21 secrets que les hôtesses de l’air ne vous révéleront jamais

Vomi, caca, pleurs… plus rien ne nous fait peur.

1. Quel que soit votre état de fatigue après un long-courrier, c’est pire pour nous.

On reste éveillé(e)s plus longtemps, on court dans tous les sens et on reste debout pendant plus de sept heures. Vous ne nous battrez pas sur le terrain de la fatigue.

2. On peut faire des siestes absolument n’importe où, et de n’importe quelle durée.

3. Apprendre à sourire autant a réclamé de L’ENTRAÎNEMENT.

Peu importe que les gens hurlent, vomissent ou se plaignent, ce sourire ne s’effacera jamais.

4. En parlant de vomi, ce genre de choses nous laisse complètement indifférentes.

Ces toilettes ? On les nettoie au moins toutes les 20 minutes. On est carrément immunisé(e)s contre le vomi.

5. Vous aurez bien du mal à trouver une hôtesse de l’air qui s’est envoyée en l’air dans un avion.

Après avoir nettoyé suffisamment de toilettes d’avions, vous saurez qu’exposer vos parties à ces surfaces n’est pas l’idée du siècle.

6. Ce qui se passe pendant les escales reste aux escales.

C’est l’un des milieux les plus en vase clos qui soient, et le principe même de ces courts séjours vers des destinations lointaines rend les rapprochements entre personnel de l’air vraiment propices.

7. À la maison, on est des loques totales.

Nos services de 24 heures sont différents de ceux des terriens, et on est toujours crevé(e)s, alors n’essayez pas de prévoir des trucs avec nous. On oubliera qu’on était sensé(e)s se voir, ou plus probablement, on sera littéralement tombé(e)s de sommeil.

8. À bord, une bonne hygiène est primordiale. Il nous arrive de nous laver les mains avec des bouteilles d’alcool quand on est à cours de gel désinfectant.

Plus de gel antibactérien ? Pas de problème, voilà du Bombay Sapphire !

9. Nos sacs à main sont à la fois les trucs les plus génialement organisés et les plus bizarres que vous ayez jamais vu.

Passeport, check. Lunettes de soleil, check. Gel coiffant, UNE INFINITÉ de collants de rechange, vernis à ongle transparent au cas où ça s’écaille, pansements pour ampoules, brosse à dents, mini fer à repasser, check check check check check.

10. Si vous nous voyez rester debout n’importe où en cabine après l’extinction des feux : on n’est pas vraiment en train vous garder à l’œil.

C’est probablement l’endroit le plus chaud qu’on ait pu trouver, et on est probablement en train de regarder votre film par dessus votre épaule pour rester éveillé(e)s.

11. On adore quand vous venez nous parler pendant les moments de calme dans les longs-courriers parce qu’on S’ENNUIE FERME.

Si je lis encore une fois Paris Match, je vais tuer tout le monde.

12. On est étrangement tolérant(e)s envers les passagers qui se comportent mal : on comprend qu’être fatigué, mal à l’aise et effrayé peut parfois nous faire déconner.

13. Ceci étant dit, si vous êtes vraiment grossiers, on connait plein de manières de s’occuper de votre cas.

14. Comme faire semblant de ne pas comprendre votre accent.

15. Vous dire qu’on n’a plus de cette chose que vous avez demandé, alors qu’on en a encore.

16. Quand on voyage par nous mêmes, on est complètement scandalisé(e)s d’avoir à faire la queue à la douane.

17. Et BIEN SÛR, on juge le service à bord, et les hôtesses mal sapées avec un sale caractère et une coiffure bâclée.

18. On n’a aucune horloge interne et on tolère bien plus la merde que vous ne vous l’imaginez (au sens propre : on a vu du caca sur les surfaces les plus inconcevables).

19. On ne peut plus rester au même endroit pendant trop longtemps.

20. On attend toujours notre prochain roulement.

21. Oh, et une dernière chose. Si jamais les masques à oxygène se déclenchent pendant un vol, vous vous serez déjà chiés dessus, c’est scientifique.

Note : Ce post a été rédigé sous un pseudonyme.

Check out more articles on BuzzFeed.com!

Le buzz du moment