go to content

Une fausse lettre d'un prof de fac répand des intoxs sur Najat Vallaud-Belkacem

Serge Barrere est un vrai prof de l'université d'Aix Marseille, mais le courrier signé de lui où il attaque la ministre est faux. «Je n'ai rien à voir avec ça», explique-t-il à BuzzFeed France.

posté le

C'est une lettre assassine qui a fait le miel des réseaux sociaux de droite et d'extrême droite ces derniers jours. Un certain Serge Barrere y annonce son refus de recevoir les Palmes académiques.

Capture d'écran BuzzFeed France / Via fichier-pdf.fr

Les coordonnées de l'intéressé ont été floutées.

Parmi les raisons prétendument invoquées par l'intéressé pour refuser sa distinction, on trouve cette attaque à l'adresse de la ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem, censée lui remettre le prix le 27 mai 2015:

L'auteur affirme en effet détenir «un enregistrement» d'une interview de la ministre sur «BEUR FM TV le 12 septembre 2014» où elle affirmerait ceci:

«Tout comme mon frère Zinedine Zidane, je ne considère la France que comme une mère nourricière et non pas une mère patrie et je ne me considère personnellement qu'algéro-marocaine. La France n'a été pour moi qu'un moyen pour m'élever mais de coeur, je ne suis que marocaine.»

«Vous comprendrez que selon moi, me laisser décorer par une personne capable de tels propos constituerait une trahison et une insulte», s'insurge l'auteur.

Ce courrier, «daté» du 17 mars dernier, a été uploadé le 18 mai dernier sur un site de partage de fichiers PDF. Il a depuis circulé dans les réseaux d'extrême droite jusqu'à être repris, samedi, par un de ses sites emblématiques, Médias-Presse-Info.

Le problème, c'est qu'il s'agit d'un faux. BuzzFeed France a contacté son auteur, le vrai Serge Barrere, qui ne décolère pas:

«J'ai reçu plus de 1500 messages sur ma boîte vocale à cause de cette soi-disant lettre (ses coordonnées y étaient en effet mentionnées). J'étais en Bretagne en vacances pendant un mois quand c'est arrivé, j'ai découvert ça à mon retour. Je peux vous dire que c'est un acte de malveillance et que je n'ai rien évidemment à voir avec ça.

Tous les gens qui m'ont appelé pour savoir si c'était vrai ou faux, j'aurais préféré qu'ils donnent de l'argent aux victimes de la catastrophe au Népal, leurs efforts auraient servi à quelque chose au moins...»

L'intéressé qui est bien affilié à la faculté de droit et science politique d'Aix Marseille Université, ne nous a en revanche pas précisé s'il envisageait de porter plainte et/ou de changer de numéro de téléphone après cet épisode.

Le site Médias-Presse-Info semble d'ailleurs s'être rendu compte de son erreur puisque l'article qui faisait mention de la lettre a fini par être retiré.

Serge Barrere semble avoir en tout cas fait les frais d'un faussaire particulièrement sournois. Sous couvert d'un refus de se faire décorer des palmes académiques, la missive sert en effet à distiller de fausses informations sur Najat Vallaud-Belkacem.

Le site Debunkers de Hoax, qui cherche à dénicher les mensonges véhiculés par l'extrême droite sur le Web, a contacté Beur FM (qui n'est pas «Beur FM TV», remarquera-t-on par ailleurs). La rédaction de la radio lui a répondu ceci: «La ministre n'a jamais participé d'une façon ou d'une autre à une émission sur nos ondes».

Les propos qui lui ont été prêtés par la lettre s'avèrent donc, après vérifications, complètement faux. Ce qui ne les empêche pas de circuler, indépendamment de la lettre, dans des forums ou dans les commentaires de sites d'information par des opposants à la réforme du collège:

On peut donc d'ores et déjà ajouter cet épisode à la liste des fausses informations qui ont ciblé la ministre depuis sa nomination en août dernier.

Elle avait notamment été accusée de se présenter sous un nom d'usage éloigné de son «vrai nom», Claudine Dupont (ce qui s'était avéré complètement faux). Ou encore d'avoir tenu des propos, là aussi inventés, qui prôneraient la supériorité de l'islam sur les autres religions.

Adrien Sénécat est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Adrien Sénécat at adrien.senecat@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.