Les différences entre le sexe pendant la vingtaine et pendant la trentaine

C’est toujours un bon moment, mais la quantité et la qualité évoluent avec le temps.

Shutterstock

Pendant la vingtaine : vous avez des complexes physiques.
Pendant la trentaine : Votre corps est moins ferme et plus grassouillet, mais ça ne vous pose plus trop de problème.

Pendant la vingtaine : la contraception est une préoccupation majeure. Préservatif + pilule. Le sperme est l’ennemi n°1.
Pendant la trentaine : vous faites partie de la génération qui pratique le coït interrompu.

Pendant la vingtaine : vous vous posez des questions sur le sexe anal. Est-ce que c’est pour vous ? Ou pas ? Et qu’est-ce que ça fait si on met juste un doigt ?
Pendant la trentaine : vous avis une opinion ferme et définitive sur le sexe anal (qu’elle soit positive ou négative).

Pendant la vingtaine : vous ne voulez pas vraiment avoir de rapports pendant vos règles.
Pendant la trentaine : le sang et les fluides corporels ne vous font pas peur.

30 Rock / NBC

Pendant la vingtaine : vos fantasmes sont réservés aux moments où vous vous masturbez…
Pendant la trentaine : vous partagez vos fantasmes avec votre partenaire.

Pendant la vingtaine : l’homme veut plus de sexe que la femme.
Pendant la trentaine : la femme veut plus de sexe que l’homme.

Pendant la vingtaine : quand vous n’avez pas de relations sexuelles chez vous, vous en avez dans les voitures et dans les ascenseurs. (Ok, une seule fois dans un ascenseur.)
Pendant la trentaine : quand vous n’avez pas de relation sexuelle chez vous, vous en avez dans un charmant Bed and Breakfast à Londres.

Pendant la vingtaine : si vous ne vous y attendiez pas, avoir un test de grossesse positif est terrifiant.
Pendant la trentaine : si vous ne vous y attendiez pas, avoir un test de grossesse négatif est doux-amer.

Pendant la vingtaine : la femme attache plus d’importance à l’élimination des poils que l’homme.
Pendant la trentaine : la femme n’a plus peur des poils, alors que l’homme commence à se soucier de sa pilosité. Il commence même à devenir poilu des épaules.

Pendant la vingtaine : vous expérimentez pour savoir ce qui vous excite, et ce qui ne vous plait vraiment pas.
Pendant la trentaine : vous savez exactement ce que vous voulez, des préliminaires à l’orgasme.

Pendant la vingtaine : vous pouvez encore être choqué.
Pendant la trentaine : vous avez tout vu et tout vécu.

Pendant la vingtaine : vous faites un peu n’importe quoi avec n’importe qui.
Pendant la trentaine : vous préférez prendre soin de vous et n’avez pas de temps à perdre.

Pendant la vingtaine : vous faites des marathons sexuels — genre 5 fois par nuit.
Pendant la trentaine : une fois par nuit, toutes les deux jours, ça vous suffit.

Pendant la vingtaine : sous la douche, sur le sol, sur la table de la cuisine, vous êtes un peu un aventurier du sexe.
Pendant la trentaine : votre lit vous convient très bien.

Pendant la vingtaine : vous tombez amoureux(se) de l’ami(e) avec qui vous couchez. Et ça vous brise le coeur.
Pendant la trentaine : vous essayez de tomber amoureux(se) de l’ami(e) avec qui vous couchez. Mais vous n’y arrivez pas. Et ça vous brise le coeur.

Pendant la vingtaine : vous n’arrivez pas à imaginer que les personnes bien plus âgées que vous puissent encore faire l’amour.
Pendant la trentaine : vous savez que tout le monde le fait. Même les personnes avec lesquelles vous ne le feriez jamais.

Crazy Stupid Love/ Warner Bros

Pendant la vingtaine : coucher avec quelqu’un que vous aimez est le moyen le plus agréable de passer 35 minutes.
Pendant la trentaine : ça ne change pas.

Check out more articles on BuzzFeed.com!

Ce post a été traduit de l'anglais par les utilisateurs de Duolingo, un service qui permet aux étudiants en langue de pratiquer leurs compétences linguistiques en traduisant des textes dans leur langue maternelle. Aidez-nous à améliorer BuzzFeed et son contenu: envoyez vos réactions et suggestions à france@buzzfeed.com. Votre avis nous intéresse!

Conversations sur Facebook
Le buzz du moment