utilisation par Maher de quelques généralisations pour critiquer l'ensemble de l'Islam se rapprochait du « sectarisme ».

Publicité

4. Ayman Mohyeldin, le journaliste de la chaîne NBC qui a poursuivi sans crainte ses reportages sur Gaza malgré les coups durs.

Ben Gabbe / Via Getty Images

Qui il est : Un journaliste spécialisé dans les affaires étrangères qui a couvert le conflit à Gaza pour la chaîne NBC.

Comment il a changé la donne en 2014 : Ayman Mohyeldin a été expulsé de Gaza après avoir live-tweeté un raid aérien qui a coûté la vie de quatre enfants palestiniens. L'outrage qui en a résulté et l'avalanche de soutien en faveur de la couverture équilibrée de l'événement par Mohyeldin lui ont permis de se réinstaller à Gaza.

5. G. Willow Wilson et Sana Amanat, qui ont créé l'héroïne musulmane Ms. Marvel.

It's a #WomenOfMarvel selfie with me and my girl @GWillowWilson #msmarvelforlife

sana amanat@MiniB622Follow

It's a #WomenOfMarvel selfie with me and my girl @GWillowWilson #msmarvelforlife

7:25 PM - 12 Oct 14ReplyRetweetFavorite

Qui elles sont : Une auteure et une éditrice chez Marvel Comics.

Comment elles ont changé la donne en 2014 : Elles ont collaboré pour créer Kamala Khan, la première super-héroïne musulmane de Marvel Comics. Le personnage est basé sur l'enfance de Sana Amanat dans le New Jersey aux États-Unis, qu'elle a évoquée dans un magnifique discours TEDxTeen sur l'importance de la représentation des médias pour les jeunes.

6. Kamala Khan elle-même, qui a pris des selfies avec Wolverine et a généralement été plutôt badass.

Kamala Khan is so important and I love her. RT @kristoncapps That panel and this cover are instant classics.

Rachel@uptownandoutFollow

Kamala Khan is so important and I love her. RT @kristoncapps That panel and this cover are instant classics.

3:22 AM - 04 Nov 14ReplyRetweetFavorite

Qui elle est : Une jeune fille geek née de parents immigrés pakistanais du New Jersey qui a le pouvoir de se métamorphoser.

Comment elle a changé la donne en 2014 : Son livre a été un vrai choc dans l'univers majoritairement blanc de Marvel, et a montré que le monde de la bande-dessinée est prêt pour plus de diversité, avec une musulmane bien ajustée et pleine de cran au premier rang.

Publicité

7. Aasif Mandvi, qui a continué à explorer sa carrière au-delà du « Daily Show ».

Qui il est : Un comédien, un correspondant pour « The Daily Show », et désormais un auteur.

Comment il a changé la donne en 2014 : En plus de poursuivre son rôle dans « The Daily Show », Aasif Mandvi a publié ses mémoires, No Land's Man, qui explore l'enchevêtrement de ses identités.

8. Hasan Minhaj, qui a fait ses débuts au « Daily Show » cette année.

Alberto E. Rodriguez / Via Getty Images

Qui il est : Un comédien plein d'avenir et un nouveau correspondant pour « The Daily Show ».

Comment il a changé la donne en 2014 : Il est trop tôt pour le dire, mais quand même, deux musulmans au « Daily Show » ? Plutôt cool !

9. Rabia Chaudry, qui a clamé sans relâche l'innocence d’Adnan Syed dans le podcast « Serial », tout en travaillant sur l'inter-religion, la sécurité nationale, et les questions de droits civiques.

Interfaithing with the @JihadiJew #twittercelebritysightings

rabia chaudry@rabiasquaredFollow

Interfaithing with the @JihadiJew #twittercelebritysightings

11:11 PM - 10 Aug 14ReplyRetweetFavorite

Qui elle est : Une avocate et amie d'enfance d'Adnan Syed qui a attiré l'attention de la journaliste Sarah Koenig sur son cas.

Comment « Serial » a changé la donne en 2014 : Rabia Chaudry a été le catalyseur pour lancer « Serial », l'une des premières créations d'un média grand public qui analyse la double vie des enfants d'immigrés musulmans. En plus de cela, elle a blogué son propre récit en réponse à Sarah Koenig.

10. Husain Abdullah, qui s'est prosterné au sol après le second touchdown de sa carrière.

instagram.com

Qui il est : Un joueur de l'équipe des Kansas City Chiefs.

Comment il a changé la donne en 2014 : Husain Abdullah a reçu une amende pour sa prière, ce qui a lancé un débat sur les deux poids deux mesures dans l'expression religieuse. La NFL a déclaré par la suite qu'il n'aurait pas dû être pénalisé.

Publicité

11. Le Collectif des Écrivains Musulmans, qui a établi un espace public sûr pour que les musulmans puissent exprimer leur créativité.

"Go ahead curse me out, this mission is accomplished as long as you've heard my voice" #muslimswrite

Muslim Writers Co.@muslimswriteFollow

"Go ahead curse me out, this mission is accomplished as long as you've heard my voice" #muslimswrite

3:26 AM - 10 May 14ReplyRetweetFavorite

Qui ils sont : Une initiative dédiée au développement d'une « tradition littéraire vibrante dans l'Amérique musulmane ».

Comment ils ont changé la donne en 2014 : Le collectif a commencé à organiser des événements de micro ouvert à New York en février 2014, offrant pour la première fois un espace public aux jeunes poètes musulmans américains pour partager leur travail au sein de la communauté.

12. Les éditeurs et auteurs de la série Love, InshAllah, qui a su capturer la diversité de la communauté musulmane dans un recueil d'essais sur l'amour et le sexe.

Qui ils sont : Un groupe d'écrivains américains musulmans, mené par les éditrices Ayesha Mattu et Nura Maznavi (à droite sur la photo).

Comment ils ont changé la donne en 2014 : Salaam, Love: American Muslim Men on Love, Sex, and Intimacy est sorti en février 2014, offrant pour la première fois un regard intime sur des sujets souvent stigmatisés comme les rencontres, le sexe avant le mariage, l'infidélité, l'amour queer et d'autres. Ils tiennent aussi un blog actif.

13. Les fondateurs de la Collaboration musulmane anti-racisme, qui a démarré d'importantes conversations sur l'identité musulmane et le racisme.

Don't stay silent when people use racial slurs. #DroptheAWord #BeingBlackandMuslim -NI

Muslim Anti-Racism@MuslimARCFollow

Don't stay silent when people use racial slurs. #DroptheAWord #BeingBlackandMuslim -NI

8:26 PM - 07 Aug 14ReplyRetweetFavorite

Qui ils sont : Un groupe de militants, d'érudits et d'experts des médias sociaux qui veulent affronter « les idées anti-noirs et le racisme » au sein des communautés musulmanes américaines.

Comment ils ont changé la donne en 2014 : Le groupe a modéré de nombreuses conversations houleuses sur Twitter. Par exemple, #DropTheAWord était un hashtag qui visait à mettre fin à l'usage d'une insulte arabe raciste contre les noirs.

Publicité

14. The Kominas et Riz Ahmed des Swet Shop Boys, qui ont exploré l'identité des immigrés à travers les langages universels du punk et du hip-hop.

Qui ils sont : The Kominas est un groupe musulman de punk rock de longue date, et Riz MC est la moitié du groupe de hip-hop Swet Shop Boys récemment formé aux côtés de Heems (ancien membre de Das Racist).

Comment ils ont changé la donne en 2014 : The Kominas a exploré la santé mentale des communautés d'immigrés dans « Banana » et les soirées avec un père noir dans « Disco Uncle ». Parallèlement, les Swet Shop Boys ont sorti la vidéo « Benny Lava» , dans laquelle Riz Ahmed et Heems rappent sur les identités hindoue, musulmane, indienne et pakistanaise à la plage et dans les salles à manger.

15. Le catcheur Sami Zayn, qui a porté son héritage arabe fièrement et a évité les stéréotypes courants dans le milieu.

What a fantastic crowd tonight in #WWEKualaLumpur. Life high.

Sami Zayn@iLikeSamiZaynFollow

What a fantastic crowd tonight in #WWEKualaLumpur. Life high.

4:03 PM - 10 Oct 14ReplyRetweetFavorite

Qui il est : Un catcheur à la double nationalité syrienne et canadienne.

Comment il a changé la donne en 2014 : Contrairement à la tradition consistant à représenter les catcheurs du Moyen-Orient tels qu'Iron Sheik et Muhammad Hassan comme des méchants, Sami Zayn, qui a récemment gagné le Championnat NXT, a constamment joué le rôle du bon perdant. L'entreprise n'a jamais déclaré explicitement que Sami Zayn est musulman, mais son nom est fièrement écrit en arabe sur son uniforme, et il a même fait une vidéo promotionnelle en arabe !

16. Noor Inayat Khan, dont l'histoire courageuse a été capturée dans le film « Enemy of the Reich: The Noor Inayat Khan Story ».

Courtesy of Unity Production Films

Ce que c'est : Un « docudrame » narré par Helen Mirren qui expose la vie de Noor Inayat Khan, agent secret pour les Alliés.

Comment il a changé la donne en 2014 : Le film, diffusé en septembre sur la chaîne PBS, présentait une héroïne courageuse et abordable à un public large et représente une étape importante pour la solidarité entre juifs et musulmans.

17. Ahmed Eid, dont le documentaire « Unmosqued » a encouragé les mosquées à se surpasser.

Here is the official #unmosqued film poster, coming soon!

Unmosqued@UnmosquedFollow

Here is the official #unmosqued film poster, coming soon!

1:45 AM - 04 Feb 14ReplyRetweetFavorite

Publicité

Qui il est : Un réalisateur de films documentaires et un développeur d'applications.

Comment il a changé la donne en 2014 : Le documentaire soulignait de nombreux problèmes courants dans les mosquées qui sont rarement discutés ouvertement — des leaders vieillissants, la ségrégation des sexes et le sexisme, le racisme et bien d'autres. En particulier, le film s'est penché sur les jeunes et leur sentiment grandissant de détachement avec les mosquées.

18. Les auteurs de The Hummus, qui associent l'Islam à de fausses actualités pour un résultat très amusant.

The Hummus / Via buzzfeed.com

Ce que c'est : Un site web satyrique façon The Onion avec une touche musulmane.

Comment ça a changé la donne : The Hummus a apporté un regard humoristique bienvenu sur les problèmes rencontrés par les Américains musulmans.

19. Les Twittos musulmans, qui ont été particulièrement cool cette année.

We come from different backgrounds. We have different experiences. We can't be homogenized into one voice. #NotYourStockMuslim

Release Kaye-raken!@gildedspineFollow

We come from different backgrounds. We have different experiences. We can't be homogenized into one voice. #NotYourStockMuslim

4:59 PM - 24 Mar 14ReplyRetweetFavorite

« Nous venons de milieux différents. Nous avons des expériences différentes. Nous ne pouvons pas être homogénéisés en une seule voix. #PasVotreArabeDeService »

"I'm sorry that Mufasa had to die in Lion King" #muslimapologies

« Je suis désolé que Mufasa soit mort dans Le Roi Lion #ExcusesDeMusulmans »

Wearing hijab does not turn each of my normal daily activities (jogging, working) into acts of dissent/courage. #EmpoweredMuslimWomen

« Porter un hijab ne transforme pas chacune de mes activités quotidiennes normales (courir, travailler) en un acte de dissidence/courage. #FemmesMusulmanesInvesties »

people instantly dismissing you as a feminist because as a muslim you're automatically supporting oppression of women #lifeofamuslimfeminist

« les gens qui rejettent immédiatement votre féminisme parce qu'en tant que musulman vous soutenez automatiquement l'oppression des femmes #VieDeFeministeMusulman »

Qui ils sont : Un groupe divers d'experts, de militants, d'adolescents, d'imams, et autres.

Comment ils ont changé la donne en 2014 : Voyons voir... Ils ont critiqué l'État islamique avec #NotInMyName, et ils ont combattu l'insistance des médias selon laquelle les musulmans devaient s'expliquer à la place de l'État islamique, avec le hashtag #MuslimApologies (#ExcusesDeMusulmans). D'autres hashtags comprenaient #EmpoweredMuslimWomen (#FemmeMusulmanesInvesties), #LifeOfAMuslimFeminist (#VieDeFeministeMusulman), et #NotYourStockMuslim (#PasVotreArabeDeService).

20. Les Musulmans Pour Ferguson, qui se sont engagés pour combattre les violences policières.

Courtesy of Muslims For Ferguson

Qui ils sont : Un organisme co-fondé par quatre militants des quatre coins des États-Unis : Linda Sarsour de New York, Dawud Walid de Detroit, Muhammad Malik de Miami, et Mustafa Abdullah de Saint-Louis.

Comment ils ont changé la donne en 2014 : Chaque organisateur agit avec la communauté locale contre la violence étatique. Les quatre se sont unis dans le sillage de l'affaire Michael Brown pour apporter une perspective musulmane engagée et ont été activement présents dans les manifestations et dans les réseaux sociaux.

21. La première école musulmane d'arts libéraux, l'Institut Zaytuna, qui a remis les diplômes à sa première promotion cette année.

Justin Sullivan / Via Getty Images

Ce que c'est : Une université d'arts libéraux à Berkeley, en Californie, co-fondée par les intellectuels américains musulmans respectés Hamza Yusef, Zaid Shakir, et Hatem Bazian.

Comment ils ont changé la donne en 2014 : La première promotion de Zaytuna représentera, espérons-le, une nouvelle générations de musulmans érudits, éduqués et orientés vers le paysage américain musulman.

Pour plus d'informations sur les femmes musulmanes qui se sont engagées dans le monde entier en 2014, jetez un œil à 17 femmes badass dont vous n'avez probablement pas entendu parler en 2014.

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss