back to top

Des symboles nazis sur des coussins à la Foir'Fouille

La Licra, qui a contacté l'enseigne après le signalement d'une cliente, dit à BuzzFeed que les produits ont été retirés de la vente.

Publié le

Stéphanie* a acheté de la décoration, et notamment des coussins, dans le magasin Foir'Fouille de Manosque (Alpes-de-Haute-Provence) jeudi 3 mars. Surprise, après sa visite: l'un des coussins qu'elle a ramené comporte des symboles nazis:

Contactée par BuzzFeed, Stéphanie* explique avoir écrit dans les jours qui ont suivi à la Foir'Fouille pour signaler son mécontentement. Voici un extrait de son courrier:

«Je trouve abject que votre enseigne commercialise des objets représentant clairement une appartenance au nazisme. (...)

Imaginez seulement mon grand-père, rescapé de camps, qui s'assoit et voit ceci?»

Publicité

Contactée par BuzzFeed, la Foir'Fouille n'a pas répondu à nos sollicitations. Mais la Licra, sollicitée par Stéphanie*, nous dit avoir reçu une réponse ce mardi 8 mars, assurant que les produits en question ont été retirés de la vente.

Selon la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme, le service client de la Foir'Fouille a indiqué que le magasin de Manosque est une franchise, et possède donc des fournisseurs indépendants des autres magasins du groupe.

La Foir'Fouille a néanmoins assuré à la Licra que «tous les coussins avaient été retirés des stocks et de la vente dans les deux magasins» concernés (Manosque et Auchy Les Mines).

Toujours selon la Licra, ces coussins ont été produits en Chine et étaient distribués par un fournisseur belge, Zons Distribution, qui a assuré à l'association ne pas s'être aperçu de la présence de symboles nazis et a renvoyé les 96 produits concernés.

Mise à jour:

Joint par BuzzFeed après publication, Zons Distribution confirme la version de la Licra. Très touché par cette erreur, le dirigeant de l'entreprise assure que ces symboles présents sur les produits lui ont échappé, précisant avoir lui-même perdu des membres de sa famille dans les camps de concentration.

Mise à jour.

Le dirigeant de Zons Distribution dit regretter cet épisode, qui lui aurait fait perdre plusieurs contrats depuis le début de la semaine.

Mise à jour

*Nous avons retiré le nom et modifié le prénom de Stéphanie, à sa demande, après publication de l'article, car elle recevait des messages insultants.

Adrien Sénécat est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Adrien Sénécat at adrien.senecat@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.