Cette photographe a suivi des prostituées mexicaines retraitées pendant six ans

Le foyer, ouvert en 2006, a déjà aidé environ 250 femmes.

1. Bénédicte Desrus, photographe française, a passé six ans à photographier la Casa Xochiquetzal - un abri pour les travailleuses du sexe retraitées à Mexico.

Bénédicte Desrus / Via benedictedesrus.photoshelter.com

La Casa Xochiquetzal a été ouverte par Carmen Munoz, une prostituée à la retraite, en 2006.

La maison fournit à ses habitantes nourriture, suivi médical et cours pour les aider à retrouver confiance en elles.

2. Environ 26 anciennes prostituées, âgées de 55 à 86 ans, vivent dans la maison. Plus de 250 femmes y ont déjà été hébergées depuis qu’elle a ouvert ses portes.

Bénédicte Desrus / Via benedictedesrus.photoshelter.com

3. Selon Slate, Carmen Munoz a passé 20 ans à essayer de convaincre le gouvernement et les ONG d’ouvrir le foyer avant que le conseil municipal de la ville de Mexico ne leur accorde les ressources nécessaires.

Bénédicte Desrus / Via benedictedesrus.photoshelter.com

Portrait de Jimena, une résidente de la Casa Xochiquetzal.

4. Après avoir gagné la confiance des habitantes, Bénédicte Desrus a fait équipe avec la journaliste Celia Gómez Ramos pour sortir un livre intitulé Las Amorosas Más Bravas (Les Amoureuses les plus braves).

Bénédicte Desrus / Via benedictedesrus.photoshelter.com

5. Une des résidentes, Amalia, 66 ans, a souffert de schizophrénie pendant 22 ans.

Bénédicte Desrus / Via benedictedesrus.photoshelter.com

Pour gagner un peu d’argent, elle collecte des bouteilles en plastique pour les recycler, et vend des vêtements sur un stand tenu par son petit ami, âgé de 31 ans.

6. Laeticia, originaire de Chihuahua, a quitté son mari lorsque celui-ci a ramené une autre femme chez eux.

Bénédicte Desrus / Via benedictedesrus.photoshelter.com

Elle a tout abandonné, y compris ses enfants, et aurait tenté de se suicider à deux reprises.

A la Casa Xochiquetzal, elle pratique le yoga tous les jours et reste active en tricotant, brodant et en lisant la Bible.

7. Quand cette photo a été prise, Paola était l’une des plus jeunes du foyer, et travaillait toujours dans la rue.

Bénédicte Desrus / Via benedictedesrus.photoshelter.com

Le 1er janvier 2011, elle a disparu de la maison et n’est jamais revenue.

8. Sonia, elle, a reçu une balle dans la tête après avoir été violée à l’âge de 14 ans.

Bénédicte Desrus / Via benedictedesrus.photoshelter.com

Son bras et sa jambe gauches sont paralysés.

Malgré ses blessures, elle est décrite comme « confiante, loquace et élégante ».

9. Même si elle se remémore son enfance avec tendresse, Norma a été violée par un ami de son frère quand elle avait neuf ans, et a été agressée par un prêtre près de chez elle.

Bénédicte Desrus / Via benedictedesrus.photoshelter.com

Elle a ensuite trouvé du travail comme serveuse dans plusieurs quartiers rouges. Elle dit avoir toujours aimé regarder les danseuses.

10. Calena a 72 ans et souffre d’un certain nombre de maladies, dont la Trisomie 21.

Bénédicte Desrus / Via benedictedesrus.photoshelter.com

De toutes les femmes de la Casa Xochiquetzal, Canela est la seule qui n’ait pas eu d’enfants.

Check out more articles on BuzzFeed.com!

Ce post a été traduit de l'anglais par les utilisateurs de Duolingo, un service qui permet aux étudiants en langue de pratiquer leurs compétences linguistiques en traduisant des textes dans leur langue maternelle. Aidez-nous à améliorer BuzzFeed et son contenu: envoyez vos réactions et suggestions à france@buzzfeed.com. Votre avis nous intéresse!

Le buzz du moment