Promoted

14 témoignages touchants sur la dépression post-partum

Ce n’est pas parce qu’une mère sourit qu’elle est forcément heureuse.

Katherine Stone, fondatrice de l’association internationale Postpartum Progress, a demandé à sa communauté de patientes ayant surmonté une dépression post-partum de partager une photo d’elles, sous-titrée par cette phrase :

2. « Quand cette photo à été prise, je souffrais de ……………………… . On ne dirait pas, mais je me sentais/je traversais …………………… . »


Ci-dessous, un petit échantillon des réponses reçues :

3. Adrienne Feldmann

Adrienne Feldman / Via postpartumprogress.com

« Lorsque cette photo a été prise, je souffrais d’une sévère dépression post-partum. On ne dirait pas, mais juste quelques heures avant que cette photo a été prise, j’ai tenté de me suicider. Je pleurais depuis deux semaines. Une heure après que cette photo a été prise, je suis montée sur scène et j’ai participé à un spectacle pour mon église, comme si tout allait bien. »

4. Candice Brothers

Candice Brothers / Via postpartumprogress.com

« Cette photo à été prise durant ma deuxième phase de dépression post-partum. Trois semaines plus tôt, j’avais été admise à l’hôpital pour dépression post-partum, anxiété post-partum et état de stress post-traumatique chronique et aigu. Je n’étais pas sortie de l’appartement depuis des mois, et cette photo a été prise le jour où mon mari nous a traînés dehors, mes fils et moi, pour prendre le soleil. Je luttais contre les souvenirs de mon hémorragie post-partum, des idées suicidaires et des pensées intrusives. »

5. A’Driane Nieves

A’Driane Nieves / Via postpartumprogress.com

« Quand cette photo à été prise, je souffrais de dépression et d’anxiété post-partum sévères. On ne dirait pas, mais j’avais l’impression d’être une mère horrible. J’avais eu des idées suicidaires quelques mois auparavant. J’avais des pensées intrusives et chaotiques, éprouvant des moments de rage que je ne pouvais pas expliquer ni comprendre, transpirant en permanence à cause de mon anxiété. Je faisais au moins une crise de panique par jour et je me sentais fréquemment engloutie par ma tristesse, ce qui rendait le fait de sortir du lit douloureux et épuisant. »

6. Jessica Durkee

Jessica Durkee / Via postpartumprogress.com

« Quand cette photo a été prise, je souffrais d’une dépression sévère. On ne dirait pas, mais je devais me forcer pour quitter la maison, je pleurais tout temps et je détestais être mère. »

7. Alicia Glascock

Alicia Glascock / Via postpartumprogress.com

« Quand cette photo a été prise, je souffrais d’une dépression post-partum liée au traumatisme de l’accouchement. On ne dirait pas, mais j’avais des flash-backs très nets du travail et de l’accouchement, je pleurais à chaque fois que j’étais seule et me sentais coupable de ne pas aimer mon bébé autant que sa grande soeur. Je pensais que je devenais folle. »

8. Robin MacFarlane

Robin McFarlane / Via postpartumprogress.com

« Quand cette photo a été prise, je souffrais d’accès de fureur liés à une dépression post-partum. On ne dirait pas, mais j’étais extrêmement irritable et n’importe quelle petite chose me mettait hors de moi. Je hurlais constamment et je jetais des choses (comme le panier à linge) contre le mur pour me retenir de frapper mes enfants. J’avais l’impression d’observer mes mauvaises réactions aux situations du quotidien, sans avoir la capacité de m’arrêter. »

9. Alena Chandler

Alena Chandler / Via postpartumprogress.com

« Quand cette photo a été prise, je souffrais d’une dépression post-partum. On ne dirait pas, mais je m’auto-mutilais et je faisais face à une profonde dépression et une colère intense. »

10. Jessica Torres

Jessica Torres / Via postpartumprogress.com

« Quand cette photo a été prise, je souffrais d’une psychose post-partum sévère. On ne dirait pas, mais j’avais l’impression d’être en enfer. Que tout le monde me détestait et me jugeait pour le poids que j’avais pris pendant la grossesse. Je me sentais si seule et déprimée. Je me rappelle une fois m’être cachée dans ma chambre pendant 15 minutes en pleurant, parce que j’étais convaincue que tout le monde pensait que j’étais folle. »

11. Morgan Shanahan

Morgan Shanahan / Via postpartumprogress.com

« Quand cette photo a été prise, je souffrais de dépression et d’anxiété post-partum. On ne dirait pas, mais je traversais des phases de haine de moi-même absolument paralysantes, des crises de panique permanentes qui détruisaient mon système digestif, et une perte de toute joie de vivre. »

12. Wendy Fanucchi

Wendy Fanucci / Via postpartumprogress.com

« Quand cette photo a été prise, je souffrais d’anxiété post-partum. On ne dirait pas, mais j’avais l’impression que ma vie dérapait. J’étais en colère, terrifiée et sûre que j’allais échouer dans tout ce que je ferais. Je pensais que ce serait plus charitable pour ma famille de mettre fin à mes jours, afin qu’ils puissent fonctionner normalement, sans que je les importune. »

13. Kendra Slater

Kendra Slater / Via postpartumprogress.com

« On ne dirait pas en regardant cette photo, mais je souffrais d’anxiété post-partum, de troubles obsessionnels-compulsifs et de trouble de stress post-traumatique. C’était une semaine après être sortie d’une clinique, et alors que je suivais un traitement ambulatoire. Je souffrais de crises de panique permanentes, d’insomnie, de manque d’appétit et je ne tenais pas en place. Mon esprit tournait à 100 à l’heure avec des pensées obsessionnelles sévères et persistantes, y compris des pensées suicidaires. »

14. Amber Koter-Pouline

Amber Koter-Pouline / Via postpartumprogress.com

« Quand cette photo a été prise, je souffrais d’une sévère dépression post-partum, d’anxiété, de troubles obsessionnels-compulsifs et de troubles de stress post-traumatiques. On ne dirait pas, mais j’avais l’impression de vivre un ENFER. Je n’arrêtais pas de dire que je souhaitais que mon fils, dont je suis maintenant complètement amoureuse et avec qui j’ai un lien très fort, soit mon neveu, pas mon fils. »

15. Grace Biskie

Grace Biskie / Via GraceSandra.com

« Quand cette photo a été prise, je luttais contre une dépression post-partum. On ne dirait pas, mais je faisais face à un profond désespoir, des pensées suicidaires et une sensation permanente d’être dépassée par les événements. »

16. Lisa Madden

Lisa Madden / Via postpartumprogress.com

« Quand cette photo a été prise, je souffrais d’anxiété post-partum et de troubles obsessionnels-compulsifs. On ne dirait pas, mais j’étais sans arrêt anxieuse. J’avais toujours peur que les bébés meurent dans leur sommeil. Je ne pouvais pas conduire sur des ponts, de peur que la pensée irrationnelle de vouloir tomber du pont ne devienne réalité. Je souffrais d’une insomnie persistante. Je ne l’ai dit à personne. Et tout le monde ne faisait que s’extasier sur le fait que j’étais resplendissante. »

17. Si vous pensez souffrir de dépression post-partum ou une maladie apparentée, ou si vous pensez connaître quelqu’un pouvant en souffrir, rendez-vous sur PostpartumProgress.org.

Check out more articles on BuzzFeed.com!

Ce post a été traduit de l'anglais par les utilisateurs de Duolingo, un service qui permet aux étudiants en langue de pratiquer leurs compétences linguistiques en traduisant des textes dans leur langue maternelle. Aidez-nous à améliorer BuzzFeed et son contenu: envoyez vos réactions et suggestions à france@buzzfeed.com. Votre avis nous intéresse!

 
 
Now Buzzing