go to content

13 photos impressionnantes de femmes qui accouchent à domicile au Brésil

«De nombreuses femmes affirment avoir été victimes de violence obstétricale en hôpital. C'est pour cela que j'ai décidé d'avoir mon fils à la maison.» Attention: certaines photos sont explicites.

posté le

Line Sena, une photographe brésilienne de 33 ans, a réalisé une série de photos de naissances avec des femmes qui ont décidé d'accoucher chez elles.

Dans un email à BuzzFeed Español, Sena, qui a deux enfants, a affirmé que son expérience en tant que mère l'avait poussée à choisir ce projet.

La naissance de mon fils a éveillé en moi le désir de m'impliquer professionnellement dans les accouchements à domicile.
Mon premier contact avec ce sujet a été la naissance à domicile de mon fils David, qui a maintenant cinq ans. La sage-femme savait qu'une journaliste souhaitait écrire sur le sujet, elle m'a donc demandé si elle pouvait venir prendre l'accouchement en photo. Je lui ai dit oui.

Après cette expérience, Sena a décidé qu'elle allait elle aussi suivre l'accouchement à domicile d'autres femmes. Elle fait aujourd'hui partie de l'association IAPBP qui rassemble les photographes d'accouchement.

Dans mon cas, au début je ne savais rien de ce sujet, mais je savais que je voulais un accouchement normal et naturel. Puis, je me suis renseignée et j'ai découvert qu'au Brésil le taux de césariennes est supérieur à ce qui est recommandé par l'Organisation Mondiale de la Santé.
Cela n'est pas dû au fait que les femmes souhaitent des césariennes, mais à un système trompeur qui repose sur des informations médicales erronées. Cela rend les accouchements en hôpital au Brésil traumatisants pour les femmes, car elles subissent des interventions inutiles.
De nombreuses femmes ont affirmé avoir souffert de violence obstétricale en hôpital. C'est pour cela que j'ai décidé d'avoir mon fils à la maison. Et de n'être transportée à l'hôpital qu'en cas de nécessité.

Sena explique qu'elle aime son travail et qu'il l'inspire.

Les émotions et les relations entre les personnes pendant l'accouchement m'inspirent. Pas seulement l'amour, mais aussi la peur et l'insécurité. La façon dont une femme fait face à la douleur...
... La complicité qui se crée avec votre partenaire, la force, la patience, la gratitude et le lien qui se crée avec l'équipe qui vous assiste lors de l'accouchement.
C'est très gratifiant de participer à un moment aussi intime, intense et unique. Pour moi, la naissance d'un enfant est la plus belle chose qui soit.
C'est un apprentissage constant. D'une certaine manière, j'ai l'impression de revivre ma propre expérience avec chaque série de photos.

Pour en savoir plus sur le travail de Line Sena, rendez-vous sur son site et sur sa page Facebook.

Cet article reflète l'expérience de la photographe, ainsi que son point de vue. L'accouchement à domicile comporte des risques qui doivent être pris en compte.

En France, où l'accouchement à domicile reste une pratique marginale, depuis 2002, les sages-femmes doivent être assurées pour avoir le droit de pratiquer des accouchements à domicile. Elles risquent sinon une lourde amende et une interdiction d'exercer.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter:

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss